La billetterie en ligne est fermée ! Pour plus d'informations, rapprochez-vous de l'association organisatrice.

Voir la page

Brassens et Gaston Couté

par J'ai Rendez-Vous avec Vous

Le 10 novembre 2018 de 15:30 à 17:00

Brassens et Gaston Couté - J'ai Rendez-Vous avec Vous

Michel Sadanowsky, guitariste de renommée internationale, rend hommage, avec sa seule guitare, à l’univers musical de Georges Brassens .

Michel Sadanowsky  joue Brassens

Michel Sadanowsky, guitariste de renommée internationale, rend hommage, avec sa seule guitare, à l’univers musical de Georges Brassens à travers différentes mélodies dans des styles aussi différents que le jazz, la samba, le flamenco… : de la variation finale des « Copains d’abord » basée sur le prélude de la Première suite pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach à la samba brésilienne de « Philistins » en passant par la rumba flamenca de « Concurrence déloyale », la valse vénézuélienne du « Vieux Léon » et la tarentelle du « Vent », c’est un bien beau voyage musical que nous offre la guitare de Michel Sadanowsky et ses superbes arrangements des mélodies du génial Sétois.

Michel Sadanowsky commence l’étude du violon à sept ans puis s’intéresse parallèlement à la guitare. A  Paris, il travaille avec Turibio Santos et Oscar Caceres, et obtient en 1976 une Maîtrise de l’Université Musicale Internationale de Paris. Il remporte en 1979 le premier prix du Concours International de Guitare de Paris (Radio-France) et joue depuis dans le monde entier, dans les plus grands festivals, d’Europe mais aussi de Buenos-Aires, Sydney, Tokyo, etc. Il dirige depuis plus de vingt ans un stage international de guitare, dans lequel il a ouvert des cours de flamenco (chant, danse, et guitare). Et puis on ne résiste pas à l’envie de citer Pierre Schüller «  s’il se trouvait encore des oreilles de lavabo, comme les qualifiait René Fallet, pour penser que Brassens c’est toujours le même air, nous leur conseillons d’écouter l’album de Michel Sadanowsky, guitariste de grande classe… »

et Max Boyer chante Gaston Couté avec Michel Segarra au piano.

Gaston Couté, poète libertaire, disait ses textes dans les cabarets de Montmartre, début des années 1900.  Sans caricature misérabiliste ou grotesque, il  dressait des portraits sincères et authentiques des laissés pour -compte du monde paysan et ouvrier. En un raccourci  rapide, on peut aussi le situer entre Villon et Brassens. Couté est mort en 1911 à 31 ans. Ses poésies ont été publiées sous le titre « La chanson d’un gâs qu’a mal tourné ». Son  œuvre nous plonge dans un univers de révolte, d'ironie et de fantaisie dans une savoureuse écriture poétique de grand talent et ses textes restent d'une incroyable actualité.

Sur des musiques personnelles Max Boyer donne vie à cette poésie qui annonce déjà, tant par les thèmes que par l'écriture littéraire, des grands poètes du XX° siècle : Brassens dans La casseuse de sabots, Brel dans Les absinthes, Ferré dans Jour de lessive, Gainsbourg dans Sur le pressoir

En cette veille de 11 novembre, c’est à ces paysans et ouvriers peints par Gaston Couté et envoyés au massacre sur les champs de bataille, que sera rendue une forme d’hommage.  

Espace Georges Brassens

224 Avenue du Pic Saint-Loup
34980 Saint-Gély-du-Fesc
France

Signaler la page