Covid-19, aide materielle, handicap Bénin

par Jeunessse Afrique Avenir

Faire un don

Covid-19, aide materielle, handicap Bénin

par Jeunessse Afrique Avenir

Faire un don

sensibilisation et aide materielle

Présentation du projet

République du Bénin

 

 

 

Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique

 

PROJET DE SENSIBILISATION DES MENAGES DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP CONTRE LA PANDEMIE DE CORONAVIRUS (COVID-19) DANS TROIS  (03) COMMUNES EN REPUBLIQUE DU BENIN : COTONOU – ALLADA et PARAKOU -

 

Appui Technique :

Cabinet AfriPro HConsulting

Porteur du Projet :

JEUNESSE AFRIQUE AVENIR J2A

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mai 2020

PLAN

I- Généralités ;  situation de la contamination du coronavirus et droits des personnes en situation de handicap. 3

I.1 -Généralités. 3

I-2- Situation de la Contamination. 3

I.3.- La Situation des droits des personnes en situation de  handicap et la riposte au COVID-19. 5

II-  Présentation de l’Association Jeunesse Afrique Avenir (J2A) et du Cabinet AfriPro HConsulting. 5

II- 1- L’Association Jeunesse Afrique Avenir (J2A) 5

III- Présentation de la zone d’intervention et des Cibles. 8

III.1. Zones d’intervention. 8

III-2 Cibles. 9

IV.1- Objectif principal : 9

IV.2- Objectifs spécifiques : 9

V- Mesures et recommandations de l’OMS. 10

VII- Déclinaison des activités  et Ressources: 12

VII-1 Stratégie de mise en œuvre. 12

VII-2 Ressources. 12

VIII- Budgétisation des Activités. 13

VIII.1- Premier sous-tableau du budget. 14

VIII.2 Deuxième sous-tableau du budget 15

VIII.3- Troisième sous-tableau du budget 15

IX- Programme de Déroulement des Activités. 17

X- RECOMMANDATIONS ET SUIVI 19


 

I- Généralités ;  situation de la contamination du coronavirus et droits des personnes en situation de handicap

I.1 -Généralités

La pandémie de la maladie du coronavirus (COVID-19) a été déclarée « d’urgence de santé publique de portée internationale » (USPPI), et le virus est présent dans tous les continents du monde avec plus 2,5millions de cas  confirmés et plus de 195000  décès enregistrés depuis son apparition en Chine en Décembre 2019. La médecine a moins de connaissances scientifiques sur le nouveau coronavirus. Seulement l’OMS et les laboratoires savent que le virus se transmet par contact direct avec les gouttelettes respiratoires produites par une personne infectée (lorsque celle-ci tousse ou éternue). Une personne peut également être infectée si elle est en contact avec des surfaces contaminées ou si elle se touche le visage (par exemple, les yeux, le nez ou la bouche). Tandis que la COVID-19 continue de se propager, il est essentiel que les communautés prennent des mesures visant à éviter la transmission du virus et à réduire les impacts de la pandémie, et qu’elles soutiennent les mesures de lutte contre celle-ci.

La protection des populations demeure la préoccupation majeure des acteurs de tous ordres que ce soit l’Etat, les collectivités territoriales, les Organisations publiques ; privées nationales et internationales et même les particuliers.  La lutte contre la pandémie et ses impacts corollaires est encore plus impératives quand l’on pense à la protection des couches vulnérables ou du moins défavorisées comme les personnes handicapées qui pour la plus part au  Bénin vivent dans un état de pauvreté accrue.

Ainsi il est nécessaire de prendre des précautions pour éviter la propagation de la COVID-19 en veillant à ne pas stigmatiser les populations susceptibles d’être contaminées par la sensibilisation aux mesures barrières ainsi que l’aide à l’acquisition de moyens techniques comme les gels , masques et dispositifs de lavage des mains..

I-2- Situation de la Contamination

Le monde entier connaît actuellement la crise sanitaire de très grande ampleur du mal de la COVID-19. Cette situation difficile, impacterait encore plus tragiquement les pays aux moyens limités. Apparu en décembre 2019 en Chine dans la ville de Wuhan, le coronavirus est déclaré « pandémie » selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avec une propension progressive et très évolutive de contamination des personnes  et l’Europe en est le foyer de contamination.. Les Etats-Unis d’Amérique ne sont pas épargnés de cette grande pandémie avec un le plus grand nombre de cas positifs et le plus grand nombre de décès enregistrés.

L’expansion de la maladie est de plus en plus inquiétante en ce sens qu’elle n’épargne point aucun  continent de la planète

 

Selon les statistiques officielles, l’Afrique est le continent le moins touché par la pandémie à ce jour. La propagation semble lente mais le pire ne saurait être épargné d’autant plus    que le dispositif sanitaire de la plupart des pays d’Afrique n’est pas meilleur à celui des pays développés. Et pourtant les pays très avancés sont à mal de maitriser le mal de la COVID- 19. Inquiétées,  l’OMS et les grandes puissances appellent l’Afrique à se préparer aux pires et exhortent sa population à la prudence et aux respects des consignes données pour éviter la catastrophe humanitaire vue le mode de transmission et la rapidité de contagion.

Le Bénin, n’est pas épargné de la contamination au COVID-19 malgré les mesures de précautions que le gouvernement a prises. Le Bénin a enregistré son premier cas positif le 18 mars 2020..  et à ce jour plus de cinquante (50) personnes sont confirmées   positives des  cas de guérison et un cas de décès. Certains Experts en la matière pensent que la réaction tardive de certains Etats  face au coronavirus ont très  tôt compliqué les choses et  ont ainsi favorisé la propagation rapide du mal.. Le gouvernement mesurant le risque que prennent les populations a pris des mesures strictes et instauré un cordon sanitaire pour empêcher le déplacement des populations vers l’intérieur du pays depuis quelques semaines

Le cordon sanitaire défini concerne 14 communes impliquant ainsi les départements du Littoral, de l'Atlantique,  de l’Ouéme. Mais le mal risque d’atteindre les autres départements par le biais de la libre circulation des personnes et des biens.

Plusieurs raisons comme les échanges commerciaux, les projets de développements qui sont implantés dans tous les départements du Bénin, les grands travaux et chantiers de constructions qui sont en cours partout sur toute l’étendue du territoire  sous-entendent la forte mobilité entre ces populations  des autres régions  du Bénin  et la ville Capitale qu’est Cotonou.

 

I.3.- La Situation des droits des personnes en situation de  handicap et la riposte au COVID-19

 

La Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), adoptée e 2006 par l’Assemblée générale des Nations Unies et ratifiée à ce jour par 177 États, prévoit dans son article 11que ceux-ci prennent « toutes mesures nécessaires pour assurer la protection et la sûreté des personnes handicapées dans les situations de risque, y compris les conflits armés, les crises humanitaires et les catastrophes naturelles ».

Il faut comprendre que ces mesures concernent tous les domaines de la vie des personnes handicapées, notamment « la protection de leur accès au meilleur état de santé possible sans discrimination, le bien-être général et la prévention des maladies infectieuses ».

Face à la pandémie de COVID-19, ces instruments juridiques sont à priori une garantie que la vie et les droits des personnes handicapées soient adéquatement protégés. Au vu de  ces instruments juridiques comme la CDPH , le traité international des droits de l’homme pour la réalisation des ODD  et leurs cibles à l’horizon 2030, les Etats sont en mesure de protéger les droits et le bien-être des personnes handicapées.

 

Cependant il est à constater des  vulnérabilités exacerbées par la crise actuelle. Un grand

nombre d’États ont imposé des mesures de distanciation sociale pour prévenir et enrayer la propagation du virus, le lavage des mains à l’eau et au savon avec la creation des dispositifs locaux de lavage de main qui ne sont pas du tout accessibles aux personnes en situation de handicap. Beaucoup de mesures prises ne  sont pas toujours suffisamment attentives à la situation et aux besoins spécifiques des personnes en situation de handicap

Ainsi il y a de quoi à s’inquiéter de l’interruption  des services de soutien indispensable aux personnes en situation de handicap.  Cela n’interpelle pas seulement les Etats mais tout acteur de développement à savoir les personnes , les entreprises, les ONG et associations de tout genre.

 

II-  Présentation de l’Association Jeunesse Afrique Avenir (J2A) et du Cabinet AfriPro HConsulting

II- 1- L’Association Jeunesse Afrique Avenir (J2A)

L’Association J2A  est une association de droit français qui a pour objet de regrouper toutes les personnes intéressées dans un cadre de réflexion  sur les diverses questions  relatives au développement de l’Afrique.

Elle vise :

-       à contribuer à la prise en considération et à la valorisation du rôle  et la place de la  jeunesse africaine, comme élément clé dans un processus de développement national ;

-       réaliser des projets de développement dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’insertion professionnelle, de la culture et du sport, favorables au bien être des populations dans l’espace africain ;

-       proposer des procédures permettant d’associer les jeunes à la réflexion  et à la définition des questions qui engagent leur avenir  et celui de la société ;

-       favoriser le partage d’expériences, le savoir-faire, le partage entre jeunes du Nord et du Sud de l’espace africain, la découverte d’autres cultures.

 

L’Association J2A dans la droite ligne de réalisation des projets de protection des populations dans le domaine de la santé comme signalé plus haut dans ses objectifs d’existence légale, , se veut de soutenir des populations défavorisées comme les personnes en situation de handicap dont la situation de vulnérabilité face au COVID-19 est plus remarquable en ce qui concerne l’acquisition et l’adaptation des mesures barrières à la pandémie.

  La situation critique de la crise sanitaire liée au COVID-19 oblige et appelle à agir et à secourir..

La J2A  a choisi d’intervenir dans certaines communes  du Benin  du fait de la densité  des cibles à appuyer dans ces territoires.

II-2- Le Cabinet AfriPro HConsulting

A vocation pluridisciplinaire, le Cabinet AfriPro HConsulting  assure, outre les missions traditionnelles de conseils - assistance et d’optimisation d’ordre juridique, administratif, fiscal et social, des missions d’études, de conseils en gestion, en audit et de formation et d’accompagnement des ONG et associations dans la bonne exécution de leurs actions et la performance en gouvernance et leadership.   

Il a pour objet la promotion du droit des affaires, la promotion des droits humains en général et les droits des personnes handicapées et personnes défavorisées en particulier ;  de l’audit, de la fiscalité, de la gestion des ressources humaines,  et  de l’informatique. Il  propose des multiples services  et, , aux ONG , organisations, associations et collectivités publiques pour améliorer leurs performances à travers des formations, conseils et services.

Le cabinet est dirigé par Monsieur Victorin ZONDOGA ; Juriste Consultant diplômé des Universités du Bénin, en Gestion des Ressources Humaines et Relations Sociales et  en Gouvernance et Démocratie de la Chaire Unesco des droits de l’Homme et de la Démocratie.   Il a accumulé des années d’expériences et expertises dans le domaine du Handicap.

Le Cabinet travaille avec la Fédération des Associations de Personnes handicapées du Bénin (FAPHB), l’organisation faitière des organisations de Personnes handicapées en République du Bénin et a établi un accord de partenariat formel avec cette dernière.

 

NOS ACTIVITES :

La démarche du cabinet AfriPro HConsulting d’être constamment au service de ses usagers qu’il appuie constamment, l’amène à  proposer des services diversifiés relevant des domaines de compétence de ses collaborateurs. Ces derniers disposent des références de tout premier ordre dans les activités qui suivent :

§  Assistance et conseil en matière juridique et fiscale et réalisation d’étude ;

§  Formation sur le handicap (Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées et la loi portant promotion et protection des droits des personnes handicapées en république du Bénin) ;

§  Activités de collecte de données sur le handicap : méthode de Washington group ;

§  Accompagnement des entreprises et organisations / ONG et association vers l’inclusion ;

§  Elaboration des documents stratégiques : projets, plans stratégiques, Manuels de procédures, rapport d’Activités Annuel, Procès verbaux,  documents de capitalisations ;

§  Organisation d’événement  de promotion et de vulgarisation des droits des personnes handicapées ;

§  Conseil et assistance en création d’entreprise / ONG et/ou associations;

§  Audit interne et Audit financier & Audit des comptes ;

§  Etude de marché et Elaboration de plan d’affaires ; 

§  Assistance à la gestion et à l'organisation des ONG/Organisations ;

§  Coaching des entreprises.

 

III- Présentation de la zone d’intervention et des Cibles

III.1. Zones d’intervention

Trois (03) communes dans trois différents départements administratifs  constituent la zone d’intervention du présent projet à savoir : l Cotonou du Littoral ; Allada de l’Atlantique et Parakou du Borgou.


 

- Municipalité de Cotonou :

Cotonou est la seule commune qui constitue le département du Littoral. Ce département est situé au croisement des 6°20 de parallèle Nord et de 2°20 méridien Est, limité par le lac Nokoué au nord, l’océan Atlantique au sud, la commune de Sèmè-Kpodji (du département de l’Ouémé) à l’Est et la commune d’Abomey-Calavi (du département de l’Atlantique) à l’ouest.. Cotonou est la capitale économique du Bénin et concentre à elle seule presque toutes les fonctions administratives et politiques du pays avec une forte concentration des mouvements en journée. Selon le Recensement Général de la population et de l’habitat de 2013 RGPH 4 de 2013, la population des personnes en situation de handicap est de 12696 personnes.

-       Commune d’Allada

Située dans le département de l’Atlantique (département de huit (08) communes) qui est limité au Sud par l’Océan Atlantique et le département du Littoral, à l’Ouest par les départements du Mono et du Couffo, à l’Est par celui de l’Ouémé et au Nord par le département du Zou avec une superficie totale de 3 233 km², la commune d’Allada est le chef lieu du Département. La population des personnes en situation de handicap dans ce département est de 16561 personnes. 

-       Municipalité de Parakou

Ville principale du département du Borgou qui est limité au Nord par le Département de l’Alibori, au Sud les départements des Collines et de la Donga, à l’Est la République Fédérale du Nigeria et à l’Ouest par l’Atacora avec 08 communes, la Municipalité de Parakou est la ville centrale avec des infrastructures économiques, administratives et institutionnelles à forte concentration. La population des personnes en situation de handicap dans le département du Borgou est de 8418 selon le 4 Recensement Général de l’Habitat et de la Population RGHP4 de 2013 organisé par l’INSAE.

 Il est compréhensible que 7 ans après le RGPH 4 de 2013, la population des personnes en situation de handicap soient au delà des chiffres ci-dessus énumérés. La population des personnes handicapées est estimée à plus de 115000 alors les données l’ont estimé à 102997 personnes en 2013.

Au vu de la catastrophe sanitaire que connaissent les Etats du monde entier, le Bénin a déjà mis en place et en exécution des politiques d’accompagnement qui ne sont pas tout autant inclusives.


 

III-2 Cibles

Selon les données relatives à la population  des PSH (RGPH4 – 2013), dans les départements du Littoral (13 arrondissements avec 12696 PSH), Atlantique (08 communes avec 16561 PSH) et Borgou (08 communes avec 8411 PSH) ; la population moyenne de personnes en situation de handicap dans chaque commune d’intervention à l’exception de la municipalité de Cotonou pourrait se présenter comme suit : Allada avec 2070 PSH ; Parakou avec  1052 PSH.

Dans les communes de Parakou et d’Allada, 1/40 de la population de PSH seront appuyés par le projet tandis que un échantillon de PSH par arrondissement le seront dans la commune de Cotonou. Ainsi  50 + 3 (53)  ménages dans la commune d’Allada, 25 + 5 (30) à Parakou et  75 + 3 (78) ménages de PSH à  Cotonou bénéficieront de l’appui de ce projet.

 

 

 IV- Objectif principal et spécifiques de la campagne de sensibilisation

IV.1- Objectif principal :

Afin d’endiguer  la propagation du coronavirus  l’Association Jeunesse Afrique Avenir décide à travers ce projet de sensibiliser et d’accompagner les  personnes en situation de handicap dans les communes de Cotonou Allada et Parakou  la pandémie du coronavirus et ses méfaits sur leur santé.

 

IV.2- Objectifs spécifiques :

De façon spécifique l’Association J2A dans sa mission humanitaire en ce temps de crise sanitaire entend :

·       Contribuer à la diffusion des consignes et mesures de précaution dans la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus dans la zone d’intervention ciblée ;

·       Mettre à disposition des ménages de personnes en situation de handicap de la zone d’intervention le dispositif de lavage de mains et de masque ou cache-nez ;

·       Accompagner les personnes en situation de handicap à grand besoin  pour leur éviter la stigmatisation autour d’elles.

V- Mesures et recommandations de l’OMS

Le risque de contamination dépend de l'endroit où l’individu se trouve, où il vit, son âge et de son état de santé général. L'OMS peut fournir des conseils généraux. Il importe pour chaque citoyen de les suivre, et également suivre les conseils de son pays.

Ainsi l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini dix mesures de prévention personnelle basiques contre le COVID-19 qui sont :

a)      Se laver régulièrement les mains avec un produit nettoyant à base d'alcool ou les laver à l'eau et au savon. Le fait de se toucher le visage après avoir touché des surfaces contaminées ou des personnes malades est l'un des modes de transmission du virus. En se lavant les mains, on peut réduire le risque.

b)      Nettoyer régulièrement les surfaces avec un désinfectant, par exemple le plan de travail de la cuisine et du bureau.

c)       Se renseigner sur le COVID-19, mais s'assurer que les informations proviennent de sources fiables telles que les agences de santé publique locales ou nationales, le site web de l'OMS ou les professionnels de santé locaux. Les symptômes, pour la plupart des gens, commencent par une fièvre et une toux sèche au lieu d'un écoulement nasal. La plupart des gens atteints souffrent d'une maladie bénigne et se rétablissent sans nécessiter de soins particuliers.

d)      Evitez de voyager lorsque vous avez de la fièvre ou de la toux. Si vous tombez malade pendant un vol, informez immédiatement l'équipage. Une fois à la maison, contactez un professionnel de la santé.

e)      Toussez ou éternuez dans votre manche ou utilisez un mouchoir en papier qui doit être jeté immédiatement dans une poubelle fermée, puis nettoyez-vous les mains.

f)        Pour les personnes de plus de 60 ans ou souffrant d'une pathologie sous-jacente comme une maladie cardiovasculaire, une affection respiratoire ou le diabète, le risque de développer une maladie grave pourrait être plus élevé. Prenez donc des précautions supplémentaires pour éviter les zones encombrées ou les endroits où il y a une possibilité d'interaction avec des personnes malades.

g)      Toute personne qui ne se sent pas bien doit rester chez elle et appeler des médecins ou des professionnels de santé locaux qui lui demanderont quels sont ses symptômes, où elle a été et avec qui elle a été en contact. Cela permettra de s'assurer que l'on reçoive les bons conseils, que l'on soit dirigé vers le bon établissement de santé et que l'on évite d'infecter d'autres personnes.

h)      Rester à la maison lorsqu'on est malade, manger et dormir séparément des membres de la famille, utiliser des ustensiles et des couverts différents pour manger.

i)        En cas d'essoufflement, appeler un médecin et se faire soigner immédiatement.

j)        Il est normal et compréhensible de se sentir anxieux, surtout lorsqu'on vit dans un pays ou une communauté qui a été touchée. Renseignez-vous sur ce qui peut être fait au sein de la communauté. Discutez de la manière d'assurer la sécurité sur le lieu de travail, à l'école ou dans le lieu de culte.

Il faut rappeler qu’en plus de ces dispositions, bon nombre de pays touchés par le coronavirus ont tous ou presque adopté trois autres dispositions qui sont l’isolement des personnes susceptibles, mise en quarantaine des personnes soupçonnés être en contact avec des cas positifs ou risqués, le confinement de toute une zone, pays et des couvre-feux qui empêchant la population de sortir pour continuer à se mettre en relation.

VI- Dispositions Pratiques au Benin

Le gouvernement béninois dans le souci d’épargner sa population de la contamination à la pandémie du coronavirus (COVID-19) a intensifié la sensibilisation à la radio, à la télévision, des relais sur les réseaux sociaux avec des minis vidéo, les affiches, des banderoles, des communications, des débats organisés à ce fait invitant son peuple aux respects des consignes et précautions. Il préconise la distanciation sociale, seule solution immédiate d’éviter la propagation. Afin d’empêcher la propagation et l’introduction du COVID-19, plusieurs dispositions pratiques sont liées à la mesure de mise en place de cordon sanitaire, il s’agit entre autres de:

  • l’interdiction d’entrée et de sortie de l’espace du cordon sanitaire sauf dérogation des préfets ;
  • l’interdiction de regroupement de plus de dix (10) personnes en tous lieux à l’exception des espaces marchands, avec obligation de respecter une distance d’un mètre (1) minimum entre personnes ;
  • l’interdiction de circulation des bus et minibus de transport en commun de personnes;
  • l’interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois ;
  • la fermeture des bars, discothèques, et autres lieux de réjouissance ;
  • l’obligation de respecter une distance d’un (1) mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis ;
  • l’obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre personnes ;
  • la limitation du nombre de passagers à bord des taxis et embarcations à trois (03) au maximum ;
  • la prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un (1) mètre entre personnes.

VII- Déclinaison des activités  et Ressources:

VII-1 Stratégie de mise en œuvre

Pour pouvoir atteindre ses objectifs qu’elle s’est fixée, l’Association J2A a élaboré un programme déroulant des activités de la sensibilisation des  cibles  sur la riposte contre le COVID-19  à leur accompagnement à travers  l’octroi des kits qui sont composés de masques ; gels hydroalcooliques, dispositifs de lavage de mains. Par ailleurs des émissions radiophoniques seront organisées pour sensibiliser.

L’AJ2A par le biais du Cabinet AfriPro HConsulting appuiera les personnes en situation de handicap à travers les réseaux départementaux des Associations de personnes handicapées  et la faitière qui est la Fédération des Associations de personnes handicapées du Bénin.

VII-2 Ressources

Les ressources à mobiliser pour la mise en œuvre du projet sont d’ordres matériels, humains et financiers à savoir :

-       moyens financiers

-       masques de protection ;

-       gels hydroalcooliques ;

-       savons ;

-       moyens de transports

-       support de communications

Le tableau 1 ci-dessous récapitule les activités organisées suivant les trois axes principaux élaborés.

Les axes de travail

Orientations de travail

Activités

Responsables de l'activité

Organisation des activités

Elaboration du projet de lutte contre la pandémie COVID-19

Rédiger le projet

Cabinet Afripro Hconsulting

Mobilisation des ressources

Solliciter le financement du projet auprès des partenaires

J2A

Demande d'autorisation auprès des autorités compétentes

Rencontrer les autorités compétences

J2A / AfriPro HConsulting

Evaluation des activités

Elaborer le rapport d'activité

ONG

Présenter du rapport et des  preuves dépensières aux partenaires

J2A / AfriPro HConsulting

Recommandations

J2A

Sensibilisation de la population cible

Confessions des affiches, banderoles et tee-shirts

Etiqueter et imprimer des affiches et banderoles, tee-shirts

J2A/C

Identification des Organisations de Personnes Handicapées dans les 3 communes d’intervention

Prospecter et collaborer avec  les OPH / Réseaux /Fédération FAPHB

J2A / AfriPro HConsulting

Organisation des séances travail ou visites de sensibilisation

Sensibiliser les personnes cibles sur la pandémie de COVID-19

J2A / AfriPro HConsulting/

Réseaux OPH


Accompagnement et appui aux personnes en situation de handicap

Distribution du matériel de préventions de COVID-19

Faire don du dispositif de lavage des mains et des masques aux PSH

J2A / AfriPro HConsulting/

Réseaux OPH

Rencontre avec les personnes  en situation de handicap à grand besoin

Appuyer les PSH à grand besoin

J2A / AfriPro HConsulting/

Réseaux OPH

Tableau 1 : Récapitulatif des activités


 

VIII- Budgétisation des Activités

Le coût pour  la mise en œuvre du projet est estimé à  treize millions huit cent quatre vingt dix mille quatre cent quarante cinq francs cfa (13890445f cfa) soit  21176,07 euros. Cette planification est repartie en trois (03) sous-tableaux exhaustifs des besoins pendant les 45  jours calendaires.

RUBRIQUES

MONTANT
En FCFA

MONTANT EN
EUROS

Sous Total 1(frais de fonctionnement,
perdiem, hébergement)

2240000

3 414,89 €

Sous-Total  2 
( matériels + dotations d'appui)

1790000

2 728,87 €

TOTAL Materiels d'appui

9860445

15 032,31 €

BUDGET GBLOBAL

13890445

21 176,07 €

Tableau 2 : Budget prévisionnel du projet de sensibilisation

VIII.1- Premier sous-tableau du budget

-Le tableau 3 nous montre la part des ressources financières allouées aux frais de fonctionnement, perdiem et hébergement  pour le compte de l’opération de sensibilisation qui s’élève à deux millions deux cent quarante mille francs cfa soit 3 414,89 € (2240000  Fcfa).

Rubriques

Désignation

Montont
 (en fcfa)

Montant
en euros

Quantité/
nombre

Montant en fcfa

Montant en euros

Frais de fonctionnement
(Entretien, communication, internet)

Forfait transport

200000

304,90 €

1

200000

304,90 €

 carburants

600

0,91 €

400

240000

365,88 €

Forfait communication

150000

228,68 €

1

150000

228,68 €

Perdiem + hébergement

Perdiem pour l'équipe de
conduite du projet

40000

60,98 €

30

1200000

1 829,41 €

Hébergement (forfait)

150000

228,68 €

1

150000

228,68 €

Conducteur de Véhicule

15000

22,87 €

20

300000

457,35 €

Sous Total 1 (frais de fonctionnement, perdiem,hébergement)

2240000

3 414,89 €









Tableau 3 : Budget frais de fonctionnement, perdiem, hébergement)

VIII.2 Deuxième sous-tableau du budget

Le tableau 4 fait le point des dépenses en matériels roulants, équipements,  sensibilisation dans l’exécution de l’opération à un montant de un million sept cent quatre vingt dix mille francs cfa ( 1790000 Fcfa) soit  2 728,87 €.

Rubriques

Eléments

Prix unitaire
en Fcfa

Prix unitaire
en euros

Quantité

Montant
Fcfa

Montant
en euros

Matériels roulants et
 équipements de bureau

Location de véhicule 4x4 de type pick up pour un mois

45000

68,60 €

20

900000

1 372,06 €

Fournitures de bureaux

50000

76,23 €

1

50000

76,23 €

Subventions à des ONG  locales

Dotations financières aux OPH d'appui

100000

152,45 €

5

500000

762,25 €

Campagne de sensibilisation

Réalisation des catalogues imprimables des formats de sensibilisation

6500

9,91 €

10

65000

99,09 €

Sensibilisation /Animation Radio diffusion

55000

83,85 €

5

275000

419,24 €

Sous Total 2 ( materiles + dotations d'appui)

1790000

2 728,87 €

 

Tableau4 : Point des dépenses en matériels roulants, équipements, et appui financiers aux OPH de relais

VIII.3- Troisième sous-tableau du budget

Le tableau 5 relate le point financier des matériels d’appui à fournir pour le compte de l’opération qui s’élève à un montant neuf millions huit cent soixante mille quatre cent quarante cinq Francs cfa (9860445 fcfa)  soit 15032,31 €


 


N° D'ORDRE

DÉSIGNATION

QUANTITÉ TOTALE
COTONOU

QUANTITÉ TOTALE
ALLADA

QUANTITÉ TOTALE
PARAKOU

QUANTITE TOTALE

PRIX UNITAIRE
(en fcfa)

PRIX UNITAIRE
en euros

MONTANT en
 F Cfa

MONTANT
(en euros)

1

T-Shirts simples

78

53

30

161

1475

2,25 €

237475

362,03 €

3

Affiches A3

78

53

30

161

150

0,23 €

24150

36,82 €

4

Prospectus A5 (par ménages de PSH

234

159

90

483

40

0,06 €

19320

29,45 €

6

Dispositifs de lavage de mains (par ménages de PSH

78

53

30

161

45000

68,60 €

7245000

11 045,05 €

7

Écrits sur dispositifs de lavage de main

78

53

30

161

150

0,23 €

24150

36,82 €

8

Pots de savon liquide par ménages de PSH

390

265

150

805

750

1,14 €

603750

920,42 €

9

Masques (par ménages de PSH

780

530

300

1610

500

0,76 €

805000

1 227,23 €

10

Gel hydro alcoolique (par ménages de PSH

156

106

60

322

2800

4,27 €

901600

1 374,50 €

TOTAL Matériels d'appui 

9860445

15 032,31 €

Tableau5 : Point des matériels d’appui à payer pour le compte de la sensibilisation


IX- Programme de Déroulement des Activités

Le projet de sensibilisation est organisé sur une période de 45 jours  calendaires soit un mois et deux semaines. Les activités programmées dans le cadre du projet seront exécutées en respect des consignes et mesures préconisées par le gouvernement béninois.


Orientations de travail

Activités

Responsables de l'activité

Périodes

1

Quinzaine

2 quinzaine

3

Quinzaine

S1

S2

S3

S4

S5

S6

Mobilisation des ressources

Solliciter le financement

J2A

 

 

 

 

 

 

Demande d'autorisation auprès des autorités compétentes

Rencontrer les autorités compétences

J2A/ AfriPro HConsulting

 

 

 

 

 

 

Evaluation des activités

Elaborer de rapport d'activité

J2A

 

 

 

 

 

 

Présentation du rapport et des preuves aux partenaires

J2A

 

 

 

 

 

 

Recommandations

J2A/ AfriPro HConsulting

 

 

 

 

 

 

Concessions des affiches, banderoles et tee-shirts

Etiqueter et imprimer des affiches, tee-shirts

J2A/ AfriPro HConsulting

 

 

 

 

 

 

Identification des bénéficiaires 

Prospecter et collaborer avec la FAPHB et les 3 réseaux d’OPH

J2A/ AfriPro HConsulting







Organisation des séances  de visites de sensibilisation

Sensibiliser les  ménages de PSH

ONG

 

 

 

 

 

 

Distribution du matériel de préventions de COVID-19

Faire don du dispositif de lavage des mains et des masques, savon, gel

ONG

 

 

 

 

 

 

Tableau 6 : Programme de déroulement des activités


X- RECOMMANDATIONS ET SUIVI

L’ennemi commun aujourd’hui pour la plupart des Etats est le coronavirus (COVID-19). Il est impérieux que chacun se protège afin d’éviter à ces proches d’être contaminé à la pandémie du siècle. L’Association J2A en collaboration avec ses différents partenaires  de par ses actions  ambitionne dans les zones ciblées  de contribuer à éviter la propagation de la pandémie et de soutenir les personnes les plus vulnérables de ne pas subir de stigmatisation dans leur milieu de vie. En attendant que les scientifiques sanitaires ne trouvent le vaccin pour guérir ou anéantir la contamination au COVID-19, l’Association J2A espère que d’autres partenaires sociaux de la société civile emboitent ses pas et agir pour que le plus grand nombre des béninois en situation de handicap  soient touchés par la sensibilisation aux respects des nomes et consignes de prévention.

Elle exhorte la population cible surtout les personnes âgées à utiliser les matériels (dispositif de lavage de main, des masques, de ne plus se serrer les mains, de respecter les mesures de distanciation sociale pendant ces moments de risques de contamination.

C’est pourquoi en exhortant toute la population béninoise à respecter les mesures et précautions de l’OMS et du gouvernement, l’Association J2A  invite la population à pérenniser ces bonnes pratiques qui en dehors de la douloureuse pandémie sont à priori des mesures hygiéniques et sanitaires pouvant les mettre à l’abri des maladies infectieuses ordinaires.

 

 


ANNEXES

Dispositif de lavage de main avec des roulettes en support très adapté aux personnes en situation de handicap

Origine du projet

Nous avons constaté avec des associations et plusieurs amis sur place au Bénin que le covid-19 a davantage fragilisé matétriellement et financièrement les personnes en situation de Handicap. Nous avons ainsi requis un cabinet en partenariat avec notre assocation J2A pour faire un appel à l'aide.

A quoi servira l'argent collecté ?

Soulager les personnes en situation de handicap au Bénin(Cotonou, Allada, Parakou) en les sensibilisant et mettre à leur disposition le matériel nécessaire à la protecttion de ces derniers contre le covid-19.

Notre équipe

J2A (Jeunesse Afrique Avenir)


Donner 20 euros

Covid-19 sensibilisation et aide materielles aux personnes en situation de handicap au Benin

transparence

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Jeunessse Afrique Avenir. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page