JIMY LIBRARY

Autres
Jimy Library, association française créée en décembre 2006 a pour but de favoriser l’éducation d’enfants Indiens par l’achat de livres et de matériel scolaire ainsi que toutes actions visant à l’amélioration des conditions de vie d’enfants défavorisés.
qui sommes-nous ?
En images
Notre mission
74 adhérents. 15 organismes partenaires. La présidente vit à Bénarès. Ce que toute l’équipe essaie de mettre en place dans le quotidien de l’association rejoint ce que dit Ann van Stappen dans son ouvrage «Ne Marche Pas Si Tu Peux Danser» (Ed. Jouvence) et que nous nous permettons de citer : « … dans toute entreprise de valeur, il y a quatre axes essentiels : d’abord l’engagement, l’implication personnelle qu’on met dans les choses. Puis l’intégrité ou la droiture sans détours. Ensuite la connexion ou les liens qu’on établit, et enfin l’autorité qu’on dégage dans les actes que l’on pose. »
Les actions de notre association

Amélioration des conditions de vie de garçons d'un centre gouvernemental fermé.

Le centre des garçons de Ramnagar est un internat gouvernemental où logent 50 garçons âgés de 6 à 18 ans.
Ces enfants ont été trouvés dans les rues, abandonnés par leurs parents ou ont quitté eux-mêmes une famille mal traitante. Le plus souvent, les enfants ne se souviennent de rien quant à leur famille ou leur région d’origine
.
Il incombe à l’Etat indien de s’occuper d’eux. Malheureusement, le manque de moyens, de motivation et la corruption font que la situation est dramatique pour ces garçons. Ils n’ont commis aucun délit majeur mais sont quand même récupérés par la police et doivent rester enfermés dans le Centre jusqu’à leurs dix-huit a

Ce que l’association « Jimy Library » a réalisé :ns ou jusqu’à ce qu’on puisse localiser leurs parents, ou trouver une personne qui assumerait leur responsabilité légale. Cela ne se produisant pratiquement pas, les garçons restent dans ces murs clos, isolés de la société, jusqu’au jour de leurs dix-huit ans. A cette date, ils sont mis à la porte sans préparation ni moyens de gagner leur vie, totalement désocialisés.
En 2008, des membres de l’association « Jimy Library » ont « visité » ce centre de détention. Ils ont constaté les conditions inhumaines dans lesquelles vivaient ces enfants, et réalisé la nécessité impérative de leur venir en aide. Livrés à eux-mêmes ou à la violence des gardiens, ils vivaient dans un état d’hygiène et de détresse mentale et psychique alarmants. Les décès étaient fréquents. L’ONG indienne « D-Foundation » employait une psychologue. Les adhérents de « Jimy Library » ont décidé de se mobiliser et font depuis, preuve de générosité pour ces enfants.

 

-achat d’une citerne de nombreux enfants étant gravement malades à cause de l’eau impure
– embauche d’un couple d’Indiens pauvres pour le ménage,
– équipement des classes en matériel scolaire,
– emploi d’un professeur formé en informatique, d’une femme travailleur social ; d’un travailleur social pour les week-ends ; d’un jardinier
– amélioration de l’alimentaire (fruits, laitages, œufs, pâtisseries)
– achat d’un involter pour que les enfants ne soient plus dans l’obscurité pendant les fréquentes coupures d’électricité. Lorsque cela se produit, ce système de batteries permet d’avoir quelques lampes et ventilateurs,
– achat de jeux, de 5 ordinateurs, de l’antenne parabolique pour la télé, balançoires
– obtention de l’autorisation de sorties en week-end

– grâce à la générosité de l’organisme « Frères d’Espérance » : des ouvertures dans le plafond du couloir ; la complète réfection des salles de classe et dortoirs ; un lavoir neuf, douches-toilettes.

– grâce à la générosité de l’organisme « Vie d’Enfants » belge : construction de la cuisine-cantine.

 

Amélioration des conditions de vie de femmes enfermées dans un centre gouvernemental.


 Le Centre gouvernemental de Jaitpura  est situé à Bénarès. Il accueille à peu près 130 femmes dès 18 ans. Ces femmes ne sont pas criminelles et ont été placées là pour les raisons suivantes :

  • orphelines
  • en fuite du domicile conjugal ou familial
  • abandonnées par leur famille suite à des circonstances culturellement inacceptables comme un mariage d’amour, viol, grossesse hors mariage, relations hors-caste
  • handicap ou troubles mentaux.

En Inde, il est difficile pour des femmes de ne pas vivre en famille ou d’avoir perdu son soutien. Donc, jusqu’à ce que les femmes qui sont dans cette situation trouvent une solution à leurs problèmes (une personne qui les prend sous sa responsabilité),  elles sont enfermées dans des centres du gouvernement comme celui de Jaitpura.

l’association “JimyLibrary” mène plusieurs projets :

  • renouer des liens entre les femmes et leurs familles et/ou maris
  • trouver des solutions pour les réintégrer dans la société (« D-Foundation » finance des mariages)
  • améliorer les conditions de vie (construction d’une cuisine-cantine / achats de lits / distribution de fruits / création d’une bibliothèque / emploi de 5 femmes vivant là pour s’occuper des femmes en situation de handicap mentale / activités manuelles /
  • « Jimy Library » concentre particulièrement ses actions sur les enfants vivant là et vient de construire une pièce de jeux et d'activités pour les enfants.

 

Siège social

Durand. 46800 Lascabanes.

Site internet

http://jimylibrary.org
vous avez une question ?
Soyez le premier à lancer la conversation !
Votre message
Notre communauté

Nos supporters

boulangerjosiane-918312

Nos mécènes

Fondation Groupe EDF
Découvrez d'autres associations sur HelloAsso
maison des jeunes de saint julien les villas
SANGS MELES
Cartooning for Peace
Cercle Laïque Dijonnais
;