Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Jolis Mômes production pour découvrir les projets en cours.

Voir la page
Psycup - Jolis Mômes production

Le court métrage produit par Jolis-Mômes et Parasite Monkeys

Bonjour à tous et bienvenue sur la page de PSYCUP. Tout d’abord, merci pour l’intérêt que vous portez à notre projet.

Déjà trois ans d’existence pour le collectif Nantais Parasite Monkeys. Trois ans de films ambitieux, de travail acharné, d’un cinéma de genre aux références hétéroclites. 
L'association Jolis-Mômes cumule, elle, deux fois plus d'années d'existence. Des dizaines de films mettant les jeunes des quartiers Nantais devant et derrière la caméra, faisant se rencontrer les professionnels accomplis et ceux en devenir. 

Après un an de maturation, le collectif Parasite Monkeys s’apprête à réaliser PSYCUP avec l’aide de Jolis Mômes. 

Un film choral qui incarne parfaitement la notion d'art collectif trop peu souvent attribuée au cinéma. Sa réussite mettra en lumière le travail de nombreux jeunes Nantais de talent : dans le décor, l'image, le jeu d'acteurs et bien d’autres spécialités. 

Fort de l’expérience de tous ses membres et de l’aide précieuse des sympathisants de l’association, le collectif s’apprête à réaliser son film le plus ambitieux et taré.    

Mais ce projet ne peut aboutir sans vous…


SYNOPSIS      

Dans un immeuble de centre-ville, cohabitent des gens socialement très différents. Chacun à son étage, chacun à sa place, et l'ordre naturel des choses peut suivre son cours. Mais ce soir, la tempête gronde à l'extérieur, créant un climat étouffant

Ce soir-là, avec le déchaînement des éléments, les bassesses de chacun pourraient tous les conduire à leur perte.


NOS INTENTIONS      

Ce soir, la fragile cohabitation jusque-là maintenue entre les individus de la société ne tiendra pas. La discorde, symbolisée par la montée en puissance de la tempête, va déclencher une suite d’évènements irréversibles. 

La fin, violente et inéluctable. Le grand soir.  

Mais pas une fin triste. La discorde va révéler l’artiste, qui va lui-même exploiter le meilleur de chacun, pour la beauté du geste.

Ce sont des personnages simples, saisis dans leur quotidien ordinaire, qui constituent la matière même du film. Leurs préoccupations et leurs discours sont désarmants par leur côté caricatural, mais sont paradoxalement proche de ce que l’on entend dans la vie de tous les jours.

Des gens en qui nous pouvons tous nous reconnaître partiellement : social justice warriors à nos heures ou conservateurs, selon notre auditoire.

PSYCUP, c’est treize comédiens, une quinzaine de figurants  et une équipe technique de plus de vingt personnes, pour réaliser le fantasme universel : voir la société voler en éclats, dans une explosion de débats politiques, de sexe tarifé, d’art contemporain avec des fusils de chasse et des pistolets à clous.


 

LES PERSONNAGES      

CONCIERGE :

Ce monde mérite-t-il l’investissement de ce brave homme dans son œuvre ? Ce formidable essai artistique, si conceptuel et si intransigeant !? Cette société a toujours fait preuve d’ingratitude à son égard. Cela avait déjà commencé lors du premier refus d’entrer à l’école d’art…

HORTENSE ET JEAN PHILIPPE :


Si Hortense semble accorder tant d’importance à l’origine géographique et l’impact écologique de tout ce qu’elle achète, c’est probablement pour oublier que Jean-Philippe est éditeur ; et que même si son travail est gratifiant intellectuellement, il coupe des arbres. 

Le bilan carbone de sa vie les condamne à brûler en enfer pour l’éternité.

LE GRAND PERE ET SON PETIT-FILS :


Une bonne guerre nous préserverait à coup sûr de cette génération de Millenials procrastinateurs, qui passent leur temps à se masturber en racontant leur vie de merde sur internet. 

A moins que ce ne soient les vieux fossiles racistes qui nous empêchent d’avancer, nostalgiques d’une France éternelle qui n’a jamais existé.

JUSTINE LA PRINCESSE :


Justine pense sincèrement que Pierre irait bien avec son blouson en daim. Ceci lui confère un atout de poids, par rapport aux autres prétendants.


PIERRE LE GIGOLO :


Si Pierre était parti comme prévu se ressourcer six mois en Inde, il serait probablement moins Français et plus spirituel ; et propriétaire d’un compte Instagram beaucoup plus attractif. 

Mais voilà, Pierre n’est jamais parti, et il est donc resté le travailleur précaire ultime, puisqu’il vend son corps en attendant de devenir une star de cinéma.

CAROLINE ET ANTOINE :

Antoine est un mâle alpha du business, mais sa richesse est à jamais compromise par l’amour de Caroline pour Jeff Koons, et tout un tas d'autres trucs dans le genre.

Oui, lui se déplace en gyropode, et elle, s’habille chez Crazy Repulic. Mais ne les jugez pas ; ils vont mourir.

HASSAN ET VINCENT, LES DEALERS :

C’est toujours la même rengaine entre ces deux-là : lorsque Vincent expose l’avancée de ses réflexions sociétales, sur la servitude volontaire qui découle de la révolution industrielle du point de vue Marxiste, Hassan lui demande s'il a encore passé sa soirée sur un forum mademoiselle.com de manière violemment prosaïque. 

LES JEUNES CADRES DYNAMIQUES :


Les jeunes cadres dynamiques ont organisé une soirée déguisée, comme des gens de 2015. Ils parlent en anglicismes périmés, font des acronymes tout le temps et ont la même consommation d’alcool qu’un ouvrier stakanoviste pendant la guerre froide. Bref, on les aime bien. 

JCB


LIEUX DE TOURNAGE      

L’appartement de centre ville : 

Sympathisante du milieu cinématographique Nantais, Annick n’hésite pas à organiser toutes sortes d’évènements culturels chez elle. En accueillant notre tournage dans son appartement typique de centre-ville, elle offre le cadre idéal à notre projet. 

Merci Annick ! 


Association Bonne Garde :

Grâce à l’une des associations les plus anciennes de Nantes, le couloir et l’ascenseur du film seront intégralement reconstitués en studio à Pirmil. 



QUI SOMMES-NOUS      

Le collectif PARASITE MONKEYS rassemble des cinéastes Nantais depuis 2015. Initialement réunis autour du projet satirique ALUMANde Romain FORGE et Vincent GAREL, il a réalisé plus d’une dizaine de court métrages et de clips depuis. 


L’association JOLIS MÔMES met à l’honneur les jeunes de la région dans l’écriture et la réalisation de courts métrages depuis 2012. Des dizaines de projets, des centaines d’intervenants professionnels et amateurs qui travaillent conjointement pour des films toujours plus exigeants. 


Avec plus d’un siècle d’existence, l’association BONNE GARDE est l’une des plus anciennes et importantes strucures de Nantes (plus de 1 500 membres). Des actions diversifiées dans le cinéma, la danse, le sport et le spectacle vivant, en font un acteur de premier plan pour la culture Nantaise.  



NOS REFERENCES      

Que se passerait-il si Pulp Fiction rencontrait Amélie Poulain ? Si le tueur de No Country For Old Men en voulait aux ados puceaux et attachants de Supergrave

Autant de questions que personne ne s’est jamais posé, auxquelles nous souhaitons répondre. 

Nos influences sont éclectiques, mais ont pour point commun des personnages forts, attachants ; surtout des caricatures à priori qui finissent toujours par se dévoiler là où on ne les attendait pas. 


Dans Pulp FictionJulesest un tueur qui philosophe. Dans Supergraveles deux adolescents libidineux sont en fait des amis fidèles l’un à l’autre. Les petites frappes d’Arnaques, Crimes et Botaniqueforment une bande de copains prêts à tout, les uns pour les autres. Et la simplicité apparente d’Amélie Poulain cache en réalité une imagination délirante, magnifiée d’une extraordinaire sensibilité. 

Des personnages qui rendent les histoires vibrantes, immersives et marquantes.    

En ce qui concerne l’esthétique des plans,  le millimétrage de Wes Anderson (Grand Budapest Hotel, Moonrise Kingdom) nous enthousiasme autant que le caractère furieusement alambiqué de Terry Gilliam (Las Vegas Parano, Brazil). 

Wes Anderson impose une narration surréaliste qui finit immanquablement par nous guider là où il le souhaite. 

Terry Gilliam, quant à lui, nous place perpétuellement hors de notre zone de confort pour mieux nous faire sombrer dans la folie de ses personnages, et-ce pour notre plus grand plaisir. 


NOTRE BUDGET

Un petit aperçu de notre budget prévisionnel. 
Bien entendu, il s’agit d’un projet associatif bénévole : aucun bénéfice d’aucune sorte ne sera réalisé.

C'est grâce au bénévolat, aux dons et prêt de matériel que nous parvenons à maintenir nos frais à un niveau raisonnable pour une production cinématographique.

Les contreparties présentées (cf. Page suivante), sont cumulatives : les donations les plus élevées incluent les avantages précédents.


L’équipe du film 

Vous l’aurez compris, PSYCUP c’est l’investissement, la cohésion et la motivation d’un grand nombre de participants pour un projet ambitieux artistiquement. 
Nous réunissons une équipe de professionnels aguerris, assistée par des passionnés, pour mettre en scène une troupe d’acteurs déchaînés. 
équipe

Scénario et réalisation : Yulia NIKIFOROVA et Étienne LEDUC 
Assistance réalisation :  Louisiane BROSSAUD 
Régie : Antoine PEROI, Raphael TRAPANI, Florent PETIT, Gaëtan GERARD 
Image : Virginie DE ALMEIDA, Romain FORGE, Romain DAILLY 
Son : Sébastien GIRARD, Jérémiah BOURGEOIS 
Décors : Alexia MERRE, Jérémy BONNET, Benjamin SCARANTINO 
Costumes : Yulia NIKIFOROVA 
Maquillage : Manon FERRARIS, Maëlle POUMADERE 
Montage : Jérémy BONNET 
VFX post-production : Mathieu DESCAMP 
Grâce à l'accueil chaleureux de : Annick MONTIGNY et Christian BAERE

Nous donnerons tout de nous-même et grâce à votre aide, nous réaliserons un film qui mettra en lumière le talent de tous ses participants.

Donner 5 euros

Vous en êtes ! merci

Un immense MERCI de toute l’équipe du film

Donner 10 euros

En première ligne

Accès à un lien privé pour voir le film en avant-première

Donner 20 euros

Dans les coulisses

Accès à un lien privé Instagram pour suivre le tournage en direct grâce à des photos et des vidéos exclusives

Donner 40 euros

Intime

Invitation à la première projection du film suivie d’un apéro avec l’équipe

Donner 60 euros

Fan avant l'heure

Accès à la vente privée en ligne des costumes et des accessoires du film

Donner 100 euros

Considérez-vous déjà dans l'équipe

Invitation à la session photo 📸organisée sur Nantes avec les acteurs du film

Donner 200 euros

Vous êtes notre invité !

Déjeuner (copieux😋) en centre-ville de Nantes en presence des réalisateurs suivie par un master-classe d’une heure sur le montage du film

Donner 500 euros

Mécène !!! 🙏��

Invitation au vernissage de Cyrille Guéhennec (“Le Concierge”). Reçu fiscal de Don, déductible de vos impôts

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Jolis Mômes production. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
C
Colette RAMBAUD
03/11/2018
A
ALINE PATRON
01/11/2018
d
didier Boursier
31/10/2018
Signaler la page