Jungleye

Arts et culture

JUNGLEYE, Association de photographie participative avec les personnes réfugiés et migrantes

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Jungleye est une association dont l’objectif est de recueillir une mémoire visuelle et transitive du parcours d’exil afin de redonner la parole aux migrants et aux réfugiés. Les images et les récits réunis dans ce projet de photographie participative sont produits par les communautés déplacées elles-mêmes. 


Aspirant à une société plus solidaire et plus paisible, ce projet s’appuie sur deux aspects :

  1. L’accès à la culture et la mise en valeur des talents et compétences de chacun dans le but de favoriser la reconstruction personnelle en situation post-traumatique.

  2. La sensibilisation de la société civile à la question migratoire et aux conditions de vie des communautés déplacées afin de promouvoir un meilleur « vivre-ensemble ».


1. Accès à la culture

Depuis 2015, Jungleye met en place des ateliers de photographie et d’apprentissage des outils d’expression en Europe et au Moyen-Orient à destination des populations migrantes et réfugiées , en partenariat avec différentes ONG locales et internationales. Ce projet s’inscrit dans un programme de reconstruction de soi à travers l’utilisation d’activités artistiques et culturelles comme outil éducatif et thérapeutique.

En effet, l’art est un langage international ; ces ateliers créent un espace sécurisé et participatif pour apprendre et expérimenter la photographie, la communication et les méthodes d'expression de soi. Utiliser l’art comme outil de guérison offre aux réfugiés et migrants un moyen de gérer et évacuer leur stress, de surmonter leurs peurs et de parler de leurs expériences passées. L’expression artistique devient un nouveau moyen pour eux de se pencher sur leur parcours et d’aborder des questions ou des interrogations complexes. Alors que les droits élémentaires des migrants et réfugiés ont souvent été ignorés ou bafoués au cours de leur parcours, et parce que l’insécurité et l’incertitude sont une préoccupation permanente, les ateliers constituent un lieu d’expression libre.  La production de visuels est l’occasion pour les participants d’avoir accès à une structure quotidienne, des compétences professionnelles et une expérience artistique. Ce processus les aide à renouer avec leur dignité et leur autodétermination - tout cela à travers l'objectif d'une caméra. Écoutés et appréciés, ils retrouvent une forme de confiance et d’estime de soi, nécessaires pour surmonter les traumatismes, et pour tenter de changer l´opinion publique.


2. Un outil de sensibilisation

Dans un second temps, ces ateliers permettent l’amplification de la voix de millions de migrants et de réfugiés confrontés aux défis que soulève l’exil, tout en luttant pour leurs droits humains les plus élémentaires. La production narrative est rendue aux communautés déplacées pour témoigner eux même de leurs histoires d’exil.

Ce laboratoire de photographie créative joue un rôle important dans la remise en question et la confrontation aux mouvements migratoires, tout en proposant une alternative aux problèmes contemporains de la migration. Tout au long de cette dite « crise migratoire », la photographie et les images dans les médias ont été un outil puissant pour façonner les perceptions du public sur les événements. Ces images, à leur tour, influencent l'opinion publique, le discours politique et les solutions institutionnelles (ou l’absence de ces dernières).

Ce projet vise à faciliter la production et la visibilité d'images qui respectent le caractère humain, la dignité, la résilience, et l'ingéniosité de ces personnes en transit. A travers la diffusion des témoignages produits lors de chaque workshop, cette documentation photographique alternative a pour but de devenir un catalyseur de changement, en donnant une compréhension mutuelle du plus grand mouvement de population depuis la Seconde Guerre mondiale.

L’organisation d’expositions, la dissémination de cartes postales produites par les participants de chaque workshop et la mise en place d’activités participatives dans les espaces publics permettent de donner une identité, un nom et une image aux réfugiés qui sont le plus souvent perçus comme une masse impersonnelle et non comme des individus. Les images deviennent plus qu'un simple message : le voyage physique et émotionnel se transforme en un récit plus large, devenant une histoire que nous partageons tous.


CARACTÈRE INNOVANT

Dans le contexte migratoire actuel, alors que de nombreuses organisations répondent aux besoins fondamentaux des migrants et des réfugiés, les avantages et l’importance d'un meilleur accès à la culture sont souvent mis à l'écart. Dans ce contexte, nous nous engageons à donner aux communautés déplacées un accès plus large à la culture basé sur un apprentissage artistique et une pratique collective. L’objectif global de nos actions éducatives et culturelles est de rendre la voix narrative aux réfugiés eux-mêmes, en leur remettant les outils que d'autres, jusqu'à présent, avaient l'habitude d’utiliser pour écrire leur histoire à leur place.


Objectifs

  • Donner accès à de nouveaux domaines de compétence (rédaction, photographie, illustration, utilisationde l´outil informatique) par des activités ludiques et créatives.

  • Mise en valeur des talents et compétences de chacun.

  • Promouvoir la prise de parole à travers différents moyens de communication (écriture, dessin, photographie).

  • Promouvoir la prise de responsabilité et la libre-expression de soi sous la forme de missions récréatives, éducatives et motivantes.

  • Accompagner les personnes en situation post-traumatique vers le repos, la sécurité, la reconstruction et la restauration de l'estime de soi

  • Promouvoir l’esprit d’équipe, les valeurs d’amitié, de tolérance et de respect auprès des communautés migrantes et réfugiées et les communautés d’accueil.

  • Promouvoir la cohésion social entre communautés déplacées et communauté d’accueil.

  • Donner accès à la (re)connaissance et l’assimilation de ses droits.

  • Créer de nouveaux moyens de communication entre les communautés migrantes et réfugiées et les communautés d’accueil par le biais d'outils quotidien.

  • Développer une action de plaidoyer et de sensibilisation autour des conditions de vie des communautés migrantes et réfugiées en Europe et Moyen-Orient.

  • Donner de la visibilité aux ONG et associations partenaires engagées dans la réponse  à la crise migratoire.

  • Promouvoir l’engagement de la société civile au questionnement de la crise migratoire


Qui sommes-nous ?

Séverine Sajous est une photographe et artiste visuelle française basée à Barcelone. En premier lieu autodidacte, elle prendra ensuite des cours de photojournalisme et réalisera son premier projet photographique à Barcelone en 2015. Elle considère la photographie comme un outil d'engagement propice à la prise de conscience et à la réflexion critique.


Julie Brun est une architecte et urbaniste française basée à Beyrouth. Depuis la fin de ses études en 2015, son parcours professionnel et ses projets personnels sont tous deux guidés par ses valeurs humanistes. Elle estime que l’accès à la culture et la sensibilisation par les arts visuels sont des outils permettant le développement durable des villes et d’une société solidaire.


Socialement engagées, Séverine et Julie mettent en place le premier projet de photographie participative en 2015 dans le camp de réfugiés ‘La Jungle’ à Calais. Cette même année, elles fondent l’association Jungleye avec les participants de ce premier atelier. Jusqu’à aujourd’hui, elles continuent à mener des projets participatifs Jungleye en Europe et au Moyen Orient.


Genjo Selva est un artiste indépendant Kurde Irakien basé à Toulouse. En 2015, étant alors étudiant à l’Université des beaux-arts de Souleymanieh, il quitte son pays pour trouver refuge en Europe. Il rencontre Séverine et Julie à son arrivée en France dans « La Jungle » de Calais. Depuis ce jour, Genjo fait part entière de l’association en tant qu’illustrateur et photographe.


Contexte

Agissant principalement en Europe et au Moyen-Orient, Jungleye mène depuis 2015 des ateliers dans des camps de réfugiés informels, formels et militarisés, dans des centres d’hébergement d’urgence, dans des centres de santé, des centres sociaux et dans des écoles. Suivant les différentes étapes du parcours migratoire, Jungleye et ses différents partenaires ont mis en place des projets dans les pays suivants :

  • France : Paris, Calais, Dunkerque, Grande Synthe

  • Allemagne : Berlin, Francfort, Zweibrucken

  • Belgique : Bruxelles

  • Espagne : Barcelone

  • Italie : Agrigento - Sicile

  • Grèce : Katsikas, Ioannina

  • Liban : Beyrouth, Vallée de la Bekaa

Siège social

Boulevard Léon Gambetta 62100 Calais

Site internet

https://

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Relief Asso
Relief Asso
Association New Concept Film Production
New Concept Film Production
Association Les p'tits papiers
Les p'tits papiers
Association Association "Les Amis de l'Alhambra"
Association "Les Amis de l'Alhambra"