Prévenir Que Mourir

par Juste Échange

Prévenir Que Mourir

par Juste Échange

Soutenez notre campagne pour le port du gilet de sauvetage ! Limitons les risques de perte en vie humaine dans les zones littorales d'Haïti.

Ce projet est une expérience visant à attirer l’attention de tous les habitants de la zone de Labadie (proche du Cap-Haïtien) et les utilisateurs sur les risques qu’ils encourent à voyager sur les embarcations sans respecter les notions de sécurité de base. On s’attend à ce que les conducteurs de bateau exigent le port des gilets à chaque voyage. Pour cela on doit les rendre disponibles sur chaque bateau.


Si la mer est diversement utilisée et exploitée en Haïti pour subvenir aux besoins de la population, elle fait également objet de peur et d’appréhension. La raison en est qu’en majorité les haïtiens ne savent pas nager. La répétition de certains drames au large de ses côtes aurait pu être évitée si les habitants du pays savaient comment l’apprivoiser.


Le plus décevant dans tous ces drames, c’est qu’ils se produisent généralement non loin du littoral. Forcément cette situation nous amène à nous poser certaines questions, dont une en particulière qui peut faire toute la différence : pourquoi est-ce que les passagers de ces embarcations lors des traversées ne sont pas munis ne serait-ce d’un gilet de sauvetage ? La réponse est simple, les gilets de sauvetage sont rares à trouver en Haïti.

 

En effet, il est peu courant de voir quelqu’un en Haïti enfiler un gilet de sauvetage avant de gagner la mer. Il n’existe pas de boutique dans le pays où on peut trouver du matériel pour la pêche, ou encore des équipements pour ceux qui veulent s’adonner à la plongée sous-marine et autres disciplines connexes. Les écoles de natation, quand elles existent, sont rares et se confinent à la capitale, Port-au-Prince. En Haïti, les gens ne sont pas suffisamment équipés, encore moins formés et informés pour affronter les dangers relatifs au domaine maritime.


L’urgence de la situation impose des actions immédiates, efficaces, concrètes et durables pour limiter, ne serait-ce que diminuer les pertes en vies humaines. Un tel projet nécessite la mise en place de certaines infrastructures institutionnelles que l'État haïtien ne peut se permettre vu la conjoncture. Il reste cependant possible de poser des actions à plus petite échelle qui permettraient d’atteindre des résultats satisfaisants. D’où l’idée de d’équiper les bateaux-taxi de Labadie de gilets de sauvetage.

 

OBJECTIFS DU PROJET

Equiper en gilets de sauvetage les bateaux de transport (19) de Labadie.
Sensibiliser les propriétaires et conducteurs de bateaux à exiger des passagers le port de gilets sur les bateaux.


LES BENEFICIAIRES DU PROJET
Les principaux bénéficiaires du projet sont la population de Labadie, de Bande du Nord, de Cormier, de Ducroix, de Magagnosse ; les Haïtiens venus de tous les coins du pays, les touristes qui sont de passage en Haïti.

 

POURQUOI À LABADIE

Parce qu’elle est située sur la côte nord-ouest du Cap-Haïtien, donc très éloignée de la capitale. Par voie de conséquence, sur le plan administratif, elle est pratiquement délaissée. La présence de l’Etat y est à peine perceptible ;
Parce qu’elle abrite des milliers d’âmes vivantes qui sont obligés de fréquenter la mer pour se rendre au Cap-Haïtien ou dans la Baie de l’Acul ;
Parce qu’elle est visitée par des milliers de baigneurs venus de partout en été ;
Parce que la majorité de ses visiteurs ne savent pas nager ;
Parce qu’elle dispose d’une flottille d’une vingtaine de bateaux de transport appartenant à des particuliers. Le seul qui soit muni de gilets en a 5 ou 6 pour une capacité de vingt passagers ;
Parce que, vu sa fréquentation, un projet de ce genre peut inspirer d’autres communautés du pays à en faire autant.

Vous pouvez décrire votre évènement plus en détails.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association Juste Échange

Juste Échange

Notre objectif : préserver et améliorer le cadre de vie des habitants d’Haïti.