Kalaweit

Environnement

Kalaweit agit pour la sauvegarde de la biodiversité en Indonésie. La déforestation causée par la production d'huile de palme menace la faune sauvage. A Bornéo et Sumatra l'association recueille les animaux sauvages issus des trafics et crée des réserves privées protégées.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

* Le contexte : En Indonésie, la production intensive d'huile de palme provoque la disparition de l'habitat de milliers d'espèces et entraîne une augmentation du trafic de la faune sauvage. Gibbons, orang-outans, ours, tapirs, nasiques, macaques, tigres, etc ont de moins en moins d'espace et un certain nombre de ces animaux se retrouvent capturés pour alimenter le trafic de la faune sauvage. Les jeunes gibbons sont capturés pour servir de jouets vivants aux enfants.. Lors de la capture, la mère est tuée et le père est condamné, car seul, il ne pourra se constituer de territoire ni se nourrir ou sera tué par les autres gibbons. L'Indonésie a le plus fort taux de déforestation au monde. L'équivalent de 3 terrains de football de forêt y disparaît chaque minute au profit des palmiers à huile! * Les missions de Kalaweit : -Recueillir les animaux issus de trafics, principalement gibbons et siamangs mais aussi ours, macaques, etc.., un certain nombre seront relâchés : 400 animaux sont actuellement répartis dans les 2 centres de l'association. -Préserver les forêts : Kalaweit crée des réserves privées protégées dont la surface augmente progressivement -Sensibiliser les indonésiens à la protection de la nature et à respecter les animaux * L'association : Elle a été créée en 1998 par un français, Chanee, qui vit à Bornéo. Elle emploie 85 personnes en Indonésie et 1 personne en France. La comédienne Muriel Robin est la marraine de Kalaweit.

NOS ACTIONS 

Protéger les forêts !

A Bornéo et Sumatra, les forêts sont rasées pour laisser la place aux palmiers à huile. Les villageois qui y vivent sont parfois expropriés sans aucune contrepartie. Les animaux sauvages n'ont souvent pas le temps de fuir, sont capturés pour alimenter les trafics ou périssent dans les incendies lors de la conversion en plantations. L'utilisation d'engrais chimiques et de pesticides pollue les sols et les rivières et les conditions de vie des villageois vivant autour de ces zones se dégradent. Les gibbons et les autres espèces animales n'ont plus d'habitat... Pour toutes ces raisons, Kalaweit s'implique de plus en plus dans la protection des forêts. L'association cherche des fonds acheter des parcelles de forêt. Elle a crée 3 réserves a déjà sauvé 1 335 hectares (mars 2021) de forêt! Un hectare coûte entre 900 et 1 350 €  soit entre 9 et 13,5 centimes d'euros le m² ! Une fois les hectares achetés, les forêts seront définitivement sauvées des tronçonneuses et la faune sauvée des braconniers !!
 

Lutter contre le trafic d'animaux sauvages !

Plus de 400 gibbons, siamangs, ours, crocodiles ont trouvé refuge dans nos centres de soins à Bornéo et Sumatra. A cause de la déforestation de plus en plus d'animaux sont capturés pour être revendus illégalement. Beaucoup ne survivent pas à ces trafics... Grâce à une collaboration avec les autorités, à la sensibilisation réalisée grâce à la radio Kalaweit FM, l'association vient en aide à ces animaux et leur procure des conditions de vies adaptées. Certains seront relâchés dans des zones protégées mais la majorité resteront à vie à Kalaweit. Les gibbons sont placés en volière, idéalement en couple. La construction d'une volière coûte 3 000 € et nous devons en construire de nouvelles en permanence.