Ecouter le jazz avec les yeux

par Kaléidoscope Laboratoire Culturel

Faire un don

Ecouter le jazz avec les yeux

par Kaléidoscope Laboratoire Culturel

Faire un don
Ecouter le jazz avec les yeux  - Kaléidoscope Laboratoire Culturel

Un livre pour vivre le jazz à travers la photo

Notre projet, en quelques mots…

« Photographier la musique semble être un principe contradictoire, est-ce vraiment le cas ? »
« Je ne sais pas si on essaie de photographier la musique mais plutôt de rendre « l’âme » […] du personnage en lui-même. Chaque musicien a son tic, et souvent il y a une expression intéressante qui est en relation avec la musique ». France Musique. 2018.
Léopold Tobisch questionne Christian Rose, photographe musical depuis 1968.

Après tout, que seraient les concerts sans les photographes ? Ces ombres mouvantes recroquevillées d’une part et d’autre des scènes du monde entier, suffisamment discrètes pour ne pas y prêter attention, mais indispensables pour offrir aux absents et aux curieux, ce qu’ils n’ont pas pu voir : l’artiste sous l’angle idéal, le cliché parfait.


Dégager la puissance visuelle du sonore : c’est l’objectif du livre de photos
« Ecouter le jazz avec les yeux », lancé par le Collectif BlueBox et ses photographes Fatiha Berrak, Thierry Dubuc, Philippe Marzat et Alain Pelletier. Toujours sur la route de la mélodie et de la bonne note, ces quatre photographes passionnés vous invitent à découvrir leurs plus beaux clichés, à retrouver la fièvre ardente des concerts du Sud-Ouest de la France dont nous sommes privés depuis plus d’un an. 



Teo Ceccaldi


L’objectif du projet 

De beaux portraits en noir et blanc, un brin de couleur et partout la concentration, le plaisir, la complicité avec les autres, la douleur, la douceur, la rage parfois, la sérénité, la plénitude, et tant d’autres sentiments qui révèlent, en fin de compte l’humanité du musicien, son combat corps à corps avec son instrument, les embrasements virevoltants de la musique.


Publié par l’association Kaléidoscope Laboratoire Culturel, cet album est un moyen de donner de la visibilité au monde du jazz dans le sud-ouest de la France, tout particulièrement en ces temps de grande précarité pour les acteurs du secteur culturel musical. Au-delà de l’artiste et son instrument, ce sont organisateurs, techniciens, bénévoles qui se présentent à vous, toutes ces personnes sans qui ce partage d’émotions et de sonorités que sont les concerts ne seraient pas envisageables.


Composé d’une soixantaine de clichés,
« Ecouter le jazz avec les yeux » n’est pas seulement une suite de photos de concerts… les images se parlent, s’interpellent ou se répondent sur les doubles pages en tissant un lien entre chaque musicien comme en concert.





A quoi servira l'argent collecté ?

Convaincus de l’intérêt de ce projet, nous vous informons évidemment que l’entièreté de la collecte servira à la réalisation et la publication de cet ouvrage unique en son genre.


Maquette, graphisme, impression, communication et distribution du livre, votre soutien nous est précieux pour la création d’un indispensable témoin de la scène jazz du Sud-Ouest de la France, un moyen de ne pas oublier la joie d’assister à un concert en live ni la force que le vivre ensemble donne à la société.


Une façon de patienter, avec optimisme, et d’espérer le retour de la vie festive et des artistes sur scène.




Photo Philippe Marzat

Notre équipe

Les 4 photographes, Fatiha Berrak, Thierry Dubuc, Philippe Marzat et Alain Pelletier (membres du collectif BlueBox) photographient la scène musicale du Sud-Ouest de la France et créent ainsi un point de rencontre entre l’énergie vitale de la scène et la puissance visuelle de la photo. 

A leurs côtés;

- Initiative et gestion globale du projet : Carlos Olivera

- Rédaction : Annie Robert, Solange Lemoine et Corentin Maratrat , ainsi qu'une préface signée d’ Éric Seva 

- Mise en page et réalisation : Alain Pelletier

- Sélection des photos : Carlos Olivera, Alain Pelletier et Solange Lemoine

Descriptif du livre

« Ecouter le jazz avec les yeux » publication en juin 2021.

— Imprimé sur papier couché mat 170 gr

Prix de vente : 25 €

Format : 30 x 22 cm

Intérieur : 64 pages

Tirage : 250 exemplaires




Les contreparties 

C'est grâce à votre soutien qu’il nous est possible de réaliser ce livre ! Merci ! En contreparties de votre participation financière, vous recevrez :

- Pour votre don de 20€ : le livre Ecouter le jazz avec les yeux (au lieu de 25€ - prix de diffusion en librairie). 


- Pour votre don de 50€ : le livre Ecouter le jazz avec les yeux, ainsi qu'une photo originale signée et numérotée au format 13x18cm de l'un des photographes du collectif BlueBox, à choisir parmi les photos présentées ci-après


- Pour votre don de 100€ : le livre Ecouter le jazz avec les yeux, ainsi qu'une photo originale signée et numérotée au format 40x50cm de l'un des photographes du collectif BlueBox, à choisir parmi les photos présentées ci-après



Fatiha Berrak : Photo de Titi Robin et Nūria Rovira Salat 



Thierry Dubuc : Marcus Miller 



Philippe Marzat : Eric Seva



Alain Pelletier : Cecile McLorin








Donner 20 euros

Livre Ecouter le jazz avec les yeux livré chez vous

Donner 50 euros

Livre Ecouter le jazz avec les yeux + une photo originale de 13x18 cm à choisir entre les photos décrites à la fin de la campagne!

Donner 100 euros

Livre Ecouter le jazz avec les yeux + une photo originale de 40 x50 cm à choisir entre les photos décrites à la fin de la campagne!

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Kaléidoscope Laboratoire Culturel. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
A
Ali
17/06/2021
L
Lise
16/06/2021
D
DOMINIC
16/06/2021
Signaler la page