Khoutwa-France

Humanitaire - Caritative

L'objectif premier de notre association est de venir en aide aux enfants touchés par la précarité, l'exclusion et l'errance. Nos projets ciblent la restauration de la dignité et le développement du bien-être des enfants et de leurs familles. La rue n'est pas faites pour les enfants !!

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

En tant qu'adultes nous avons tous l'obligation de respecter les droits des enfants et de faire en sorte que tout soit mis en œuvre pour qu'ils le soient.

Extrait du livret offert par les enfants de la Maison de quartier de la Bottière à Nantes aux enfants du centre de Khoutwa à Agadir au Maroc ; regardez la vidéo grâce au lien ci-dessous.

Les enfants en situation de rue à Agadir

L'association Khoutwa France est née de la rencontre avec des enfants et des adolescents livrés à eux-mêmes dans les rues d'Agadir, des enfants et des adolescents perdus dans la drogue, la saleté et la violence. Nous avons fait leur connaissance grâce à notre “grande sœur” marocaine, l'association Khoutwa Agadir. Elle les accompagne au quotidien en distribuant de la nourriture, des vêtements, en prodiguant des soins, en mettant en place des médiations qui visent leur réinsertion.

Nous avons suivi et soutenu les projets de l'association marocaine. Elle a ouvert un premier centre d'accueil de jour en juillet 2018 qui n'a pas pu rester ouvert plus de deux mois. En août 2019 un accueil en internat pour quatre enfants voyait le jour. Après deux déménagements, c'est en 2020 que le centre actuel ouvre et loge maintenant 38 enfants, adolescents et jeunes de 6 ans à 21 ans. 

Que de chemin parcouru ! Nous avons été les témoins du combat quotidien de nos collègues pour que les droits des enfants en situation de rue soient respectés.

Nos deux associations travaillent en partenariat sur différents projets éducatifs, culturels, de formation, de collecte de subventions. Nous accompagnons des étudiants en travail social venant de France (Nantes, Toulouse, Brest).

“Les livres voyageurs” et “Les lettres en balade”

La situation de précarité socio-économique des familles, et la vulnérabilité des enfants qui vivent sur la commune de Ait Amira près d'Agadir au Maroc ne permet pas à ces derniers, ou en tous cas difficilement, d’être mis en relation avec le monde de la littérature jeunesse. Que ce soit au Maroc ou en France, il existe des livres de grande qualité qui permettent aux enfants de découvrir un monde réel et imaginaire ou l’aventure de la lecture peut leur donner le goût d’apprendre. 

Avec l'aide d'un ami enseignant de l'école primaire Al Izdihar nous avons monté un projet d’échanges autour du livre à travers des activités originales qui s'appuient également sur le programme scolaire national marocain. La base linguistique de l’action est française. Mais les activités font également appel à la langue arabe. Les grandes lignes pédagogiques mises en œuvre concernent la découverte des histoires, des images, des mots, la curiosité de la nouveauté, de la différence, du plaisir de lire, de relire, seul ou accompagné.

Parallèlement nous avons organisé une correspondance entre les enfants de l'école et des bénévoles de l'association. Bientôt le projet devrait prendre plus d'ampleur avec des étudiants français en travail social.

Nous sommes également préoccupés par les enfants en situation de rue à Nantes

De nombreuses familles migrantes n'ont pas d'abri à Nantes. Parce qu'elles n'ont pas réussi à obtenir une place dans des centres pour demandeurs d'asile, des foyers tenus par des associations ou des chambres proposées par le 115, elles ont obligées de dormir dans la rue. Les plus chanceuses trouveront un squat. 

Venant de pays où les libertés et les droits humains sont bafoués, où la guerre, la pauvreté poussent les populations à fuir leur pays, les parents qui vivent dans la rue ont pour principale préoccupation la sécurité de leurs enfants. 

Notre association propose ponctuellement différentes activités de loisirs créatifs, des sorties, des goûters... peu importe la forme des échanges, du moment qu'il y ait partage de temps joyeux et chaleureux

 

 

KHOUTWA (on dit ‘routoua’) veut dire “Un pas” en arabe. 

Que ce soit au Maroc ou en France notre association avance “pas à pas” pour faire valoir les droits des enfants notamment ceux qui sont en situation de rue.

 

 

Nos partenaires 

KHOUTWA Agadir - Conseil Départemental de Loire-Atlantique - Association l'Autre Cantine - Mairie de Nantes - Mairie de Languevin - ACCOORD - Centre de formation ARIFTS Nantes - Centre de formation ITES de Brest - Centre de formation IFRASS de Toulouse - Maison du Peuple Nantes