Projet de ferme agroécologique à Linzolo, Congo Brazzaville

par Kimvuka Mvuala Tatu

Faire un don

Projet de ferme agroécologique à Linzolo, Congo Brazzaville

par Kimvuka Mvuala Tatu

Faire un don

Le projet vise à renforcer les capacités agricoles de la ferme témoin pour augmenter la sécurité alimentaire du village de Linzolo.

Présentation du projet

L'association KMT porte un projet de solidarité internationale qui met en place une Ferme/Exploitation agricole témoin pour monter un modèle agricole local pérenne offrant des perspectives d’avenir aux paysans d’une région sinistrée par deux guerres civiles successives.

La région du Pool au sud du Congo Brazzaville (ancienne colonie française) qui hier était appelée le “grenier du Congo “  , aujourd’hui n’est plus capable de nourrir sa propre population et encore moins le pays.

Notre objectif consiste à développer une agriculture familiale productive dans le but d'agir sur la pauvreté, la malnutrition et la sauvegarde de l'environnement.

Nous allons développer les activités suivantes :

  • Développer un modèle d’agriculture bio local à travers la ferme/exploitation témoin dans les domaines maraîchers, élevage et forêt comestible.

  • Sensibiliser, former et accompagner les familles et  paysans réunis au sein d'une coopérative locale aux techniques et pratiques écologique visant à augmenter la production agricole et à se structurer

  • Mutualiser les ressources (matériel agricole, semences, engrais et transport)

  • Sensibiliser le public cible : jeunes et familles aux dangers liés à l'usage incontrôlées de produits phytosanitaires sur l'environnement et la santé ...

Nous travaillons à obtenir à court terme les résultats suivants sur les les 35.000 habitants environs de la localité de Linzolo :

  • Alimentation garantie pour chaque famille ayant bénéficié du projet

  • Les familles disposent d’un revenu supplémentaire grâce au surplus de production 

  • Les familles bénéficient de nouveaux emplois, directement ou indirectement 

  • Les paysans et maraîchers sont accompagnés à se structurer,à mutualiser certains ressources,à augmenter le rendement de leurs cultures par des pratiques agroécologiques

Où en sommes-nous aujourd’hui?

Nous avons démarré le projet avec 5000 m2 de terrain mais seuls les 2500 premiers m2 sont cultivés actuellement. 

  • Cette première expérience a révélé des difficultés dans l’approvisionnement en engrais organique, alors même qu’il s’agit d’un élément clé dans notre démarche agro écologique. La solution consiste à produire l'engrais organique sur notre ferme afin d'être autonome sur ce point.

  • Les résultats positifs obtenus pour l’instant sur nos premiers 2500m2 en cultures ne demandent plus qu'à être reproduits sur les surfaces restantes afin que la totalité de nos 5000 m2 soit sous cultures maraîchères. Par exemple, nous avons pu produire 900 Kg de concombres sur 625 m2 en 52 jours du 11 Mars au 3 Mai 2021. 

Origine du projet

Le projet est né après une prise de conscience collective face à la constatation d'un enjeu majeur : manger sain et durable .La production locale en maraîchage est de 4% environs seulement et sont en général cultivés avec des intrants chimiques nocifs. Par conséquent ,les populations sont sous-alimentées car 96% de produits sont importés et la nourriture produite n’est pas bonne pour leur santé et encore moins sur l’environnement.

Ce taux élevé d’importation rend ces produits hors de portée pour ces populations à  faible pouvoir d'achat et les rend dépendants alimentairement.

Dans l’objectif de produire de la nourriture saine pour tous tout en préservant l’environnement,nous devons réduire drastiquement et même définitivement l’usage des intrants chimiques . Pour ce faire, l’engrais organique, l’engrais vert et le compost sont au cœur de nos besoins .Nous devons être autonomes sur ces engrais en les produisant sur notre site pour les besoins des cultures de la ferme et pour fournir à faible coût les besoins des maraîchers de la localité et ses environs.  D'où le besoin de monter dès lors un petit poulailler qui nous permettra de prendre la main sur l’élevage de poules des espèces locales et commencer à être autonomes en engrais organique pour la totalité des  5000 m2 que nous avons et sur nos surfaces futures.

A quoi servira l'argent collecté ?

  • l’argent collecté servira à : 

    • Lancement d’un petit poulailler d’élevage de poules d’espèces locales

      • La construction d’un poulailler de 225m²

      • Equipements du poulailler

      • Aliments sur 6 mois maximum car les poules d'espèces locales sont vendues entre 4 - 6 mois et après la ferme pourra être autonome 

      • Achat des volailles 

      • Main d’oeuvre ouvrière

        • 1 ouvrier chargé de 

    • Nettoyer le poulailler

    • Nourriture et soigner les animaux

    • Surveiller et suivre le comportement et la  croissance des animaux

    • Démarrer les cultures maraîchères sur une deuxième passerelle de 2500m²

      • Préparation du terrain

      • Achat des semences et engrais organiques

      • Outils manuels et d’irrigation

      • Main d’oeuvre ouvriers agricoles

    Notre équipe

    • Mérolie Mbeya : fondatrice et Présidente de l’association

    Informaticienne de profession depuis 10 ans ,aujourd’hui je suis sensibilisée à l’urgence climatique et à celle de se  nourrir sainement. Je passe à l’action en soutenant les projets visant à résoudre ces problèmes. Depuis la France ,je recherche des retours d’expériences techniques, pratiques et organisationnelles  d'autres personnes morales et physiques  qui ont déjà entrepris dans ce sens afin de pouvoir les expérimenter localement dans les pays du sud. Je recherche des subventions publiques et privées en vue de développer les projets menés par l’association.Je fais en outre le lien en coordonnant les actions de l’association KMT et les activités réalisées à Linzolo au Congo B

    • MIchel Bassot : Co-fondateur de l’association

    Électricien de formation. Il s’est formé auprès des agronomes d’Agri-Congo (Structure agricole au Congo). Michel continue donc son perfectionnement sur notre exploitation. Il est motivé à faire en sorte que les paysans vivent de leur travail à travers un revenu équitable et que le Pool retrouve sa position de « grenier du Congo » ...

    Depuis Brazzaville, il suit et veille à l’exécution  des différentes étapes du projet à savoir la mise en place des cultures maraicheres et fourragères,l'élevage et foret commestible.Il gère physiquement l’exploitation dans son ensemble. Il veille à la pratique des techniques et méthodes innovantes issus des différents retours d’expériences en vue de les adapter à notre environnement local et ainsi résoudre les problèmes que nous rencontrons.

    • Alexandre Lemaitre : Stagiaire de l’association

    Étudiant en deuxième année à l’IUT de Saint-Nazaire au sein du département Techniques de Commercialisation, il effectue un stage de 2 mois dans l’association et voudrait travailler dans le monde associatif plus tard.

    Il travaille à mettre en place une communication permettant de rendre l’association visible sur les réseaux sociaux ,le seul espace que nous avons en cette période de crise sanitaire .

    Il recherche des solutions de financement privé et publique pouvant faire avancer le projet 

    • Betty Comte : Bénévole de l’association

    Ingénieure de l’ Ecole supérieure d'ingénieurs en agro-développement international à l'ISTOM, elle travaille  également à développer des solutions pour une transition écologique et sociale (communication réseau, plaidoyer international) .

    Betty nous accompagne dans la construction et le développement du projet dans son aspect techniques/ pratiques et aussi à construire une communication réseau en vue de trouver des financements.

    • Thomas N’DEM : Bénévole de l’association

    Co-fondateur de H-23 et président de l’association KER . H-23 est la première plate-forme d'information sur la santé vérifiée alimentée par des patients et des professionnels de la santé.

    Par son expertise , Il nous accompagne à la construction et le développement de l’association tant dans son action global que local


Donner 5 euros

Vous contribuez à l'achat de fournitures (semences, engrais, petit équipement)

Donner 10 euros

Vous contribuez à la rémunération des ressources humaines

Donner 20 euros

Vous contribuez à l'achat de l’aliment des poules pour les 6 premiers mois

Donner 50 euros

Vous contribuez à l'achat des outils agricoles et du matériel de construction du poulailler de 225 m2

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Kimvuka Mvuala Tatu. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Anonyme
22/07/2021
N
Nina
04/06/2021
E
EnsemblepourlaBiodiv
02/06/2021

A propos de l'organisme

L'association Kimvuka Mvuala Tatu, est une association, apolitique, non confessionnelle, à but non lucratif, humanitaire et professionnelle, qui a pour but de: Lutter contre la faim en défendant un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre. Soutenir le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant le milieu écologique et le respect de l’environnement Promouvoir les échanges d’idées, de pratiques et techniques ag

RNA : W442025453

Signaler la page