Apprentissage en situation d'exil

par Kolone

Apprentissage en situation d'exil

par Kolone

Pour l'accueil des nouveaux arrivants...

Comment se débrouiller dans un pays dont on ne comprend pas la langue ? Comment assimiler une langue aussi difficile que le français quand on vit dans l'incertitude et la précarité ? Comment ne pas se décourager quand on n'a pas fréquenté d'école depuis des années ? Comment se concentrer quand on est confronté à de multiples angoisses sur sa situation ou celle de ses proches ?

Notre histoire

L'hiver 2009-2010, des personnes venues de différents horizons se sont mobilisées pour improviser des cours de français bénévoles pour de jeunes Afghans vivant dans les rues du Nord Est de Paris. On ne parlait pas encore de "crise migratoire", mais déjà il y avait urgence à répondre au besoin d'apprentissage du français d'une population espérant obtenir l'asile en France sans avoir le droit d'accéder à des formations publiques. 

Devant le succès grandissant des cours, Blanca Pérez, Youri Kehlifi et Emmanuelle Gallienne, très engagés au quotidien auprès de ces jeunes, ont décidé en 2011 de fonder une association afin de structurer les activités, chercher des fonds, se développer pour mieux accueillir. L'aventure de Kolone était lancée !



Nos valeurs :  l'accueil inconditionnel et l'exigence pédagogique

Concrètement, cela signifie :

  • Gratuité ou quasi-gratuité des cours 
  • Pas de conditions administratives pour s'inscrire 
  • Un temps d'écoute et d'orientation pour chacun
  • Des groupes d'apprentissage homogènes et une enseignante professionnelle et rémunérée


Aujourd'hui, le français à Kolone, c'est trois classes différentes, un programme qui va d'octobre à juin, une cinquantaine de bénéficiaires chaque année, dont plus de la moitié passe des diplômes d'État (DELF) en fin de parcours. Une enseignante unique qui connaît chaque participant, des bénévoles en renfort, des intervenants pour des activités artistiques qui viennent enrichir l'apprentissage…

Depuis 2011, Kolone a accueilli près de 250 personnes, et depuis 2013, 45 candidats ont obtenu un diplôme.

Une douzaine d’étudiants en Master de Didactique des Langues (FLE) se sont formés à leur futur métier en réalisant leur stage auprès de notre public.




Pourquoi faire appel à vous aujourd'hui ? 

Dans le contexte actuel, où dominent en Europe les politiques du rejet, maintenir contre vents et marées les valeurs d'hospitalité est plus nécessaire que jamais. 

Pour accomplir nos missions, nous sommes confrontés à deux nouveaux défis :

Premier défi

Depuis l'automne 2015, de plus en plus de migrants arrivent à Paris et en Ile-de France, dans l'espoir d'y trouver l'asile ; nous accueillons cette population du fait de nos activités, de notre expérience,  et de notre emplacement dans le nord-est parisien. 

Nous souhaitons rassembler nos activités pédagogiques et l'accueil quotidien du public dans un même lieu : une permanence d’accueil pour le conseil, l’orientation, l’accompagnement social, les temps de repos et de réflexion. Une partie de la gestion de cet espace sera confié à notre public.

De plus en plus de bénévoles veulent nous rejoindre pour nous seconder dans les cours, proposer de nouvelles activités,  mais nous n'avons pas d'espace disponible pour  accueillir et développer toutes ces initiatives !

Le premier objectif de cette campagne est donc de rassembler la somme nécessaire au paiement d'un loyer mensuel, soit 10 000€ pour une première année.

Deuxième défi  

De plus en plus de nos bénéficiaires accèdent à une protection internationale (ils deviennent réfugiés) : dès lors s'ouvre pour eux la possibilité d'un séjour stable en France, avec tout ce que cela implique comme démarches, tant sur le volet social que professionnel. 

L'accompagnement de ces personnes par les services de l'État est très insuffisant ; à l'obstacle de la langue, s'ajoutent des problématiques liées aux profondes ruptures subies dans l'exil, la difficulté de se projeter dans une société inconnue, de se reconstruire, sans oublier les discriminations bien souvent fondées sur la méfiance et la méconnaissance de l'étranger…

Nous privilégions un accompagnement social et professionnel, basé sur une approche individuelle des situations, pour permettre aux personnes de trouver leur chemin, d'avoir des projets et de construire leur vie ici. 

Pour remplir cette mission, nous avons besoin d'embaucher une chargée d'accompagnement socio-professionnel. 

Nos ressources actuelles ne nous permettent pas de lancer ce projet maintenant alors même qu’il y a urgence de prise en charge de ces personnes.

Le deuxième objectif de cette campagne est donc de rassembler la somme qui nous permettra d'assumer ce coût supplémentaire, soit 25 000 euros pour démarrer dans de bonnes conditions dès le début de l’année 2017. 

Porter ces valeurs d'inconditionnalité de l'accueil et d'exigence de l'enseignement, c'est un engagement fort. 

Nous opposons l'évidence et le bon sens de l'accueil à des politiques confuses et frileuses : à ceux qui sont là et qui ont le désir d'apprendre pour avancer dans la société française, il faut donner des réponses dignes et efficaces. 

Nous montrons que le meilleur accueil est le gage de la meilleure intégration.

Les contreparties

Pendant l’année scolaire 2015-2016, dans le cadre de nos ateliers au 104 (http://kolonelecinq.tumblr.com), nous avons réalisé un ouvrage collectif : 

undefined

En Français ! Abécédaire à l’usage du nouveau pays, conception graphique Anastasia Gaspard, sur une idée originale d’Emmanuelle Gallienne. Les mots et les phrases de cet Abécédaire ont étés choisis, écrits, traduits et manuscrits par le Collectif Kolone, un ensemble multilingue de participants des Ateliers Métamorphoses, élèves des cours de l’association.

Cet ouvrage, imprimé à 500 exemplaires, vous sera expédié à partir de tout don de 50 €. En plus du livre, vous êtes conviés à la remise des diplômes (date à confirmer).


Pour avoir plus d'informations sur l'association (fonctionnement, activités, partenaires), on vous invite à consulter notre site: WWW.KOLONE.ORG

Donner 10 euros

Donner 20 euros

Donner 50 euros

soit 17€ après déduction fiscale ; Vous recevez l'Abécédaire

Donner 100 euros

soit 34€ après déduction fiscale ; Vous recevez l'Abécédaire

Donner 200 euros

soit 68€ après déduction fiscale ; Vous recevez l'Abécédaire

Donner 30 euros

soit 10€ après déduction fiscale

Lancer ma collecte !

Kolone