KOMAK

Humanitaire - Caritative

Komak s'est créée suite aux images d'horreurs vues cet été en Afghanistan. Nous ne tolérons plus de voir ce genre d'images et surtout de voir des enfants et femmes désespérées. Notre but est très simple : aider chaque afghan où qu'il soit et quelque soit son ethnie.

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 1

Nous faire un don 1

Qui sommes-nous ?

KOMAK s'est créée suite aux images d'horreurs vues cet été en Afghanistan. 

Nous avons réunis les personnes les plus impliquées et constitués une association où chacun se complète et se bat pour la cause afghane.

Notre président : OMAID ISMAILZADA, ingénieur responsable bureau d'études prix, en France depuis plus de 20ans

Notre vice-président : MASSOUD AHMADI, entrepreneur & interprète assermenté en langue afghane près du TGI de LYON, en France depuis plus de 35ans

Notre comptable : MASSOUD ETEMADI, ingénieur dessinateur projeteur, en France depuis plus de 20ans

Notre secrétaire : ALI-BABA HAYDARI, entrepreneur, en France depuis plus de 20ans

Nous ne tolérons plus de voir ce genre d'images et surtout de voir des enfants et femmes désespérées. 
Notre but est très simple : aider chaque afghan où qu'il soit et quelque soit son ethnie.

Le 1er projet est la création de puits à travers tout l'Afghanistan. Il est en effet anormal que dans un pays riche en eau (montagneux) il n'y ait pas d'eau potable “à chaque coin de rue”

Le 2ème projet est celui des enfants des rues : leur donner l'accès à l'éducation et leur donner les moyens de travailler sainement pour aider leurs familles (oui malheureusement les enfants travaillent en Afghanistan). 

A terme notre but aussi est surtout de créer un orphelinat voir plusieurs en fonctions des dons et besoins.

Le 3ème projet : concerne la place de la Femme. Nous souhaiterions créer un local et leur fournir des machines à coudre et des matières premières pour qu'elles puissent confectionner des vêtements et les revendre et ainsi récupérer le fruit de leurs ventes. Elles réinvestissent cet argent et développent elles-mêmes leur activité. Notion d'auto-suffisance. Nous souhaiterions que les afghans n'aient plus la main tendue et puissent subvenir à leurs besoins.

Avec l'actualité, nous avons vu des filles vendues à 2000-3000 dollars pour permettre à une famille d'acheter des vivres! Cette situation est choquante et alarmante! Il est inadmissible qu'un papa ou une maman pense à vendre sa fille! Nous nous engageons fortement contre la traite humaine! 

C'est la raison pour laquelle, en fonction des dons, nous ferons des actions solidaires en fournissant les denrées de première nécessité pour éviter ce fléau et cet acte désespéré et bien entendu nauséabond!