L'Amandière

Environnement

Réhabilitation des friches de vignes par la permaculture, aider à l'accès des personnes en situation de handicap au jardinage. Formations en permaculture et petit élevage respectueux.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

Les objectifs de l’association loi 1901 « L’Amandière » sont de redonner vie aux friches de vignes, terres souvent pauvres, sèches, à la flore et la faune appauvries, à les remettre en état de produire à échelle humaine, en appliquant les principes de la permaculture, c’est à dire une agriculture et une horticulture durable, qui enrichit la terre au lieu de l’appauvrir, en lui redonnant la capacité de se régénérer et de diminuer les besoins en eau.


 

La transmission des savoirs est aussi au coeur de nos projets, apprendre à cultiver son propre jardin, produire ses légumes et ses fruits même sur de petites surfaces, le plaisir de travailler la terre sans l’abîmer et de récolter les fruits de sa générosité.


 

L’accueil sur les terrains sera aussi possible dans un deuxième temps pour les personnes à mobilité réduite. Le lien social et le contact avec la nature aident à supporter le handicap. Des bacs de culture en hauteur seront prévus pour permettre à tous de mettre les mains dans la terre.


 

Et bien sûr, les enfants aussi seront les bienvenus, il n’est jamais trop tôt pour découvrir comment fonctionne un jardin,


 

La permaculture est, à l'origine, une conception de l'agriculture et de l'horticulture durable fondée sur l'observation minutieuse des écosystèmes et des cycles naturels et leur imitation.


 

Travailler avec la nature plutôt que contre elle, en aidant et en protégeant la faune et la flore diverse à s’installer, à faire son boulot de compostage, d’aération , d’ombrage, de rétention d’eau. Nourrir la terre naturellement, améliorer sa perméabilité, tester les plantations qui s’adaptent au mieux au climat et au sol.

Chaque élément du système doit remplir plusieurs fonctions et chaque fonction doit être remplie par plusieurs éléments,

Par exemple, les poules au pied des arbres grattent le sol autour du tronc, mangent les larves des insectes nuisibles, améliorent la perméabilité du sol, l’enrichissent avec leurs déjections, épandent et aèrent les intrants comme le compost ou le paillage déposé autour du tronc. Elles mangeront aussi les fruit avortés, souvent véreux, et en échange, elles seront à l’ombre, protégées des rapaces et feront des bons œufs,

Autre exemple, les cultures grimpantes, haricots à rames, patates douces, concombres, qui font de l’ombre aux autres culture, diminuent les besoins en eau,apportent de l’azote de leur vivant à la terre et plus encore quand on utilise les plantes sèches comme paillage après la récolte.

Les cultures sont variées sur chaque parcelle, limitant les maladies et les carences du sol, L’arrosage se fait la nuit par goutte à goutte enterré avec minuteur, limitant ainsi la perte en eau due à l’évaporation. Entre 2 cultures, un engrais vert ou une culture rapide est semée pour ne jamais laisser la terre nue pour qu’elle garde son humidité et sa micro faune en bon état.

Mode de fonctionnement

La base de l’association est le bénévolat et le partage des productions en fonction des heures de travail fournies, Une partie du surplus s’il y en a, sera soit donnée à d’autres associations d’aides sociales, soit vendues natures ou transformées si besoin pour le bon fonctionnement financier de l’asso. Une cotisation de 15 euros par mois est demandée pour les frais fixes ( achat de végétaux, intrants, défraiement, … ).



 

 

Une partie des végétaux et semences sera récupérée chez de généreux donateurs , la préférence dans les semences étant des graines pérennes que l’on pourra récolter et resemer l’année suivante.

Une recherche de mécènes dans le domaine sera faite, ainsi que des collectes ponctuelles par le site «  hello asso «  pour des dépenses inhabituelles ( ruches, poules,séchoir, …)