FR EN
Objectif « Faim zéro »

Mon don

Je donne une fois

  • 20 €
  • 30 €
  • 50 €
  • 80 €
  • 150 €
  • 200 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à L'APPEL ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66 % du montant de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Rapport SOFI

Début juillet, un nouveau rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde a été publié conjointement par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


Et les chiffres sont plutôt accablants --> En 2021 : 

  • Entre 702 et 828 millions de personnes souffraient de la faim* ; Soit une hausse d’environ 46 millions par rapport à 2020 et de 150 millions depuis l’apparition de la pandémie de covid-19 
* Faim = La faim est une sensation physique inconfortable ou douloureuse causée par une consommation insuffisante d'énergie alimentaire. --> La FAO utilise l'indicateur de prévalence de la sous-alimentation (PoU) pour estimer l'ampleur de la faim dans le monde. La PoU se fonde sur les données nationales relatives à la disponibilité alimentaire, à la consommation alimentaire et aux besoins énergétiques.

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

... plus de chiffres

  • Quelques 2,3 milliards de personnes étaient en situation d’insécurité alimentaire modérée ou grave * – soit 350 millions de personnes de plus qu’avant la pandémie de covid‑19. Dont près de 924 millions de personnes confrontées à une insécurité alimentaire grave.
** Insécurité alimentaire = La prévalence de l'insécurité alimentaire modérée ou grave dans la population, basée sur l'échelle de mesure de l’insécurité alimentaire vécue (FIES - Food Insecurity Experience Scale) est une estimation du pourcentage de la population d'un pays qui a des difficultés à accéder à suffisamment d'aliments sains et nutritifs pour une croissance et un développement normaux et une vie active et saine. Les données sont recueillies par le biais d'entretiens directs.
  • 45 millions d’enfants de moins de 5 ans souffraient d’émaciation, la forme la plus mortelle de malnutrition, qui peut multiplier par 12 le risque de décès chez les enfants.
  • 149 millions d’enfants de moins de 5 ans présentaient un retard de croissance et de développement en raison d'un manque chronique de nutriments essentiels dans leur alimentation

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association L'APPEL. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

Et on s'attend à ...

Source - UNICEF : « À l'heure où ce rapport est publié, la guerre en Ukraine, qui implique deux des plus grands producteurs mondiaux de céréales de base, d'oléagineux et d'engrais, perturbe les chaînes d'approvisionnement internationales et fait grimper les prix des céréales, des engrais, de l'énergie, ainsi que des aliments thérapeutiques prêts à l'emploi destinés aux enfants souffrant de malnutrition grave. Cette situation survient alors que les chaînes d'approvisionnement subissent déjà les effets néfastes d'événements climatiques extrêmes de plus en plus fréquents, en particulier dans les pays à faible revenu, entraînant des conséquences potentiellement inquiétantes pour la sécurité alimentaire et la nutrition dans le monde. »

Source - David Beasley, directeur exécutif du PAM : « Nous ne pouvons pas écarter la probabilité que ces chiffres augmentent encore dans les mois à venir. La flambée des prix des denrées alimentaires, des carburants et des engrais à laquelle nous assistons en raison de la crise en Ukraine menace de pousser des pays du monde entier vers la famine. Il en résultera une déstabilisation mondiale, une famine et une migration de masse d'une ampleur sans précédent. Nous devons agir aujourd'hui pour éviter cette catastrophe imminente. »