FR EN

VIETNAM - DISTRIBUTION DE COLIS ALIMENTAIRES


Mon don

Je donne une fois

  • 15 €
  • 30 €
  • 60 €
  • 150 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à L'ARBRE DE VIE - Entraide & Solidarité ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : Vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

LA SITUATION SANITAIRE AU VIETNAM

Alors que la pandémie du COVID-19 se poursuit pour la deuxième année consécutive, le Vietnam connaît actuellement la pire crise sanitaire et économique de son histoire, ayant un impact dévastateur sur ceux qui luttaient déjà pour survivre à une vie de pauvreté.

Fin août 2021, le Vietnam a enregistré des chiffres alarmants quant à la situation sanitaire : la barre des 400.000 cas de COVID-19 a été dépassée ainsi que celle des 10.000 morts.

Afin de situer ces chiffres dans un contexte plus précis, revenons au mois de mai 2021, lorsque le Vietnam comptait moins de 4.000 infections quotidiennes et 35 morts depuis le début de la pandémie, considéré comme l’un des pays au monde luttant le plus efficacement contre la COVID-19. Ainsi, en seulement quelques mois, la situation sanitaire s’est amplement aggravée et s’est répandue de manière exponentielle quand le variant Delta a réussi à pénétrer clandestinement les frontières vietnamiennes qui semblaient jusqu’alors hermétiques.

Les zones géographiques les plus touchées

Deux zones sont plus particulièrement affectées : les provinces de Hô Chi Minh-Ville et Bình Dương, deux zones industrielles où des centaines de milliers d’ouvriers se croisent chaque jour;

Hô Chi Minh-Ville concentre presque 75% des personnes décédées des suites de la COVID-19 (8.000 morts sur 10.749). A l’heure actuelle, les hôpitaux du centre économique du Vietnam se retrouvent donc débordés, avec 2.730 patients en assistance respiratoire, installés sur des brancards en métal dans les cours extérieures, hâtivement bâchées pour se protéger des pluies diluviennes de l’été. De plus, la mortalité se situe au-dessus de la moyenne mondiale.

Bình Dương est la deuxième province du pays attirant le plus d’investissements étrangers. On y retrouve de nombreuses usines, dont celles de Nike, Adidas et H&M, où d’importants flux de migrants de toutes parts du pays viennent y travailler.

La vaccination

 Probablement trop confiant dans sa politique du « Zéro COVID-19 » et dans sa capacité à maintenir le virus en dehors de ses frontières, le Vietnam a donc tardé avant de définir sa politique vaccinale.

Dans un premier temps, les autorités et la communauté scientifique vietnamiennes ont concentré leurs efforts dans la production d’un vaccin national, nommé Nanocovax, avec une efficacité évaluée à 90% contre le COVID-19. Manquant de données concluantes sur la véracité de ces chiffres, le gouvernement n’a donc pas encore donné son autorisation sur le marché. 

Espérant ainsi produire son propre vaccin, le pays n’avait encore passé aucune commande à l’étranger. Par conséquent, lorsque le nombre de cas est remonté à la hausse, l’immunité collective était quasi nulle accentuant ainsi la vulnérabilité de la population.

Après une phase de vaccination rapide (14 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin entre la fin juillet et la fin août, dont 35% de la population de Hô Chi Minh-Ville), les réserves de vaccins se sont épuisées et les livraisons se sont interrompues. A l’heure actuellement, seulement 5,2% de la population vietnamienne est totalement vaccinée et 18,8% ont reçu une dose.


Mes coordonnées

* Champs obligatoires

UN APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRE DIFFICILE

Plongé dans sa quatrième vague et incapable de contrer le nombre croissant d’infections, Hô Chi Minh-Ville a décrété de nouvelles restrictions depuis le 23 août 2021, obligeant les ouvriers à se loger sur leur emplacement de travail.

Ainsi, les restrictions ont fortement restreint la mobilité des Vietnamiens et ont également impacté leurs sources d’approvisionnement alimentaire. VinMart, une grande chaîne de magasins d’alimentation, dit avoir reçu plus de 40,000 commandes en une journée et dont seulement 2,000 ont été livrées.

Deux explications sont mises en avant : la première est le manque de permis de circuler de leurs employés (estimé à moins de 30%) ; la seconde est la pénurie de produits sur les étagères mêmes des enseignes de distribution.

Ne pouvant donc pas compter sur le gouvernement, des initiatives locales d’entraide émergent sur des applications smartphones, tels que le groupe Zalo. Ainsi, des groupes de volontaires échangent sur les besoins de la communauté à travers des conversations téléphoniques, afin de collecter les besoins les plus urgents. Seulement une poignée de volontaires sont ensuite autorisés d’aller au marché local pour collecter les quelques denrées rares.

Quelles stratégies pour le futur ?

 Le plan de réouverture du pays s’organise en trois phases et repose sur l’implantation d’un pass sanitaire, à l’image de la France :

  • Du 16 septembre au 31 octobre : les personnes ayant reçu leurs deux doses de vaccin seront autorisées à retourner au travail et à se déplacer librement dans le pays ; ceux avec une dose seulement devront effectuer un test COVID-19 pour pouvoir le faire.
  • Du 1 novembre au 15 janvier 2022 : réouverture des centres commerciaux, des salles de sport et des restaurants, accessibles seulement pour le détenteurs du pass sanitaire vert, c’est-à-dire ceux ayant reçu la double dose du vaccin.
  • À partir du 15 janvier : tous les venues commerciales pourront rouvrir, y compris les karaoké, spas et boîtes de nuit, et accessibles seulement aux vaccinés.

De plus, le Premier Ministre Pham Minh Chinh a approuvé le projet pilote autorisant la revenue des voyageurs internationaux sur l’île vietnamienne de Phu Quoc. Ces derniers pourront ainsi passer leurs vacances à Phu Quoc, mais seulement parmi une liste d’hôtels déjà présélectionnés par les autorités vietnamiennes. Une loi qui bénéficiera fortement les grandes chaînes hôtelières déjà implantées, et ainsi à renforcer leur monopole sur l’île…

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association L'ARBRE DE VIE - Entraide & Solidarité. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

COLLECTE DE DONS POUR LA DISTRIBUTION DE COLIS ALIMENTAIRES

En partenariat avec l’ONG « Les Enfants du Dragon » et l’association « Grains de riz », nous avons décidé de venir en aide aux familles démunies et d’offrir à chacune un colis alimentaire contenant : 10 kg de riz, des œufs, de l’huile, de la sauce soja,…

1 COLIS ALIMENTAIRE POUR UNE FAMILLE : 15 EUROS



VOUS POUVEZ AIDER CES POPULATIONS EN PARTICIPANT A CETTE COLLECTE DE DONS


Merci pour votre contribution