Collecte pour l'achat d'un générateur d'électricité pour l'Ecole de Pâtisserie

par L'Ecole du Bayon

Cette collecte est terminée.

Collecte pour l'achat d'un générateur d'électricité pour l'Ecole de Pâtisserie

par L'Ecole du Bayon

Cette collecte est terminée.

Par l'Ecole de Bayon

Au Cambodge, les coupures d'électricité sont courantes.

Pour pallier à ce problème nous devons recourir à un générateur d'électricité essentiel pour maintenir la chaine du froid et donc à la concervation des ingrédients.

Cela représente une dépense de 18 500€.

Nous comptons sur vous pour nous aider à récolter la somme de 7 500€ indispensable pour la réalisation de notre projet.

L’Ecole du bayon est une association Loi 1901 qui scolarise des enfants et jeunes défavorisés de la région des Temples d’Angkor, Cambodge, depuis plus de 15 ans. L’Ecole de Pâtisserie, dernier projet de l’association, doit ouvrir ses portes en septembre 2014.

 

L’École de Pâtisserie

 

Une formation professionnelle gratuite pour les jeunes filles.

Sans accès à une formation professionnelle, il est très difficile de trouver un travail décent, surtout pour les filles qui subissent une forte pression familiale les incitant à se marier jeune, ou bien pire, à se tourner vers la prostitution.


La pâtisserie à Siem Reap : une réelle opportunité pour offrir une alternative aux jeunes filles

Située à seulement 10 kilomètres du site des temples d’Angkor, la ville accueille des millions de touristes chaque année. Il existe plus de 200 hôtels à Siem Reap, chiffre qui doit doubler dans les 10 prochaines années, ainsi que de nombreux restaurants.

Cependant ces établissements peinent à embaucher un personnel qualifié, capable de répondre aux demandes exigeantes des clients.

En effet, les formations professionnelles proposées à Siem Reap sont soit très chères - environ 500$ par an et donc inaccessibles aux jeunes issus de milieux défavorisés -, soit gratuites, proposées par des ONG, mais submergées de demandes. De plus, elles ne s’adressent que rarement aux jeunes filles exclusivement.

>>Notre projet de création d’une formation professionnelle en pâtisserie répond donc non seulement aux besoins de la population locale qui n’a souvent pas accès à des formations professionnelles et ainsi à un emploi et salaire décent, mais également aux besoins des professionnels du tourisme, de l’hôtellerie, et de la restauration.

 

Le projet est implémenté en partenariat avec Alain Cojean : gage de qualité.

Le projet de l’Ecole de Pâtisserie est implémenté en partenariat avec Alain Cojean, restaurateur français, et Fabien Rouillard, chef pâtissier chez Fauchon, sur la base d’un projet similaire lancé à Calcutta, ayant aboutit avec succès à la création de la pâtisserie Shuktara Cakes. Le fonctionnement, les recettes et la gestion du projet seront la base du programme de formation qui sera mis en place à Siem Reap. Ainsi, notre chef pâtissier khmer formera nos étudiantes aux techniques de base de pâtisserie. Fabien Rouillard viendra en personne former notre chef pâtissier avant le début des cours.

 

RESULTATS ATTENDUS

• 100% des étudiantes sortent diplômées de L’École de Pâtisserie
• 100% des étudiantes trouvent un emploi stable à la fin de leur formation
• Objectif à moyen terme (5 ans): autofinancement de L’École de Pâtisserie grâce à la vente des gâteaux dans notre Salon de Thé, ainsi que dans les différents points de vente que nous mettons en place à Siem Reap.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association L'Ecole du Bayon

L'Ecole du Bayon

L’Ecole du Bayon a pour vocation d’assurer l’éducation d’enfants défavorisés vivant dans les villages de la zone des temples d’Angkor au Cambodge