L'ESCAR'GO

Humanitaire - Caritative

Notre association « L’ESCAR’GO » a vu le jour en juin 2022 pour allier nos passions : solidarité, aventure, écologie, technologie. Pour atteindre nos objectifs, plusieurs projets sont en cours. Si vous souhaitez en savoir plus ou bien pour nous soutenir, cliquez sur "Qui sommes-nous ?"

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

Présentation de l’association.

L’association l’Escar’GO est née en juin 2022 de la volonté de pouvoir venir en aide aux enfants défavorisés à l’échelle internationale en apportant une aide matérielle et/ou morale. Nos objectifs associatifs rejoignent ceux votés par l’ONU en 2015. 

En effet, 193 pays ont adopté le Programme de Développement Durable à l’horizon 2030 qui définit 17 objectifs de développement durable (ODD) qui sont à atteindre d’ici 2030 pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous.

Notre association regroupe 5 des 17 objectifs de développement durable :

 

  • Pas de pauvreté.
  • Faim « zéro ».
  • Education de Qualité.
  • Energie propre et d’un coût abordable.
  • Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques.

 

Pour atteindre nos objectifs et lier nos passions, nous avons décidé d’acheminer nos dons aux enfants lors de raids automobiles tout en minimisant notre empreinte carbone.

C’est pourquoi des améliorations technologiques seront apportées sur notre véhicule.

 

Le raid du 4L Trophy.

Le premier raid automobile auquel participera l’association sera le : 4L Trophy 2025, un raid de 10 jours où plus de 6000kms seront parcourus au départ de Biarritz et qui reliera le désert sud marocain en passant par l’Espagne.

Pour gagner la course, il n’est pas question de vitesse mais d’orientation, car pour remporter la victoire, c’est déjà réussir à passer la ligne d’arrivée en réaliser le moins de kilomètres possible tout en partageant les valeurs de l’entre aides avec les autres participants.

Au cours de cette aventure à caractère humain et environnemental, 10 kilos de denrées alimentaires seront distribués à la Croix Rouge française. Des fournitures scolaires, ainsi que du matériel sportif seront distribués à l’association locale « Enfants du Désert » lors de l’étape à Merzouga au Maroc.

Par la suite, c’est l’association « Enfants du Désert » qui prendra en charge avec une quinzaine d’autres associations la distribution des dons en fonction des besoins les plus urgents.

Pour être pleinement engagé dans cette démarche nous ferons la demande auprès de l’organisation du raid afin de pouvoir participer à la journée « Ambassadeurs » qui nous permettra de visiter et de partager un moment humain en immersion avec les écoliers de la Province d’Errachidia.

Les valeurs de l’association seront portées par l’équipage numéro 260

 

Dossier technique du véhicule.

Toutefois, avant de pouvoir prendre la route pour ce raid. Des modifications mécaniques et technologiques seront mises en place sur notre véhicule pour augmenter le rendement du moteur et minimiser notre impact sur l’environnement.

 

Energie solaire : 

Sur le toit de notre Renault 4, une galerie de toit va être mise en place pour fixer un panneau photovoltaïque de 180 Wc.

La durée d’ensoleillement dans le désert marocain au cours du raid en février est estimée à 11h, ce qui permettrait une production de 2 KWh.

La production d’énergie produite sera stokée sur une batterie fer-phosphate de 12V 100 Ah (plus légère qu’une batterie au plomb) avec un stockage de 1 200 Wh.

 

Afin de bénéficier d’un meilleur rendement pour recharger la batterie, un régulateur MPPT sera mis en place. Un onduleur fera aussi partie de notre équipement pour générer du 230 V.

 

Pour résumer, cette énergie nous permettra une plus grande autonomie lors du raid puisqu’elle permettra de fournir en électricité une glacière électrique pour conserver des denrées alimentaires via un compresseur inverter, mais aussi pour alimenter des projecteurs leds, d’alimenter des outils et des appareils électroniques.

 

 

Schéma électrique de l’installation.

 

Après réflexion, recouvrir le véhicule de panneaux photovoltaïques ne permettrait pas de faire fonctionner entièrement le véhicule avec une énergie solaire car :

  • Véhicule trop lourd.
  • Rendement des panneaux solaires trop faible.

 

Energie thermique :

Les moteurs thermiques produisent une quantité conséquente de chaleur qui n’est pas utilisée. Environ 80% de l’essence brulée est perdue uniquement en chaleur.

Afin ne pas perdre toutes cette énergie, nous allons développer un système de récupération de cette chaleur qui permettra de chauffer une réserve d’eau chaude sanitaire. 

En moyenne, pour fonctionner de manière optimale, un moteur doit se trouver à une température entre 80°C et 90°C.

Notre système sera raccordé sur le circuit de refroidissement du moteur via un échangeur thermique. Dès que la chaleur du moteur sera supérieure à son bon fonctionnement, le thermostat enclenchera une pompe pour faire circuler le liquide de refroidissement dans l’échangeur afin de récupérer la chaleur excédentaire. Cela permettra de ne pas faire surconsommer le moteur et ne pas être contre-productif.

 

 

Amélioration du système d’allumage :

Le système d’allumage de notre 4L de 1989 sera remplacée par un système électronique programmable.

Cela nous permettra d’être plus précis sur le moment où se produisent les explosions dans le moteur.

Grâce a ce système, nous consommerons moins d’essence, nous polluerons moins, le rendement du moteur sera augmenté et donc une plus grande distance sera parcourue avec 1 plein d’essence.

Toutefois, il ne suffira pas de juste d’installer ce nouveau système, mais il faudra développer une cartographie pour l’allumage. Il s'agit d'un fichier de gestion moteur qui se compose de plusieurs tables de consignes.

Ces compétences ont pu être acquises grâce à plusieurs participations au Shell Eco Marathon, une compétition automobile organisée par la compagnie Shell dont le but est de parcourir la plus longue distance avec un litre de carburant.

En effet, notre équipage avait remporté plusieurs fois le premier prix et le record de 517,4km pour 1L d’essence.

 

 

Une correspondance avec les enfants.

Dans une mesure de sensibiliser les plus jeunes à l’écologie, nous avons pris l’initiative de mettre en place une correspondance entre les élèves de l’école de Courbillac avec les enfants du Maroc.

Cette correspondance permettra aux plus jeunes de s’ouvrir à une culture différente et de prendre conscience des différences et des inégalités qui existent entre certains pays.

Le Maroc, de par sa situation géographique, se trouve directement confronté aux phénomènes de changements climatiques.

En effet, les épisodes de pluie et de neige se font de plus en plus rares et l’augmentation de la température s’apprête à faire du Maroc une région de plus en plus aride. Ces épisodes, qui s’annoncent de plus en plus fréquents, risquent bientôt de peser sur la ressource naturelle la plus indispensable à notre survie : l’eau. 

D’après les projections climatiques, le réchauffement sera à l’origine de près d’1/5ème des pénuries d’eau dans la région d’ici 2050.

De plus, avec 1 835 km de côtes, le Maroc est fortement menacé par l’augmentation du niveau des mers. Ce sont plusieurs hectares de terres agricoles qui risquent d’être submergés par les eaux, mettant à mal toute une partie de l’économie des pays. 

Le secteur agricole représente 13% du PIB du Maroc. Le manque d’approvisionnement en eau et la submersion des terres est un danger pour le maintien des cultures et donc pour la production. Ce secteur représente 37% des emplois au Maroc, les conséquences climatiques auront aussi un impact sur les populations locales, et particulièrement rurales.

Les effets du changement climatique se font déjà ressentir depuis plusieurs années au Maroc.

En France, les canicules qui ont eu lieu au cours de l’été 2022 doivent nous servir de leçon. C’est pourquoi il est impératif de faire comprendre aux enfants les enjeux du réchauffement climatiques et de leur apprendre que des solutions sont possibles. Y compris certains petits gestes au quotidien : tri des déchets, ne pas laisser couler l’eau, ne rien jeter au sol, éteindre les appareils électriques ou les lumières en quittant une pièce, boire l’eau du robinet, privilégier les douches aux bains, …etc.

Cette correspondance pourra prendre la forme de vidéos, ou de dessins / lettres qui seront échangées entre les enfants. Notre participation au raid permettra de relier les deux écoles.

 

Pour conclure.

Réaliser le 4L Trophy sera donc pour nous une aventure enrichissante sur le plan social, environnemental et technologique pour lesquelles nous devrons apprendre à surpasser nos limites.

Nos partenaires actuels : le Centre Hospitalier d’Angoulême, la Communauté de Communes du Rouillacais, Anteles, le Crédit Mutuel du Sud-Ouest, le Rotary Club Val de Charente, ELISA enfants d'ailleurs, la Fondation les tricoles.