Participez au retour de la vigne en Bretagne

par L'Etrillet

Faire un don

Participez au retour de la vigne en Bretagne

par L'Etrillet

Faire un don

Aux portes de Rennes, à l'éco-domaine de l'Etrillet, engagez-vous pour ré-implanter des vignes sur le sol breton et produire un vin naturel

Est-il possible de faire du bon vin en Bretagne ? Peut-on faire un vin naturel ? Comment mener une vigne en partant de zéro ? L'association L'Etrillet à Bruz en Bretagne propose d'étudier la question. Soutenez ce projet ambitieux et venez suivre les différentes étapes... puis les vendanges en ... 2020 !


Présentation du projet et de l'équipe

Il y a 5 ans, Olivier descendait à Saint Julien de Concelles dans le vignoble du Muscadet pour aider un vigneron. En travaillant dans les vignes, il s’est passionné pour le sujet : à la fois pour la viticulture, la vinification et la dégustation.  De cette expérience a germé l’idée de trouver une parcelle pour planter de la vigne en Bretagne.




En participant aux activités organisées à l’éco-domaine de l’Etrillet il y rencontre Didier, fondateur du lieu. Ils échangent, se lient d’amitié et envisagent alors un projet en commun. L'éco-domaine, lieu d'expérimentation, accueillera des vignes !

Olivier envisage les cépages, étudie le sol et le terroir. Didier prépare une serre et le terrain. Tous deux partent à la rencontre de vignerons et de vignobles pour sélectionner des pieds, comprendre la biologie de la vigne, la composition du sol et le travail viticole.

Olivier, passionné de vigne et de terroir, et Didier, expérimentateur féru d'agro-écologie, lancent le projet de planter 1000 pieds de vignes sur une parcelle de 2000 m à l’Etrillet.


Ce projet a toute sa place à l'Etrillet. En effet, l’éco-domaine est un tiers-lieu proposant différentes animations, stages, conférences, événements (concert, spectacles), moments de partage les jeudis midi avec les tablées ou même un espace de travail partagé (co-working) permettant de d'expérimenter des projets et d’accueillir des porteurs de projets.

Le projet de plantation de vignes aux portes de Rennes comporte une dimension patrimoniale puisque le vignoble breton a quasiment disparu. L’objectif d’Olivier et de Didier est donc de favoriser la découverte du patrimoine viticole breton oublié ainsi que des pratiques vitivinicoles respectueuses de l'environnement, de la biodiversité, du patrimoine, du paysage, mais aussi précurseur d’adaptation au changement climatique.



Tout au long de l’année, différents événements seront organisés à l’éco-domaine (entretien des vignes, taille, dégustations…), dans le  but d’impliquer les volontaires intéressés par la vigne et le vin. Le lien social, la convivialité et le plaisir des sens sont des mots clés de la démarche.

Un peu d’histoire et de géographie

L’éco-domaine est situé à Pont-Réan au sud-ouest de Rennes en Bretagne. Situé en zone naturelle, l’Etrillet est bordé par la Seiche et la Vilaine. Le site bénéficie d’une diversité de milieux riche : milieu aquatique, prairie, coteau boisé, bâti rural, verger et pré abritent une grande biodiversité.

En effet, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et l’Etrillet ont signé une convention de gestion de la biodiversité du site. Chaque année, des inventaires minutieux sont faits et des prescriptions (nichoirs, tonte sélective, abris…) mises en place pour accueillir toujours plus d’espèces : papillons, libellules, sauterelles, faune aquatique, petite faune mammifère, mais aussi végétaux et plantes typiques.


Parmi ces plantes, la vigne est loin d'être inconnue en Bretagne. La viticulture atlantique nord a débuté à l’époque Gallo-romaine, elle était présente aux pieds des Abbayes bretonnes  dans l’Ille et Vilaine mais également dans le Morbihan. La production viticole s’estompe à partir de Xème siècle avec la concurrence de vins venus d’ailleurs, moins chers et souvent meilleurs. La météo, la nature des terrains agricoles peu propices à cette culture et des décisions politiques ordonnant l’arrachage de pieds finiront d’achever l’exploitation des vignes.

La préparation des terres et le choix des cépages

Il y a un an, Olivier et Didier ont commencé par chercher la parcelle idéale répondant à trois critères :

- la pente,

- une orientation sud,

- un sol favorable : l'analyse de sol a permis d'identifier un sol argilo-limoneux avec une bonne proportion de cailloux, notamment du schiste rouge, pierre typique de Pont-Réan.

La parcelle retenue se trouve être celle au-dessus de la chapelle, à "l'altitude" la plus élevée du domaine.

 

La texture du sol et de la nature de la roche ont permis de choisir les cépages et les porte-greffes afin d’exploiter au mieux les potentialités de ce micro-terroir... Deux cépages ont été retenus, un blanc et un rouge : Chenin et  Grolleau Noir, sur un porte-greffe adapté à ce type de sol.

Le Chenin est un cépage mythique du Val de Loire.



Le Grolleau Noir est un cépage rustique et historique de l’Anjou.




En parallèle des vignes destinées à la production d'un vin de pays de qualité, Olivier et Didier souhaitent lancer la plantation de vignes sous serre dans le but d’obtenir du raisin de table. Une serre de 300 m² a été montée au printemps 2017. Il est prévu d’y implanter 70 pieds de vignes en cépages Chasselas Doré et Muscat de Hambourg.

L’expérimentation consiste à conduire la vigne avec la technique T-bord réputée en agro-écologie (innovation).




En attendant le premier millésime !

Dans cette première année 2018, le but est d'expérimenter la greffe à l’anglaise, réputée pour la santé et la longévité des pieds de vignes.


Dans les mois à venir, il est prévu de préparer le terrain pour accueillir les plants de vignes avec des volontaires.
Au printemps 2018 aura lieu la plantation de 700 pieds sur la parcelle de la chapelle pour les vignes qui serviront à la production du raisin de cuve et 70 pieds de vignes sous serre  pour le raisin de table.


Au delà du projet d'élaborer un vin de qualité et de permettre la découverte d'un vin breton, le site permettra également d’animer des ateliers pédagogiques de dégustation et de découverte du vin, mais aussi d’accueillir des volontaires pendant les temps forts de la saison (désherbage, taille, vendange).

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent collecté servira à :

- acheter les ceps (800 plants) => 2 400 euros

- acheter des tuteurs, du fil de palissage, des potences pour la technique T-Bord  => 2 300 euros

- acheter de l'outillage collectif pour les journées d'animation (désherbage et taille) => 500 euros

- acheter un pulvérisateur dorsal => 350 euros

- imprimer des panneaux pédagogiques => 1 000 euros

Total du besoin projet : 6 550 €uros


Cinq bonnes raisons de soutenir notre projet

Projet local
Agro-écologie
Patrimoine
Convivialité
Hédonisme, goût des bonnes choses !

Retrouvez toutes les vidéos et toutes les activités du tiers lieu sur  www.letrillet.fr

Retrouvez également nos activités (formations, séminaires et accompagnement personnel) sur : www.fairtil.fr 

Pour plus d'informations, contactez Didier au 06 60 23 07 74 ou Olivier au 06 63 31 63 56


Donner 20 euros

Pour soutenir ce beau projet !

Je recevrai les informations régulières du projet.

Donner 50 euros

Je deviens le parrain d'un pied de vigne.

Un pied de vigne à mon nom. Je suis invité aux différents temps forts (conférence/atelier, taille, désherbage...). Un verre de vin offert et Je recevrai les informations régulières du projet.

Donner 1 euros

Je soutiens ce projet sur le terrain : entretien des pieds de vigne tout au long de l'année (une dizaine de demi-journées collectives).

Je deviens un "vigneron breton" !

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS

Vous êtes une entreprise ?

Devenez mécène de notre projet et boostez notre levée de fonds en abondant les dons des internautes !

En savoir plus
Signaler la page