Un meurtre sera commis au château de Sallmard…

par L'Orangerie

Cette collecte est terminée.

Un meurtre sera commis au château de Sallmard…

par L'Orangerie

Cette collecte est terminée.

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, spectacle les 16 , 17 et 18 septembre 2016

Un meurtre sera commis au château de Sallmard…

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2016
16 , 17 et 18 septembre


Comme sur le plateau du fameux jeu de société Cluedo, le public va découvrir de nombreuses scènes à indices inspirées des murder parties qui se déroulaient au début du XIXe siècle dans les hôtels particuliers anglais. Le spectacle sera itinérant dans l'enceinte du château de Sallmard et proposera aux spectateurs de devenir visiteurs, spectateurs mais aussi inspecteurs.


11 représentations

Le 16 Septembre à 19h

Les 17 et 18 Septembre à 11h 14h 16h 18h 20h


Jauge limitée à 60 personnes par représentation.

Possibilité de se restaurer sur place .


Descriptif détaillé du projet


Le projet se compose en trois temps. Le premier consacré à une résidence d'écriture, le deuxième à une résidence de création et enfin un temps de représentation lors des Journées Européennes du Patrimoine.


La résidence d'écriture : Un mois au Château de Sallmard, Juillet 2016


Marianne TÉTON travaillera à l'écriture du projet . Ce temps est primordial, car le texte qui en découlera servira de socle pour le travail avec les acteurs. Le spectacle sera conçu sur mesure pour le château et les artistes qui l'investiront.

L'objectif est d'écrire une enquête policière s'inspirant de plusieurs romans d'Agatha Christie se déroulant dans le château de Peyrins, demeure de Germaine Chesneau, et permettant l'interactivité avec le public sur la base du jeu de société Cluedo.


La résidence de création : deux semaines du 3 au 16 Septembre


Durant quinze jours les acteurs travailleront à partir du canevas policier, il s'agira d'explorer les possibilités de mise en espace par une phase d'improvisation ou toute la propriété sera le terrain de recherche ; puis une phase réservée à la répétition de la mise en scène finale du spectacle.


Les représentations : 11 représentations les 16 , 17 et 18 Septembre


Les représentations seront jouées pour une jauge de 60 Spectateurs. Le public sera invité dans l'enceinte du Château en petit comité à assister au spectacle «  Un meurtre sera commis le ... » à la façon d'une Murder Party .


En journée, le public aura la possibilité de se restaurer sur place à la buvette située dans le parc du château. Et le soir dans une ambiance de garden party, un repas sera servi à l'issue de la représentation nocturne.


Origine du projet


L'association L'ORANGERIE s'attache à mettre en valeur le Château de Sallmard à chacune de ses créations.

C’est au XVIIème siècle que fut bâti le château actuel sis à Peyrins, certainement à partir des pierres d’un édifice déjà existant depuis un siècle. L’histoire du château de Sallmard a été marquée par deux personnages qui ont été, chacun à leur manière, un reflet de leur époque. Soffrey de Calignon, chancelier du Roi de Navarre Henri IV et l’un des principaux rédacteurs de l’Édit de Nantes (par lequel le roi de France reconnaît la liberté de culte aux protestants), fut le premier occupant du château. Il n’en eut la jouissance que fort peu de temps, mais sa descendance, de Calignon, puis de Chabrière et de Sallmard, habita la maison jusqu’en septembre 1935, date à laquelle la famille Chesneau fit son entrée dans cette demeure jusqu’à nos jours. Germaine Chesneau, grand-mère de l’actuelle occupante du château, a dirigé un foyer d’accueil pour enfants puis un Institut Médico-Pédagogique au sein du château jusqu'en 1982. Pendant la Seconde guerre mondiale, elle a sauvé cent trente-neuf enfants juifs de la barbarie nazie en les cachant parmi ses pensionnaires. Elle reçoit la médaille des Justes par l'Etat d'Israël pour son héroïsme et son dévouement.


Présentation de L’association « L’Orangerie » 


L’orangerie propose des spectacles hors les murs, souvent itinérants et qui mettent en valeur l’histoire et les vieilles demeures du patrimoine français. « L’Orangerie » créée en 2015, Marianne Téton, metteure en scène de la compagnie, qui depuis 2010 travaillait en partenariat avec l’association « Une Histoire de Château », souhaite proposer divers projets culturels dans la Drôme en lien direct avec l’histoire, les habitants et le patrimoine de ce département. Dans chacun des projets proposés par la compagnie, la volonté de créer du lien entre acteurs et spectateurs et plus largement entre les individus, est au centre de ses préoccupations. Les créations proposées se veulent à la fois exigeantes et accessibles. « Le théâtre est aussi indispensable à l’homme que le pain », dit Peter Schumann, fondateur du Bread And Pupett Theater (compagnie américaine des années 70, née en même temps que la lutte pour les droits civiques) avec qui Marianne TÉTON a travaillé. 


A quoi servira l'argent collecté ?


L'argent récolté permettra de compléter la subvention allouée par la Mairie de Peyrins, et les dons des partenaires locaux (entreprises locales notamment) dont le montant n'est pas encore fixé.

L'ensemble de l'équipe est pour l'instant entièrement bénévole. Si l'objectif est atteint, l'argent servira à rémunérer les artistes à hauteur d'un cachet par personne. 


Notre équipe


Metteure en scène de la compagnie

Marianne TÉTON


Assistants à la mise en scène

Vincent AROT

Julien GUYOMARD


Musicien-Improvisateur

Tristan IKOR


Comédiens

Olivier DESAUTEL

Aurélie MESSIÉ

Hortense MONSAINGEON

Jan PETERS

Julien VILLA

Valentine VITTOZ

Donner 10 euros

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 250 euros

Donner 500 euros

Lancer ma collecte !

L'Orangerie

Brigitte Schmitt
20/08/2016
Anonyme
11/08/2016
Anonyme
27/07/2016