Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de LA BELLE ECHAPPEE pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Le FILM DOCUMENTAIRE : "Le SEXISME, c'est pas mon genre "

par LA BELLE ECHAPPEE

Soutenez la réalisation indépendante d'un film engagé sur le sexisme

Présentation du Projet

Le film documentaire de 52 minutes : "LE SEXISME, c'est pas mon genre" sera réalisé par Laurent Cistac avec l'équipe de La BELLE ECHAPPEE, réalisations documentaires sonores et visuels. La Belle Echappée a pour objectif le documentaire ENVIRONNEMENTAL/SOCIAL et SOLIDAIRE, des réalisations de qualité professionnelle, libres et engagées. 

Ce film documentaire va montrer les différents aspects du sexisme que vivent les femmes, sous formes de discriminations, inégalités et agissements de toutes sortes. Quelques unes d'entre elles disent la réalité sexiste qu'elles subissent et elles nous racontent avec émotion leur engagement.

Mais ce n'est pas tout : des analyses nous éclairent sur l'ampleur de ce phénomène de société patriarcale, qui peut survenir insidieusement chez soi, au travail, ou dans la sphère publique. Alors, il s'agit de raconter un autre fonctionnement possible dans tous les secteurs, d'imaginer un autre récit d'un monde égalitaire et sans discriminations envers les femmes. Cela commence par la prise de conscience et quoi de mieux qu'un film pour cela ?

Notre campagne : 


L'égalité à la lettre, cela signifie une vigilance de chacun.e, femmes et hommes, pour faire respecter l'égalité au quotidien, ne plus tolérer la moindre attitude sexiste comme "si ce n'était pas grave". On commence par agir chacun à son niveau, sur des "petites choses" que l'on ne laisse plus passer. On commence par soi, et alors l'attitude juste se communiquera aux  autres. Inventer une autre façon d'être, c'est tout simple. 

Ce que le documentaire va raconter avec les personnages du film :

"Le sexisme, c'est toute une histoire" me disait une amie. C'est cette histoire que le film va raconter. Le parcours des protagonistes du film est celui d'une prise de conscience, le passage d'un état d'indifférence ou de méconnaissance de la situation sexiste à la révélation de la réalité.  De nombreuses autres femmes anonymes se joignent à elles pour enrichir les propos, construisant une polyphonie de voix-témoins.

Nous n'avons pas choisi des situations extrêmes, nous souhaitons donner la parole à des femmes non connues, des personnes ordinaires qui ont été  confrontées à ces inégalités de genre au quotidien.  L'histoire de ces femmes est similaires à des millions d'autres, avec leur singularité. Ce film, c'est l'histoire de toutes les femmes du monde occidental.

Le film  commence par la répétition d'une scène de théâtre, avec Amélie, à Paris, qui prépare son spectacle sur le sexisme "ordinaire".

undefined

Amélie a été étudiante en design, un secteur encore très masculin, puis l’une des rares étudiantes femmes dans une école d’ingénieur, les Arts et métiers. Alors le sexisme d'une grande école sans mixité, elle connaît. Depuis, Amélie a changé de voie, elle est devenue comédienne et s'est s'engagée dans l'écriture théâtrale.  Il lui suffit d’observer la société pour s’inspirer de faits réels !
Ensuite, il y a l'histoire de Clarisse, Vinciane, Julie, Lauréline et d’autres femmes…   


Clarisse travaille dans une structure d'accueil de femmes victimes de violences conjugales, dans la banlieue de Toulouse. Avec pour objectif de les soustraire à tous types de violences subie dans le cadre familial privé. Les témoignages sont bouleversants.


Vinciane a eu un début de vie professionnelle non linéaire, faits de jobs d'intérim et de CDD à répétition, ponctué de sexisme au travail très difficile à vivre. N'en pouvant plus de subir ce système, elle crée son agence de conseil en communication.  Elle fournit une expertise marketing et communication à des entreprises avec un axe fort :  les aider à destéréotyper leur communication.


Lauréline connaît bien le harcèlement de rue qu'elle subit depuis longtemps dans un quartier en Seine St Denis, excédée aussi par le sexisme affiché dans tout espace public. Alors, elle a créé un groupe sur Facebook, un collectif de jeunes femmes très actives contre le sexisme dans la rue.

https://vimeo.com/277843924

Julie,  après plusieurs expériences sexistes vécues professionnellement, elle agit pour l'égalité Femme/Homme au travail. Lors d'ateliers de sensibilisation pour employés, elle identifie les agissements sexistes  afin de trouver les réparties nécessaires. 

Une voie d'action concerne aussi l'implication des hommes dans la lutte contre le sexisme. Toutes ces personnes refusent désormais le sexisme dans tous les secteurs de notre société et revendiquent le respect et l'égalité des femmes avec les hommes, dans une société non patriarcale.

Pour comprendre et aller plus loin que la seule dénonciation/révélation du sexisme, le film s'interroge sur le pourquoi de ce phénomène? Plusieurs experts du sexisme nous racontent que les femmes comme les hommes subissent les stéréotypes de genre qui cloisonnent les individus dans des rôles sociaux.  Mais la discrimination, les inégalités et agissements sexistes sont en majorité infligées aux femmes, malgré des lois qui évoluent. 

Ce film est donc le récit de parcours initiatiques, avec une positivité qui va se communiquer aux spectateurs/trices. Pour elles, il s'agit d'associer les femmes et les hommes pour un même but: une société plus égalitaire et humaniste.     

Origine du projet 

undefined
par Laurent Cistac.

Tout a commencé en 2013, quand je réalise un documentaire radio (pour France Culture) sur le harcèlement moral au travail qui touche majoritairement les femmes. Alors émerge l'idée de réaliser un film documentaire qui traite du sexisme dans l'ensemble de la société. L'équipe de la Belle Echappée est partante à 100 % ! 

 En 2015, je rencontre trois personnes qui vont être décisives : Florence Montreynaud (historienne et féministe depuis 1970), Brigitte Grésy (du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes) et Amélie Cornu, autrice de théâtre et comédienne  féministe. Elles accueillent l'idée d'un documentaire avec enthousiasme, elles sont d'accord pour participer: il faut faire ce film ! (Regardez ce qu'en disent Florence et Amélie le 8 mars 2018)


Ensuite, c'est le temps des recherches d'informations sur le sujet, de la quête des personnages du film, les premiers repérages (à Toulouse, Lyon, Paris, Grenoble) et de l'écriture du projet.  Un gros travail de préparation.  Nous étudions les diffusions possibles : une chaine de diffusion Tv, en DVD, VOD, festivals, en salles avec conférence/débat. A suivre...

début 2018 : Les évènements se précipitent, il y a des séquences importantes à filmer et qu'il ne faut pas rater, il faut foncer. On achète une caméra professionnelle 4 K, on embauche des techniciens audiovisuels sur les premiers tournages, les dépenses s'accumulent. Moteur - ça tourne :  Action !

Le financement participatif, une campagne de soutien pro-égalité pour ce film  

L'enjeu est simple : on ne peut continuer la réalisation de ce film sans moyens, sans un minimum d'argent alors nous imaginons le crowdfunding.  La première urgence, c'est trouver des fonds suffisants  pour continuer le tournage déjà engagé. C'est la première étape du financement (la moitié du montant total pour simplifier), le premier étage de la fusée ! 

C'est pour cela que l'on a besoin de votre soutien, qui sera pour le coup plus qu'une aide : un engagement qui prend du sens.

Participer au financement, c'est bien plus que de donner généreusement une certaine somme d'argent, c'est permettre l'émergence d'une prise de conscience par un film destiné à des gens qui ne sont pas déjà convaincus. C'est permettre une visibilité de ce problème dans son ensemble, c'est permettre une réflexion individuelle par la connaissance.. Le passage à l'action selon chacun.e. vers des solutions possibles, abordables.

Etre donateur, c'est être ambassadrice ou ambassadeur en faveur du film en participant à sa production, c'est faire partie d'un changement collectif qui s'est amorcé, en communiquant largement grâce à nos contreparties  :


undefined


A quoi servira l'argent collecté ?

Il s'agit de financer les postes de dépenses pour la réalisation du film de 52 mn (voire plus long si les moyens le permettent). 

Les tarifs classiques de production de film sont bien plus élevés, ici nous réduisons le budget à l'essentiel pour la faisabilité du film, avec une équipe professionnelle de tournage et montage réduite.

BUDGET

 PARTIE TOURNAGE - REALISATION

  • Ecriture des saynètes de théâtre
  • répétitions à plusieurs comédiens, pour le tournage

Tournage  (3 semaines)

  • déplacements et hébergements de l'équipe de tournage
  • matériel unité de tournage (caméra, trépied, éclairage, audio)
  • salaires techniciens images et sons (intermittents du spectacle) :
- réalisateur /OPV
- opérateur prise de vue 2° caméra et éclairagiste
- ingénieur du son
soit un sous-total de 18 412 euros  

 PARTIE POST-PRODUCTION 

Ensuite, il faudra procéder à la longue phase du montage et du mixage, des finitions, et là aussi, il faut des moyens humains et techniques :

  •  montage sur une période de  2 mois avec un monteur film et le réalisateur.
  • composition originale par un musicien professionnel compositeur de musique de film
  • mixage avec location du studio et salaire du technicien audio/mixeur
  • finitions : étalonnage -titrage- générique - graphisme - DVD
  • Achat de disques durs de stockage (système Raid de 16 To pour un format de tournage en 4K, haute résolution)
 soit un sous-total de 15 750 euros
+
  •  envois postaux, contreparties, matériel et location de salle de projection
  • campagne d'information

soit un-total de 2 620 euros

  • Gestion administrative, comptabilité, communication avant et après la campagne

10% soit un total de 3 470 euros

BUDGET total estimé à 40 250 euros. 

Le premier palier à atteindre est la moitié du montant : 20125, par différentes sources. 

Le Financement participatif est une de ces sources immédiates, pour continuer le tournage commencé et que l'on ne peut décaller dans le temps. Nous réduisons le montant à 10 000 euros dans une perspective raisonnable pour filmer les prochaines séquences "urgentes". 

Qui sommes nous ? Pour voir l'équipe de réalisation : RDV sur le site de La Belle Echappée, l'équipe


Amélie Cornu, féministe - designer et ingénieure - autrice de pièces de théâtre et comédienne.

Elle est très investie dans le projet, Amélie est une des protagonistes essentielle du film. Elle a le projet d'écrire une pièce de théâtre sur le sexisme, par des saynètes qui illustrent "comme dans la vie" ce que subissent les femmes au quotidien. Décapant et plein d'humour! 


Celina Berghaus, étudiante à l’Université Franco-Allemande en sciences des médias et de la communication.Chargée de la campagne de communication anti-sexisme en soutien au film, Celina est très sensibilisée aux thématiques féministes et la réalisation du projet lui tient énormément à coeur.

 


Laurent Cistac, auteur et réalisateur du film

documentariste engagé sur des thématiques notamment d'inégalités sociales, ou d'environnement. Il a réalisé de nombreux documentaires Tv et il s'intéresse aussi aux supports multimédia en ligne, fréquentés par les jeunes. Le sexisme sous ces multiples facettes lui paraît une discrimination majeure de notre société au point de vouloir faire ce film indispensable. 

 

 

 “Le sexisme est partout dans notre société et nous ne le voyons pas. On le trouve à l'école,  dans les médias,  dans la rue, dans les entreprises mais il fait trop souvent l'objet de déni ou bien il se cache sous des oripeaux si familiers  que nous ne le voyons pas.  

D'où l'impérieuse nécessité de le rendre visible, de raconter les petites et grandes histoires du sexisme, d'en montrer les rouages, les manifestations et les souffrances qu'il provoque. Instrument impitoyable de gâchis de nos talents, il doit être mis en lumière,  disséqué et mis  à nu pour qu'on puisse mettre en face des techniques de vigilance.

C'est l'objet de ce film, absolument nécessaire car c'est par l'image et le récit qu'on peut se donner les moyens de mieux lire le mond.Un projet à soutenir sans modération”. 

Brigitte Grésy - Secrétaire générale du Conseil Supérieur de l'Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes



Donner 12 euros

c'est un bon début

nos remerciements avec votre nom au générique du film comme contributeur + 4 autocollants de la campagne: "XX –XY L'EGALITE A LA LETTRE !"

Donner 25 euros

le badge de l'égalité

toutes les contreparties précédentes + le badge de la campagne : "XX –XY L'EGALITE A LA LETTRE !"

Donner 45 euros

le FILM !

toutes les contreparties précédentes + le film en DVD (après sa première diffusion)

Donner 80 euros

tenue vestimentaire exigée

toutes les contreparties précédentes + un tee-shirt de la campagne : "XX –XY L'EGALITE A LA LETTRE !" (indiquer votre taille : S M L XL)

Donner 160 euros

l'altruiste !

un donateur pour qui les contreparties -précédentes- ne sont pas essentielles (il peut les avoir quand même!) : objectif réalisation du projet !

Donner 200 euros

votre photo au générique et avant-première

toutes les contreparties précédentes + votre photographie avec votre nom (si vous le souhaitez) et prénom au générique de fin de film, en remerciements de votre générosité comme contributeur + une invitation "spécial donateur" à l'avant première du film (8 restants)

Donner 600 euros

invité.e sur le tournage et repas

toutes les contreparties précédentes + Invitation à assister à un tournage d'une répétition de la pièce de théâtre à Paris, puis partage d'un repas festif avec les membres de l'équipe le même jour (4 restants)

Donner 2800 euros

projection publique du film

Nous organisons ensemble un événement/soirée de communication publique sur un thème lié aux sexisme (que l'on détermine ensemble) avec projection du film, en présence du réalisateur et d'une personne expert.e invitée pour un débat (en France métropolitaine) + invitation à l'avant première (5 restants)

Donner 6000 euros

pour les entreprises communicantes. Et voir l'onglet ci dessous si une entreprise veut doubler le montant des dons ici

Nous organisons ensemble une projection privée pour votre entreprise (ou autre structure) en présence du réalisateur et d'une personne expert.e invitée pour un débat (en France métropolitaine). Votre nom apparaît au générique du film avec les noms du réalisateur et producteurs. Nous réalisons un film court métrage pour présenter l'entreprise donatrice que nous projetons lors de l'avant première, avec votre présence sur scène pour une remise officielle du certificat du "Contributeur d'exception".

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
G
Gilles Neyret
06/09/2018
S
Sandrine Guerrier
31/08/2018
L
LILA KARA
19/08/2018
Signaler la page