Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de La Boîte à histoire pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Festival 1848 ! Des peuples en révolution

par La Boîte à histoire

Du 21 au 23 septembre 2018 un festival gratuit pour découvrir l'histoire des révolutions de 1848.

[Mise à jour le 24 juin 2018]

Grâce à votre générosité, 19 jours de campagne nous ont suffi pour atteindre 90% de notre objectif initialement fixé à 3500€ !
Devant ce résultat enthousiasmant nous avons décidé de ne pas nous arrêter en si bon chemin : nous élevons aujourd'hui notre objectif à 4500€ et prolongeons notre campagne de 10 jours !

Le festival aura lieu grâce à vous mais avec 1000€ supplémentaires il sera d'autant plus révolutionnaire !

Les fonds supplémentaires nous permettront d'améliorer beaucoup d'aspect du festival ! On vous promet un banquet réformiste plus gourmand, des costumes plus flamboyants pour le procès fictif, des décors plus époustouflants pour l’escape game, et nous pourrons aussi fournir des boissons et de la nourriture à notre troupe de bénévoles dévoués ! Cela nous permettrait également de faire plus de publicité pour l'évènement et s'assurer que l’on parle du festival Secousse de Varsovie à Alger !

On compte sur vous !

La Boîte à Histoire

-------------------------------------------------------------------

Pourquoi un festival sur 1848 ?

Il y a 170 ans, en 1848, une grande effervescence politique frappe différentes parties du monde. Cet événement appelé en Europe « Le Printemps des Peuples » reste mal connu alors qu’il a donné naissance en France à la Seconde République, instauré le suffrage universel masculin, et abolit l’esclavage !

Les sociétés de l'époque furent secouées et traversées par de nombreux questionnements : le droit au travail, l'indépendance des peuples, les utopies, la place des femmes, l’esclavage, la question sociale, la colonisation... autant de sujets qui nous interrogent encore aujourd’hui.


Durant ces trois jours, nous vous proposerons de nombreuses activités :

  • Atelier d’histoire partagée

Les historiens Quentin Deluermoz et Pierre Singaravélou proposeront un débat ouvert autour d’une version alternative de l’histoire : l’uchronie (que ce serait-il passé « si.. » ?) La discussion avec le public sera enrichie par les historiens des éléments nécessaires pour penser avec cohérence cette contre-histoire imaginée ensemble.

  • Escape game : l’exil politique

Les joueurs seront plongés dans la peau d’un enquêteur qui devra élucider le mystère planant sur la disparition d’un exilé politique. En rassemblant des indices sur la vie et les fréquentations de cet individu, les participants découvriront comment vivaient les exilés politiques du XIXe siècle.

  • Table ronde : “1848 et le monde”

Ce débat entre historiens animé par Emmanuel Laurentin (La Fabrique de l’histoire) présentera d’une façon critique l’histoire de 1848 ainsi que le travail des chercheurs.
Intervenants : Delphine Diaz, Quentin Deluermoz, Emmanuel Fureix.

  • Visite guidée du Paris de 1848

L’historien Louis Hincker propose de marcher sur les lieux du 1848 parisien. Cette balade instructive et un peu rêveuse invitera à regarder autrement le paysage parisien en prenant conscience de sa profondeur historique au fil des haltes sur des lieux clés.

  • Banquet réformiste

En référence aux banquets réformistes qui ont lieu dans toutes la France en 1847-1848 et dont l’interdiction provoque des insurrections entraînant la chute de la Monarchie de Juillet, la première journée du festival se finira par un banquet-apéritif durant lequel les spectateurs se retrouveront au centre de débats politiques d’opposition.

  • Lectures théâtrales

Des comédiens professionnels liront et mettront en scène des textes de natures et d’origines variées (sources littéraires, témoignages, archives judiciaires, etc.) autour de plusieurs thèmes clefs tels que les révolutions en France, en « Allemagne », en Italie, la place des femmes, la colonisation, l’abolition de l’esclavage, le droit au travail, le suffrage universel…

  • Les femmes en 1848 : « happening » twitter

Que se serait-il passé si Jeanne Derouin, Joseph Proudhon ou Georges Sand avaient pu utiliser Twitter ? C’est ce que les historiennes Mathilde Larrere et Laurence De Cock, tenteront d’imaginer à travers un débat scénarisé sur Twitter sur le thème de la place des femmes.

  • Chanter la Révolution

De nombreux chants ouvriers et révolutionnaires seront présentés et interprétés par la chorale populaire de Paris. Permettant d’aborder la question de la culture populaire et ouvrière, cet atelier sera l’occasion de se dégourdir les cordes vocales pour ceux qui le souhaitent !

  • Atelier « Viens créer ta barricade ! »

Les barricades, symbole d’insurrection, n’ont pas la même fonction, ni la même matérialité dans différents contextes. A quoi sert une barricade ? A partir de quoi sont-elles construites ? A travers cet « atelier bricolage » sera abordée la question de la violence sous l’angle de l’histoire des techniques.

  • Le procès de Cavaignac

La Fédération Française de débat mettra en scène le procès d’Eugène Cavaignac dont le parcours permet d’aborder de nombreux évènements. Les plaidoiries des intervenants et le verdict final rendu par le public permettront de confronter convictions et légalité, itinéraire individuel et destinée collective.

  • L’héritage de 1848 ?

Atelier conclusif sur l’héritage de 1848 qui abordera la relative « absence » de cet épisode historique dans la mémoire populaire.
Intervenants: Sylvie Aprile et Michèle Riot-Sarcey.

Le festival sera aussi présent sur internet !

Le site internet du festival (en ligne dès cet été) est conçu comme une porte d’entrée dans le contexte historique de 1848 : illustrations et récits littéraires serviront une narration immersive tandis qu’une carte interactive “1848 dans le monde” et des courts textes explicatifs permettront de mieux saisir les évènements et les enjeux de 1848.

A quoi servira l'argent collecté ?


Qui sommes-nous ?

Nous sommes une dizaine de jeunes historiens avec des parcours et des intérêts différents. Tout au long de l'année que nous avons passée ensemble au sein du Master Histoire Publique de l’UPEC (Université Paris-Est Créteil), nous avons profondément réfléchi à la place de l’histoire dans la société (en France et ailleurs), à ses usages, ses instrumentalisations et le rôle que nous pourrions avoir, nous, jeunes historiens.

Consultez la liste des membres de l’association sur notre site internet.

Pourquoi transmettre l’histoire différemment ?

Nous sommes persuadés que l’histoire permet de s’interroger de manière critique sur notre passé et de comprendre le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. La transmission de l’histoire doit donc outrepasser les frontières de l’école et de l’université (où elle se traîne cette réputation de matière où l’on doit apprendre des dates par coeur…!) pour s’incarner autrement à travers des activités ludiques, pédagogiques, créatives et originales.


Nos partenaires


Plus d’informations sur notre site internet : boiteahistoire.com

Pour être au courant de l’avancé du projet, suivez nous sur Twitter et Facebook.

Donner 5 euros

Chaque don compte !

Merci ! Vous avez toute notre gratitude.

Donner 15 euros

Le Sticker

Merci ! Vous recevez toute notre gratitude et un magnifique sticker du festival.

Donner 25 euros

L'Affiche

Merci beaucoup ! Vous recevez le sticker du festival + l’affiche du festival.

Donner 50 euros

Le Tote Bag

Un grand merci ! Vous recevez le sticker du festival + l'affiche + le Tote bag du festival.

Donner 70 euros

Le Magazine L'Histoire

Un très grand merci ! Vous recevez le sticker du festival + l'affiche + le Tote bag + un exemplaire du magazine L'Histoire sur le thème "1848 : que demande le peuple !"

Donner 100 euros

Les Remerciements

Un immense merci ! Vous recevez le sticker du festival + l'affiche + le Tote bag + le Magazine L'Histoire + votre nom apparaît sur le programme du festival et sur notre site internet.

Donner 200 euros

La Reproduction du Dessin

Un gigantesque merci ! Vous recevez le sticker du festival + l'affiche + le Tote bag + le Magazine L'Histoire + les remerciements en ligne et sur le programme + une reproduction du dessin figurant sur l'affiche du festival.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page