APPEL A DONS 2014

par La Case de Santé

Cette collecte est terminée.

APPEL A DONS 2014

par La Case de Santé

Cette collecte est terminée.

LA CASE DE SANTE

LA CASE DE SANTE RISQUE DE FERMER AU 1er NOVEMBRE 2014

 

Il s’en est fallu de peu que la Case de Santé ne ferme ses portes en 2012. Certain-e-s d’entre vous ont contribué à éviter cette disparition grâce à un soutien financier. Nous avons également cherché des financements complémentaires et surtout dû comprimer le temps de travail sur l’ensemble des postes pour réduire la masse salariale et finir l’année. En 2014, la Case est toujours là. Et ses usager-e-s de plus en plus nombreuses et nombreux. 850 en 2011, 1090 en 2012 et 1132 en 2013. Depuis 2012, la survie de la Case de santé se joue sur des aides exceptionnelles qui ne seront pas reconduites en 2014. Le budget de la Case de Santé n’est donc toujours PAS pérennisé après 8 années d’activités ! Pire, si aucun engagement financier pérenne nouveau ne se concrétise rapidement, la Case de Santé fermera ses portes le 1er novembre 2014. Nous ne serons alors plus en capacité de faire face à nos charges. La réalité étant que les financements rassemblés par la Case de Santé nous permettent de fonctionner 9 mois par an, et encore sur un budget au rabais.  Nous lançons donc une alerte en direction de nos financeurs. Nous avons aussi besoin de votre soutien !

 

Le projet de la Case de Santé est de faire vivre un centre de santé polyvalent de quartier mais ouvert à tou-te-s, un lieu de santé adapté à l’accueil de populations frappées par les inégalités sociales de santé. C’est un modèle nouveau de structure de premier recours, innovant et efficient dans sa prise en charge globale et coordonnée des personnes.

 

Le centre de santé s’appuie sur les compétences et le travail du Pôle Santé-Droits qui assure des missions d’accès aux droits. Les deux pôles de la Case de Santé travaillent en parfaite coordination avec les services du droit commun et les complètent. La Case de Santé est également un lieu d’enseignement et de formation pour des internes et des travailleurs sociaux.

 

En huit années d’existence ce sont près de 4300 personnes qui ont trouvé à la Case de Santé un lieu où ce qui n’était pas possible ailleurs le devenait ici… Plus des deux tiers des personnes accueillies aujourd’hui sont des étranger-e-s. On y recense 70 nationalités différentes. Les usager-e-s ont entre quelques mois et 90 ans pour le doyen. La grande majorité est en situation de vulnérabilité sociale.

 

Pour donner vie à ce lieu de santé de premier recours, l’équipe est organisée pour assurer un accueil adapté qui permet à chacun-e de venir avec ses demandes, de trouver une écoute et une prise en charge attentive, d’être orienté-e au mieux et d’avoir un entretien assisté d’un interprétariat professionnel en cas de besoin.

L’équipe médicale, soucieuse de son indépendance vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique et ajustant ses prescriptions aux modèles raisonnés de la revue Prescrire, assure des missions avancées en médecine générale incluant la gynécologie, la petite dermatologie, l’usage de l’échographie à visée diagnostique, la pratique de l’IVG médicamenteuse… 

 

L’équipe du Pôle Santé-Droits, spécifiquement formée, anime la promotion du droit à la santé et des droits sociaux, elle assure à chacun-e l’accès à une couverture maladie et à la protection sociale en général, organise l’accompagnement des personnes dans leurs démarches et les actions de plaidoyer nécessaires au respect des droits.

 

Bref, on y vient chaque jour de l’année, avec ou sans papier, pour prendre soin de soi ou jouer aux dominos entre Chibani-a-s, pour comprendre sa maladie, son traitement ou faire respecter ses droits, être accompagné-e dans des démarches administratives ou en matière de prévention santé, être soutenu-e en situation d’urgence comme être solidaire des étranger-e-s malades, se rassembler et lutter ou se faire dépister, être écouté-e, prendre un café, donner un cours de français...

 

Le seul paiement à l’acte ne peut financer une structure comme la Case de Santé. Les subventions obtenues, très insuffisantes, ne suffisent pas à compléter nos ressources propres pour équilibrer notre budget. Vos dons constituent notre seule marge de manœuvre, la seule source en mesure de nous laisser respirer un peu. 

 

Enfin, les dons sont les seules sources de financement qui nous permettent de développer des projets innovants, et d’assurer des missions que les pouvoirs publics rechignent voire refusent de financer (accès aux soins et aux droits des personnes en situation administrative précaire, accompagnement des personnes immigrées agées, ...)

 

www.casedesante.org

Vous pouvez décrire votre évènement plus en détails.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association La Case de Santé

La Case de Santé

Centre de Santé et Pôle Santé Droits

naomi sayre
19/02/2015
Thierry AMADIEU
31/12/2014
Laura Petitcollot
17/12/2014