La Chaumière de Fontaine

Environnement

L’objectif du projet est de développer un tiers-lieu de partage de biens et de services, et d’amener les riverains à y participer. Nous proposons des logements, une cuisine partagée, un espace de travail, des activités manuelles, des ateliers de bricolage, un jardin potager, ...

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

L’association « La Chaumière de Fontaine » est née de l’envie de 3 familles de voir naître un tiers-lieu à Fontaine-La-Mallet.

 

 

Marie

Moi, c’est Marie, Psychologue du travail, j’aime accompagner les gens vers un mieux-être personnel et professionnel ! J’aime profiter de la nature, je me déplace autant que je peux à vélo. Je fais du tricot, de la couture, et des tas de bricoles.

Et je suis attachée à adapter mon comportement pour protéger la planète et préserver nos conditions de vie sur Terre et surtout j’aime partager mes idées et en découvrir d’autres !

 

 

 

 

 

Violaine et Emmanuel

Nous habitons Fontaine La Mallet depuis 2015. Nous aimons la nature et en particulier la montagne. Avec nos trois enfants, nous essayons d’adapter notre mode de vie au respect de l’environnement, avec des petits pas comme l’apiculture et le potager. Ce projet de tiers-lieu et d’éco-lieu nous tient à cœur, afin de créer des liens de proximité, d’échange et de partage, pour un monde plus respectueux de l’homme et de la nature.

 

 

 

 

 

 

Aurélie

Après une licence de biologie, je suis devenue inspecteur de l’environnement. J’aime être dehors, faire du sport, bouger, la nature. Ce projet permettra de créer des liens forts entre les gens avec un but commun : le respect de notre environnement. Chacun apportera son “savoir”, ses compétences afin de les partager, les transmettre.

 

 

 

 

Génèse du projet

Déjà engagé comme bénévole depuis 2019 au Hangar Zéro, situé au Havre , Nicolas rêve de répliquer le concept dans son village, à Fontaine-La-Mallet.

Il fédère un premier groupe de 3 familles autour d’une philosophie initiale appelée Les Maisons de la Transition.

L’idée est simple : faire des économies d’échelle en créant un lieu commun, afin d’atteindre l’objectif d’émission de 2 tonnes de CO2 par an et par habitant.

Début 2021, le projet se concrétise par l’acquisition d’une chaumière à restaurer, située sur un terrain arboré de près de 8000m², idéal pour mettre en œuvre tous les éléments de la transition.

Situé à proximité immédiate du village, des écoles et des chemins de randonnées, la parcelle est bordée par la rivière de Fontaine et bénéficie d’une source.

« La Chaumière de Fontaine » est née.

Espace de travail

La chaumière comprendra un espace numérique de 40m² découpé en 3 zones :

  • des bureaux permanents
  • des places libres dans l’open-space central
  • une petite salle de réunion

L’accès à l’espace numérique est soumis à l’achat de tickets d’activités ou à un abonnement mensuel pour les plus assidus.

En tant que membres de l’association, ils ont accès à l’ensemble du rez-de-chaussée, notamment la véranda, qu’ils peuvent réserver ponctuellement pour une formation par exemple.

Les chambres

A l’étage, 2 chambres sont louées en loyers solidaires. Elle correspondent à des parties privatives, exclusives des locataires. Ils ont également accès aux parties communes, partagées avec les membres de l’association.

Parties communes

Le rez-de-chaussée comprend 5 espaces communs accessibles aux membres de l’association :

  • le salon, dans lequel on peut lire, jouer, ou tout simplement s’assoupir quelques instants au coin du feu.
  • la cuisine, utilisée aussi bien par les locataires que par les membres de l’association pour cuisiner et manger ensemble.
  • la véranda, pièce à tout faire, offrant un panorama exceptionnel sur le jardin. Elle sert aussi bien de salle à manger le midi que salle de yoga le matin, en passant par un cours de couture l’après-midi.
  • la douche et les toilettes, accessibles aussi bien aux locataires qu’aux membres de l’association après un footing.
  • l’entrée, regroupant les éléments techniques de la maison et un vestiaire.

Garage et annexes

A l’extérieur, on retrouve plusieurs petits bâtiments ayant chacun leur usage :

  • un atelier de bricolage
  • un garage pour stocker le matériel mis à disposition des membres
  • une verrière pour stocker les semis du potager
  • un préau abritant la composterie, les lombricomposteurs ainsi que les toilettes sèches
  • une cuisine d’été attenante au préau permettant d’accueillir en extérieur les scolaires
  • un abris à vélo

Jardin

L’espace jardin est composé de multiples zones :

  • un poulailler
  • des ruches
  • un potager
  • un verger
  • un jardin horticole
  • une marre

Activités

Immatérielles, les activités ne sont limitées que par leur nécessité écologique et l’imagination des membres de l’association.

Parmi les idées déjà lancées, on peut lister :

  • Activités autour du potager (échange de graine, semis, buttes en lasagne, plantation d’arbres fruitiers, coupe, récolte)
  • Les 5 sens : dans le cadre de l’accueil des scolaires, on imagine des ateliers faisant appel aux 5 sens des enfants.
  • Sensibilisation au compostage : remuer un tas de compost, nourrir les lombrics, épandage dans le potager, découverte du cycle complet des aliments.
  • Bricolage en tout genre, notamment autour du réemploi de bois de palette ou de coffrage
  • Confection (tricot, crochet)
  • Formation internet / outils numériques
  • Sortie footing, séance de yoga, balade en forêt thématique
  • Cuisine en commun, découverte des spécialités locale ou d’ailleurs, repas partagés
  • Atelier mécanique, notamment réparation de vélo, construction de remorque à vélo