La Compagnie Corps et Ames

Arts et culture

Création, production et diffusion de spectacles vivants

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

La Compagnie Corps et Âmes est une association loi 1901 qui a pour objet la création, production et diffusion de spectacles vivants. Créée à l’initiative de la comédienne Clémentine Stépanoff pour promouvoir des textes profonds et engagés, La Compagnie Corps et Âmes porte différents spectacles à thèmes historiques, spirituels, littéraires, poétiques et musicaux...


Sa première création est le récital poétique et musical : Edith Stein, un chemin vers la joie interprété par Yuko Ono et Clémentine Stépanoff. Elles ont dernièrement créé aussi une lecture concert sur les Chansons de Bilitis, alternant poésie et musique de Debussy.


En mars 2019,  La Compagnie Corps et Âmes a créé le récital Interlude spirituel, avec les comédiennes Peggy Leray et Clémentine Stépanoff, la violoncelliste Sophie Pélissié du Rausas, la soprano Sophie Tsocanakis, et et l'organiste Valerie Aujard-Catot.


Elle a coproduit en juin 2018  le spectacle musical Adèle de Batz de Trenquelléon, l’audace d’une missionnaire, écrit et composé par Daniel Facérias, à l’occasion de la béatification d’Adèle de Batz. Avec : Françoise Thuries, Clémentine Stépanoff, Marie Lussignol, Marie Hélène Aubert, Gabrielle Speggiorin, Daniel Facérias.


La Compagnie Corps et Âmes participe également à la diffusion, création et coproduction de plusieurs spectacles historiques disponibles en tournée comme : Louise Michel la louve, et l'Antichambre de Brisville.

En 2019 la compagnie a participé à la création et à la diffusion en tournée du spectacle Le Pacte des soeurs, Marie Curie et Bronia Dluska d'après le livre de Natacha Henry.

En 2020 la  Compagnie sort un premier album de chanson française composées par Bruno Martin et interprétées par Clémentine Stépanoff, et donne plusieurs concerts.

2020 voit aussi la création de la lecture publique Geneviève de Gaulle, Germaine Tillion, Dialogues, par Annick Roux et Clémentine Stépanoff d'après le livre d'Isabelle Anthonioz Gaggini.