Enregistrement Album Opéra Afortunada - No Mad

par la curieuse

Faire un don

Enregistrement Album Opéra Afortunada - No Mad

par la curieuse

Faire un don

Enregistrement Album Afortunada


Le projet

Afortunada est un opéra pensé comme un conte musical avec un choeur d’enfant comme personnage principal . Dans les douze pièces musicales qui leur sont consacrées, les choristes interprètent plusieurs rôles, plusieurs foules, plusieurs communautés. Ils ont des parties chantées en polyphonie mais interviennent aussi en voix parlée dans le récit et créent des textures sonores (souffles, bourdons, bruitages, percussions corporelles ...) Certains solistes se détachent parfois du choeur pour des rôles secondaires (texte déclamé dans un mégaphone , dialogues émergeant de la foule ...)

L’idée est d’amener ces enfants à «théâtraliser» leur chant en leur donnant une réelle présence sur scène. Les conditions scéniques (lumières , scénographie...) pourront ainsi les aider à s’approprier le spectacle, changer de peau, jouer, se transformer.

Le choeur est suivi par Elodie et Pierre Lordet pour permettre aux enfants d’incarner aux mieux leurs personnages, d’affiner les textures et les intentions musicales en expérimentant différentes techniques vocales, en développant des pistes d’interprétation.

Cinq rôles principaux sont interprétés par des solistes :  Kengah, la mère puis Afortunada, la jeune mouette par Elodie Lordet, chanteuse de NoMad,  Vent-Debout, Zorbas et Je-Sais-Tout par des enfants chanteurs, solistes.

Le livret écrit par Xavier Machault confie une bonne partie du récit à un choeur de récitant. Il s’agit de rassembler une dizaine d’adolescents, élèves dans une classe de théâtre, et de travailler ensemble une «narration partagée». «Le choeur des enfants du tabou brisé» ne forme qu’un seul et même personnage, une entité humaine, qui parle d’une seule voix. Ils ouvrent l’opéra avant le rideau, apparaissent ensuite cinq fois à différents endroits (sur scène, dans la salle ...) puis ils concluent. Les phrases sont découpées pour sortir d’une bouche à l’autre, les mots se répètent et se chevauchent. Ces enfants étranges et omniscients témoignent de l’action, ils font avancerle récit à leur façon, un peu à la manière de la communauté des «enfants perdus» dans le film de M.Caro et JP. Jeunet. À la fin du 3ème acte, ils prennent part à l’action dans une scène décisive.

Par ailleurs, dans sa re-création, Afortunada offre un espace à la danse. En adaptant certaines chansons, c’est réellement des scènes de «ballet» qui viendront ponctuer les trois actes de l’Opéra. Un groupe de danseurs donnera corps à certaines émotions et à certains personnages dans une écriture chorégraphique contemporaine. Leur présence soulignera la dimension très scénographique, chère à NoMad, de ce projet. Aussi, l’aspect transdisciplinaire (Chant, Orchestre, Théâtre et Danse) s’inscrit dans la tradition opératique et participe à l’aspect expressif et immersif de cette forme.

Planning de création:

  • Novembre à Juin 2018 : Rencontre et formation de l’équipe pédagogique autour d’Afortunada, mise en place de l’équipe de production et des partenaires du projet.
  • Septembre 2018 : Présentation du projet et début des répétitions en classe
  • 26 janvier 2019 : Représentation du groupe NoMad au Train-théâtre et rencontre avec les élèves participants
  • Janvier, Février 2019 : 4 répétitions des choeurs au CRR de Valence (avec piano)
  • Mars, Avril 2019 : 3répétitions Tutti (danse, chant, théâtre) au train-théâtre (avec piano)
  • 4 Mai 2019 : Tutti avec musiciens au Train-théâtre
  • 9 Mai 2019 : Générale
  • 10 et 11 Mai 2019 : Représentations au Train-théâtre
  • Fin Mai 2019 : Enregistrement des instruments et des comédiens à la cité de la Musique de Romans + pré-mixage
  • Du 1 au 4 Juillet 2019 : Enregistrement des choeurs et des solistes à la cité de la Musique de Romans
  • Du 5 au 15 juillet 2019 : Mixage et mastering


A quoi servira l'argent collecté ?

Nous faisons appel a vous pour nous aider a financer la fabricaton de ce disque.

Nos dépense prévues:

  • salaire ingénieur du son : 2000
  • salaire directeur artistique et gestion du projet : 2000
  • mastering : 660
  • pressage 500 CDs : 500
  • droits SDRM : 350
  • création du visuel : 1000

Total : 6510 €


L' équipe


Les parties instrumentales ont été écrites «sur-mesure» pour le groupe NoMad, mêlant musique de cabaret, musique de film, le jazz et les musiques traditionnelles et faisant appel à l’improvisa- tion. La partition joue dans des parties très «écrites» avec les sonorités acoustiques d’un orches- tre de chambre, tandis que certains arrangements sont plus proches du jazz et de la musique actuelle. Par ailleurs NoMad a toujours utilisé l’amplification dans ses créations, assurée depuis les débuts par Adrien Virat.

La création lumière du spectacle est assumée par Guillaume Tarnaud, éclairagiste de NoMad. Doté d’une riche expérience dans le théâtre (Comédie de Valence entre autres) et «illustrateur» de l’univers NoMad depuis toujours, il propose un univers scénographique et un éclairage très personnel et il sait, en plus de structurer l’espace et souligner les émotions de la pièce, embar- quer le public dans un conte fantasmagorique en créant un climat très immersif.

  •  Elodie Lordet - chant
  •  Elisabeth Renau - violoncelle 
  •  Benoît Black - saxophone & guitare électrique 
  •  Pierre Lordet - clarinette & clarinette basse 
  •  Florent Hermet - contrebasse 
  •  Julien cretin - accordéon 
  •  Nicolas Lopez – violon 
  •  François vinoche – batterie 
  •  Adrien virat - son 
  •  Guillaume Tarnaud - lumière

Donner 17 euros

souscription 1 Cd

Donner 32 euros

2 Cds ou 1 Cd Afortunada et 1 Indomeni de No Mad?

Donner 40 euros

3 Cds

Donner 150 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page