Cycle de débats prospectifs "Faire ensemble 2030"

par La Fonda

Du 16 juin 2020 au 26 juin 2020 à 23:59

Cycle de débats prospectifs "Faire ensemble 2030"

par La Fonda

Du 16 juin 2020 à 00:00 au 26 juin 2020 à 23:59

Choix des billets

Participants

Coordonnées

Récapitulatif

18 juin (10h-12h) - Atelier 1 : Exacerbation des inégalités

Les associations et l'ESS peuvent-elles et doivent-elles pallier les défaillances de l'Etat ?

gratuit

19 juin (10h à 12h) - Atelier 2 : Vitalité démocratique

La démocratie contributive peut-elle recréer la confiance entre citoyens et élus ?

gratuit

25 juin (10h à 12h) - Atelier 3 : Transition écologique et solidaire

Pourquoi n'y arrivons-nous toujours pas ?

gratuit

26 juin (10h à 12h) - Atelier 4 : Croissance et ODD

Croissance et Objectifs de développement durable : compatibles ou antinomiques ?

gratuit

Souhaitez-vous ajouter un don à La Fonda en plus de votre inscription ?

Montant à payer :

Votre billet ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre billet ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme La Fonda. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

La Fonda organise un cycle de débats prospectifs "Faire Ensemble 2030". Rendez-vous en ligne les 18, 19, 25 et 26 juin de 10h à 12h.

 

Les débats prospectifs Faire Ensemble 2030, qui auront lieu les 18, 19, 25 et 26 juin, de 10h à 12h, porteront sur des thématiques jugées prioritaires par les 244 participants à notre questionnaire prospectif : l’environnement, les inégalités, l’économie et la démocratie. La coopération constitue le fil rouge de ces débats, comme mode d'action pour construire le monde de demain plus juste, solidaire et durable. 

Dans le but d’avoir une approche globale, alliant théorie et pratique, de chaque problématique identifiée, les débats feront intervenir experts et porteurs de projet (les noms sont précisés au fur et à mesure des confirmations). Un temps conclusif de capitalisation collective des principaux enseignements tirés du débat sera proposé à chaque rencontre.  


Programme

Nous complétons le tour de table de chaque débat au fur et à mesure des confirmations des intervenants.


Atelier-débat 1. Jeudi 18 juin de 10h à 12h
Exacerbation des inégalités : les associations et l'ESS peuvent-elles et doivent-elles pallier les défaillances de l'Etat ? 

Avec les interventions de Louis Maurin, Directeur de l’Observatoire des inégalités, d'Ulla Engelmann, Responsable de l'unité Clusters, économie sociale et entreprenariat à la DG Grow de la Commission Européenne, et de Florence Lecluse, directrice du Cent-sept.

Dans un contexte de désengagement des Etats et de privatisation des biens et services publics, les inégalités (sociale, économique, territoriale...) ne cessent de croître, fracturent la société et amenuisent la capacité à faire ensemble. Historiquement, les associations œuvrent au quotidien pour ne laisser personne de côté et répondent aux besoins sociaux non couverts. Dans un contexte de réduction des financements, les associations peuvent-elles poursuivre convenablement leurs missions ? Jusqu’où les associations doivent-elles compenser le recul des services publics ? Comment articuler au mieux l’action des associations et celle des pouvoirs publics ? 


Atelier-débat 2. Vendredi 19 juin de 10h à 12h
Vitalité démocratique : la démocratie contributive peut-elle recréer la confiance entre citoyens et élus ? 

Avec l'intervention de Julian Perdrigeat, de la mairie de Loos-en-Gohelle et animateur de la Fabrique des transitions, et d'un.e représentant.e de La 27e Région.

Les citoyens expriment une défiance croissante à l’égard de leurs représentants, perçus comme déconnectés de la réalité. De nouvelles formes d’action collective visant à influer sur l'action publique ont émergé, dans un esprit contestataire, autour de mouvements citoyens tels que les Gilets Jaunes ou encore les Marches pour le climat.... Les nouvelles formes de participation démocratique des citoyens peuvent-elles favoriser le retour de la confiance entre citoyens et élus ? Avec quelles approches et quelles méthodes renouveler l’action publique pour favoriser l’implication de toutes et tous dans les prises de décision ? 


Atelier-débat 3. Jeudi 25 juin de 10h à 12h
Transition écologique et solidaire : pourquoi n'y arrivons-nous toujours pas ? 

Avec l'intervention de Dominique Bourg, philosophe, Professeur honoraire à l'université de Lausanne, et d'un.e représentant.e du Geres.

Depuis de nombreuses années, les scientifiques et les militants écologiques alertent l’opinion et les pouvoirs publics sur la nécessité d’agir rapidement pour lutter contre le réchauffement climatique, ainsi que ses effets néfastes sur la biodiversité et sur l’Homme. La question climatique est intimement liée à la problématique sociale, car les premiers touchés par ces dérèglements sont les plus vulnérables. Pour répondre à ces enjeux, des initiatives citoyennes sont mises en place, autour de l’économie circulaire, des circuits courts, de la promotion de modèles de production et consommation alternatifs... Pour quelles raisons, alors que les constats sont connus et que les solutions existent, ces dernières ne parviennent-elles pas à faire système et ne parvenons-nous pas à impulser une dynamique de transition écologique et solidaire à la hauteur des enjeux ? 


Atelier-débat 4. Jeudi 26 juin de 10h à 12h
Croissance et Objectifs de développement durable : compatibles ou antinomiques ? 

Avec l'intervention de Timothée Duverger, maître de conférences associé à Sciences Po Bordeaux, et d'Alice Barbe, directrice et co-fondatrice de Singa.

La  croissance économique demeure l’horizon que partagent nombre d’ économistes, de décideurs politiques et d’entreprises. La recherche de la croissance entraîne cependant des effets indésirables d’un point de vue social et environnemental avec la pollution, la surexploitation des ressources naturelles, la précarisation des travailleurs, etc. Les Objectifs de développement durable (ODD) maintiennent, avec l’ODD 8, le principe de la croissance, dans l’espoir d’une prospérité partagée pour tous. La recherche de la croissance peut-elle aller de pair avec la promotion d’objectifs sociaux, démocratiques et environnementaux ? A quelles conditions ? Quelles alternatives s’offrent à nous ? 

 

Ce cycle de débats est organisé dans le cadre de notre programme Faire ensemble 2030.

Nous remercions les grands partenaires de ce programme pour leur soutien indispensable :

En ligne ! (le lien de connexion sera envoyé par mail avant la rencontre)



Signaler la page