Le Mystère de la création

par La Kyrielle

Faire un don

Le Mystère de la création

par La Kyrielle

Faire un don
Le Mystère de la création - La Kyrielle

Nos valeurs : la collaboration, la solidarité, l'être ensemble, par et pour la création.


Le projet de réalisation du film documentaire "Le mystère de la création : Idéal et réel au Théâtre du Nord-Ouest" est amorcé depuis septembre 2017. Après une première période d'enquête que j'ai mené seule, visant à établir son fonctionnement vis à vis du domaine des arts du spectacle vivant, il s'est avéré que ce théâtre représentait beaucoup plus qu'une simple alternative. J'y ai découvert des personnalités singulières, un esprit collaboratif et une grande force de création. Ces éléments m'ont ensuite poussé, avec une équipe, à aller plus loin, à approfondir la dimension artistique et humaine de ma recherche. Depuis deux ans, grâce aux bénévoles volontaires, et aux moyens dénichés de ci de là, nous cherchons à définir le mystère que représente ce lieu, et ce qui le maintient en vie depuis plus de 20 ans, malgré son contexte d'existence précaire.


L'équipe des débuts

Origine du projet

En effet, après ma première visite au Théâtre du Nord-Ouest, un sentiment étrange persistait. Là-bas, je me suis sentie chez moi. J'y étais à l'aise, j'y ai ressentie une atmosphère de liberté. Tout semblait accessible, possible, "là-bas". J'ai pu y jouer l'une de mes pièces, y retrouver des camarades artistes, encourager d'autres initiatives. J'ai pu rapidement participer aux différentes missions de communication, y faire des répétitions, y dîner, y dormir... Rapidement, les visages rencontrés me souriaient, se faisaient curieux. Rapidement, je me suis dis qu'il fallait s'y investir pour concourir à son développement. Participer d'une manière ou d'une autre à ses activités, le faire connaître, l'encourager.

 

Courriers aux abonnés 2017
Le courrier aux abonnés

En redressement judiciaire depuis plus de six ans, ce théâtre semblait résister à tout ! Je voulais lui donner d'autres armes pour tenir la première ligne et ai prit le parti d'agir sur sa visibilité, en réalisant un film dans le cadre de mon Master 2 arts du spectacle, alliant recherche et création. Les images sont parfois plus éloquentes et plus représentatives qu'un simple discours. Depuis septembre 2018, je m'efforce donc de mettre en lumière mes perceptions et celles des habitants du théâtre, afin d'en dresser un portrait fidèle : celui d'un lieu où chacun peut réellement expérimenter la création, l'entretenir, la garder en vie et l'offrir dans la plus noble des intentions, au public. Il représente au travers des cycles d'auteurs choisis et des thématiques abordées, notre société, ses travers, ses qualités. Et permet aux artistes a priori sans ressources (Fonds propres, subventions publiques, mécénats), de travailler et d'apprendre.

 

Louis Hemet / Morgane Rozier (Septembre 2017 - Compagnie La Kyrielle)
Louis Hemet, Morgane Rozier, Répétition "Y'a quelqu'un ?", 2017

Un financement collaboratif

Aujourd'hui, les menaces répétitives de sa fermeture deviennent plus concrètes. La réalité rattrape le théâtre, sa magie et son charme ne lui suffise plus. Les dons des spectateurs et admirateurs fidèles ne semblent plus en mesure de le soutenir suffisamment. Nous comptons sur chacun.e des personnes attachées au lieu pour financer sa survie, sur les autres, pour le découvrir et comprendre ce qui est en jeu et en danger : une forme d'idéalisme nécessaire à la création.


Bande annonce : https://vimeo.com/371315951?fbclid=IwAR0zU3DJiRt4JmwC2EH9WzFiM7gSp2d1eW6jkfGnYmaJmIs0kPQMA6YHT4M


Le film documentaire - La réalisation

Je me présente, Kelly Mézino, jeune auteure et metteure en scène de théâtre, actuellement en Master 2 arts du spectacle, parcours recherche et création à l’Université de Paris 8, Vincennes Saint-Denis. Depuis cinq ans, je découvre et redécouvre l’histoire du théâtre, l’histoire de cet art si particulier, si fort et si inclus dans nos vies. Je le découvre conceptuel, plus pragmatique, cruel, symbolique, politique. Je le découvre capable de soulever les foules, tous les cœurs de spectateurs vivants en demande d’émotions, de sensations, de retours sur eux-mêmes.

Je travaille depuis bientôt deux ans à la réalisation de ce film documentaire sur le théâtre du Nord-Ouest, situé dans le 9ième arrondissement de Paris (Métro Grands Boulevards). Mon objectif, dresser le portrait d’un lieu peu ou méconnu, où la puissance de la création semble être à l’abri. Où les artistes ont une liberté d’expression et de réalisation rare, où la sélection des œuvres se fait par amour de l’art et non par appas du gain. Ce lieu, théâtre pauvre, paie aujourd’hui le prix de sa liberté.


Théâtre populaire et traditionnel, le théâtre du Nord-Ouest défend la vision d’un théâtre pour toutes et tous, ouvert et artistique. Il est menacé de fermeture à la fin de l’année 2019. Théâtre d’art, libre, auto-géré par ses membres passionné.e.s depuis 20 ans, il est, de part sa gestion particulière, en danger. Il n'est pas le seul. De nombreux lieux alternatifs, comme Le Landy Sauvage ou Mains d’œuvres sont désormais menacés, tenus à la gorge par un système de financement caduc.

Artistiquement, poétiquement, le théâtre semble toujours aussi vif ; cependant, et cela m’inquiète, les possibilités pour lui d’exister pleinement s’amenuisent.

Le système de financement actuel ne permet plus que la création advienne, car il ne permet pas que soient soutenues des initiatives « hors clous », « différentes », « originales ». Ces termes deviennent les bêtes noires de structures administratives enfermées dans une vision théorique de l’art ; et qui ne sont plus capables de cerner véritablement les problématiques de lieux singuliers, ainsi que leurs enjeux humains et sociaux. Nous avons l'air d'oublier que le fait de ne plus soutenir l’art, symboliquement et financièrement, est une vraie menace pour la société.

La notion de « marché de l’art » relative au domaine des œuvres d’art visuelles, plastiques, de grands maîtres ou d’artistes contemporains, commence à pouvoir s’appliquer dangereusement au spectacle vivant.

Il me semble donc urgent d’affirmer la spécificité des arts du spectacle vivant, pour interroger l’avenir ; Voulons-nous d’un art déconnecté de la réalité ? Voulons-nous d’un art soumis aux bulles spéculatives ? Aux croyances et valeurs que créent les discours décourageants, de critiques ou d’institutions peu concernées ? Voulons-nous d’un art qui ne se préoccupe plus de son message mais de sa rentabilité ? Voulons-nous d’un art qui ne soit plus en mesure de formuler aucune réponse face au malaise ambiant ? Alors que les démarches politiques détruisent petit à petit nos biens sociaux si durement acquis, que nos services publics se meurent, que les principes de solidarité, d’ouverture et d’être ensemble sont galvaudés, il nous faut réagir.

Il faut se battre pour la possibilité d’essayer, de se tromper, de réussir. Pour que l’art vive, et ses acteurs aussi. Pour l’accessibilité du théâtre, pour les créatrices et créateurs, tant que pour les publics. Il faut se battre pour maintenir le lien de plus en plus fragile entre artistes et spectateurs, entre scène et vie.

 A sa petite échelle, ce film documentaire se veut un moyen de se lancer dans la bataille. Pour donner une visibilité et faire vivre, en 26 minutes, ce lieu si spécifique, à la fois précieux et menacé, qu'est le TNO. Pour raviver notre amour de l'art.


Le théâtre du Nord-Ouest ou la survie de la culture

Il est urgent de se mobiliser pour le sauver, afin que ce théâtre ne devienne pas un tiers-lieux à rayer du territoire culturel parisien, mais le terreau d'une toute nouvelle génération d'artistes et d'acteurs du milieu. Pour sauver la légitimité et l’absolue liberté que le théâtre se doit d’avoir dans une société menée par le capital, n'hésitez plus à faire entendre votre voix, avec la nôtre.

Découvrez ce lieu original, sa programmation, ses artistes et son âme. Sortez, venez, il est essentiel de nous retrouver et de lutter ensemble !

Site : http://theatredunordouest.com/comment

Facebook : https://www.facebook.com/theatredunordouest/

https://www.facebook.com/groups/theatredunordouest/

Kelly Mézino - Parcours


Auteure, metteure en scène, comédienne, chanteuse et récemment réalisatrice pour ce film documentaire, Kelly Mézino est une artiste polyvalente et passionnée.

Pratiquant les arts du spectacles depuis ses quatre ans, elle réalise assez jeune des performances vocales dans les restaurants et hôtels. Au collège, elle s’inscrit à la Chorale, puis au théâtre, et n’arrêtera plus de le pratiquer. Arrivée au lycée, en Option lourde Arts plastiques, elle choisit de conserver le théâtre et la musique en options facultatives. Elle s’attachera ensuite à développer plus profondément ses compétences liées à la scène en suivant une formation privée d’arts de la scène au CDAS (Centre des arts de la scène, Paris, 75015), dirigé par Jacques Mornas. Elle y apprendra différentes techniques de jeu, de création, la danse, le chant, le mime, la diction (Avec entre autres, Bruno Bisaro, Jean-Pierre Jacovella, Jean-François Chatillon, Adriano Sinivia, François Borand, Olga Gurkovska, Anouck Kremer). Elle y rencontrera Christie Bourcq, alors directrice de la compagnie EKAIVA, compagnie de danse fusion qu’elle intègre pour un an, pratiquant la danse moderne et le Bollywood. C’est après ces expériences qu’elle se décide à investir l’Université afin d’apprendre l’histoire des arts, tant que les rudiments des métiers de la scène, puis d’obtenir un diplôme d’état lui permettant d’enseigner.

Depuis 2014, elle multiplie les projets en expérimentant principalement son écriture avec la Compagnie La Kyrielle et l’association TEP8 – Théâtre étudiant de Paris 8, deux structures qu’elle crée officiellement en 2015 avec des camarades étudiants. Parallèlement à ces activités, Kelly Mézino continue de se produire de temps à autre en tant que chanteuse, joue dans certaines pièces qui lui sont proposées, anime les émissions du Studio 84 (Ex : 8 En scène). Elle donne des cours de théâtre pour l'association ORIGIN, à une classe de comédien.ne.s professionnel.le.s, ainsi que pour l’association ASCM (Jouars-Pontchartrain, 78), à quatre groupes d’enfants de 4 à 12 ans, avec lesquels elle monte des pièces selon le principe de la création collective. Elle a aussi été tutrice pour le département théâtre de l’Université Paris 8 et fait aujourd’hui partie du service SCUIO-IP (Service commun universitaire d’information et d’orientation, insertion professionnelle). Elle envisage une thèse pour 2020-2021, sur la direction d’acteurs.

@Viktoria Tsvetkova


A quoi servira l'argent collecté ?

Les retombées de la collecte de ce financement participatif seront destinées à rémunérer les différents artistes intervenants sur le projet. Les cameramans, cadreurs, monteurs, mixeurs, étalonneurs, musiciens, et aider à la diffusion et promotion du lieu.

Voici la description des différentes étapes nécessaires à la réalisation, puis à la sortie du film.

-Préproduction : La pré-production consiste à définir puis rechercher les moyens techniques, humains et financiers qui permettront de réaliser le film. Nous avons établis les différents besoins et prévu les périodes de tournages et d'Interviews. L'équipe a mobilisé sa créativité et son temps pour assurer la meilleure représentation de nos idées.

-Tournage : Le tournage est la période pendant laquelle les intervenants rencontrent les personnes à interviewer, filment les entretiens, les réunions, les lieux, les répétitions et spectacles. Nous avons souvent été sur les lieux pour capter dans une démarche d'honnêteté les différents moments de vie et de jeu.

-Montage : Le montage est une étape longue durant la réalisation d'un film. Il s'agit de visionner tous les rushs (toutes les vidéos), de les organiser, de les agencer pour les faire correspondre au propos. Les images choisies reflètent l'idée, la vision du monde du réalisateur et du monteur, une perception qui passe par la pertinence des images et le rythme.

-Étalonnage  : L’étalonnage vidéo numérique (réalisation sur ordinateur à partir de fichiers numériques) est un procédé de traitement colorimétrique qui permet d’améliorer la qualité esthétique d'un film en ajustant l’aspect et les couleurs de l’image. (Luminosité, contraste, saturation, couleurs ou encore définition des images) ; Il peut aussi servir à égaliser ou corriger les plans d’une même scène, pour attirer l’attention sur certains éléments ou développer une ambiance ou une esthétique particulière. Il s'agit de faire correspondre nos images aux objectifs/ambitions artistiques de l'équipe. D'harmoniser tant que possible les images, pour le regard du spectateur.

-Création musicale : La création musicale permet d'accentuer les émotions et propos des images.

-Mixage : Le mixage est la phase ultime de sonorisation du film. Elle intervient après la phase de montage. Il s’agit d’un mélange et dosage des bandes “paroles”, “musique”, et “bruits” effectué en auditorium afin de réaliser la bande son définitive du film.

-Diffusion/distribution : La distribution consiste dans un premier temps à réaliser et diffuser des copies du film (Liens, DVD, disques). Parallèlement, la diffusion consiste à faire la promotion du film par différents canaux : bande annonce, dossier de presse, affiches, objets publicitaires, presse, interviews, des avant-premières, avant-premières, projections, etc. Tout moyen de favoriser la visibilité de la création et du sujet de la création.

Groupe cycle "Religion et laïcité", 2017

Notre équipe

Découvrez les premières images de notre équipe en action ; les premières images du film nous montrant in situ, au cœur des créations et des échanges.



Réalisation : Kelly Mézino

Assistants réalisation et caméras : Charlotte Vernet, Adrian Martin, Noémie Maillard, Nicolas Thoraval, Marc Rozenblum, Olivier Bruaux, Peter Gost, Frédéric Mançaux

Musique originale : Martin Pennec

Mixage son : Rocco Vallognes

Montage/Étalonnage : Lou Guilhaumon

Adrian Martin

Lou Guilhaumon

Gost Peter

Charlotte Vernet

Martin Pennec

Marc Rozenblum

Nicolas Thoraval


Interviews/personnes visibles dans le film : Jean-Luc Jeener, Olivier Bruaux, Alexandre Deparllardan, Clara Beauvois, Hélène Loup, Monique Lancel, Noelle Luciani, Paul Arvenne, Pauline Krulic, Zoe Pacea, Pierre Villanova, Rémi Picard, Rose Raguel, Benoît Auberger, Frank Watrin, Martine Baudet, Joseph Dekkers, Léo Curci, Edouard Ediber, Marie Claude Gelin, Hervé Hague, Jessy Hamy, Daria Konstantinova, Laétitia Leloutre, Zoe Pacea Mina, Olivier Salomon, Paul Arvenne, Clara Beauvois, Philippe Brigaud, Fabrice Michal, Frédéric Morel, Rose Raguel, Syla de Rawsky, Coralie Salonne, Sébastien Scherr, Pierre Villanova, Cynthia Soto, Philippe Blanchard, Antoine Houdard, Théophile Douain, Charlotte Le Bozec, Alfred Luciani, Joanna Rubio, Eric Veiga, Stéphane Luciani, Jean-Louis Zentelin, Lionel Fernandez, Vincent Gauthier, Sarah Bertholon, Didier Bizet, Baptiste Benoît, Anatole de Bodinat, Antoine Houdard, Lilit Simonian, Patrice Lecadre, Tanguy Vrignault, Jean-Paul Audrain, Helena Dubiel-Lorenzen, Marie Hasse, Vincent Gauthier, Rui Ferreira, Martine Baudet, Pauline Krulic, Alexandre Depaillardan.

Clara Beauvois

Pauline Krulic

Hélène Loup

Alexandre Depaillardan

Paul Arvenne

Monique Lancel

Pierre Villanova

Noëlle Luciani

Olivier Bruaux

Rose Raguel

Tanguy Vrignault

Rémi Picard

ET BIEN D'AUTRES...

Répartition des fonds collectés 

PALIER 1 : 30000

-Rémunération/Défraiements : 20000 Euros

-Diffusion : 10000

PALIER 2 : 50000

-Reste : Don au théâtre du Nord-Ouest


Donner 10 euros

Un immense merci, votre nom au générique.

Donner 20 euros

Un immense merci, votre nom au générique et un lien VOD de visionnage d’une durée de 48h du documentaire

Donner 50 euros

Un immense merci, votre nom au générique, un lien VOD de visionnage d’une durée de 48h du documentaire

Donner 75 euros

Un immense merci,votre nom au générique, la version du film numérique en visionnage illimité

Donner 150 euros

Un immense merci, votre nom au générique, la version du film numérique en visionnage illimité, votre nom au générique de fin en tant que bienfaiteurs

Donner 300 euros

Un immense merci, votre nom au générique, la version du film numérique en visionnage illimité, votre nom au générique de fin en tant que bienfaiteurs.

un DVD série limité du film et un justificatif pour une réductionUn DVD série limité du film, Ainsi que la possibilité de rencontrer toute l'équipe artistique.

Donner 500 euros

Un immense merci, votre nom au générique, la version du film numérique en visionnage illimité, votre nom au générique de fin en tant que bienfaiteurs.

un DVD série limité, une journée ou demi-journée de montage vidéo. Ainsi que la possibilité de rencontrer toute l'équipe artistique.

Donner 1000 euros

Un immense merci, votre nom au générique, la version numérique en visionnage illimité, votre nom au générique de fin en tant que bienfaiteurs.

deux DVD série limité, Rencontre avec l'équipe artistique, la réalisatrice et visite personnalisée du théâtre

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association La Kyrielle. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
M
Marie-Josèphe MELOUTE
16/01/2020
D
Délima Sogny
12/01/2020
M
Melchior Maj
06/01/2020
Signaler la page