FR EN

Pour une troisième voie vers le logement

La Maison de l'Architecture en Île-de-France a besoin de votre soutien pour accueillir une exposition et un séminaire sur l'habitat coopératif en février 2019.

Un peu partout dans le Monde, de plus en plus de citoyens aspirent à devenir acteur de leur cadre de vie. Ainsi, les coopératives d'habitat sont de retour dans de nombreux territoires où le logement abordable fait défaut. A l'image d'une société changeante, ces maîtres d'ouvrages partageant des valeurs telles que l'auto-responsabilité, la solidarité et l'écologie, sont à l'origine de bâtiments remarquables et même de quartiers entiers où les mixités sont garanties. En développant des montages financiers solidaires et en limitant les profits, les coopératives offrent des logements de qualité et des loyers abordables tout en assurant le renouvellement urbain de nos villes.

La France, confrontée à des difficultés de gestion de son parc de logements sociaux, observe ce phénomène avec intérêt. L’idée que le logement "bon marché" puisse être autofinancé commence à faire son chemin. Ainsi, cette exposition d'architecture présentera environ 25 projets coopératifs construits à Zurich (Suisse alémanique) et sera accompagnée d'un séminaire inter-disciplinaire en vue de favoriser cette troisième voie de l'habitat.

Mon don

Je donne une fois

  • 500 €
  • 1 000 €
  • 2 000 €
  • 5 000 €

Pourquoi nous soutenir ?

Le mal-logement touche plus de 4 millions de personnes aujourd’hui en France, comme le rappelle la fondation Abbé Pierre. Le prix du foncier s'envole dans la plupart de nos métropoles; les commerçants quittent les centres, les lotissements de maisons et de zones commerciales se multiplient en défigurant des territoires, et les conditions de l'habitat en général se dégradent. Dans ce contexte, comment renouveler correctement nos villes en les rendant plus inclusives ? Comment maintenir durablement qualité de vie, mixité sociale, loyers abordables et attractivité ?

Loin de faire l’unanimité au sein des acteurs du logement, la nouvelle loi ELAN adoptée le 12 juin 2018 vise à favoriser la construction de logements par différents moyens. Ainsi, une privatisation du secteur du logement social est en marche, en vue de renouveler un système de logements sociaux jusqu’ici largement subventionné. Entre la location sociale et l’accession privée, les coopératives d’habitat offrent justement une alternative intéressante qui mériterait d'être mieux connue en France.

Siedlung Mattenhof. Architecture: Hauenstein La Roche Schelder. Photo: ©Dominique Boudet

Cette exposition sera donc un outil de débat entre habitants et professionnels du logement qui s'appuiera sur des exemples d'habitat coopératif organisant la concertation, limitant les logiques spéculatives et constituant une urbanité plus inclusive. En compagnie de spécialistes, le séminaire nous permettra d'envisager des pistes vers une amélioration du partage des ressources, de l’espace et de ses usages, un investissement adéquat dans la qualité des constructions, une reconnaissance de la plus-value des concours d’architecture et de l'importance du rôle des maîtres d'oeuvre depuis les démarches participatives jusqu’à la livraison du bâtiment. En participant au développement de cette troisième voie, cet évènement vise à montrer que le logement de demain pourrait être financé, imaginé et construit par toutes et tous en vue d'être accessible au plus grand nombre.

Else Züblin Strasse. Architecture Burkhalter Sumi. Photo ©Dominique Boudet
Else Zublin Strasse. Architecture: Burkhalter Sumi. Photo: ©Dominique Boudet

Si le montant des dons le permet et qu'une possibilité s'envisage au delà de la Maison de l'Architecture, un parcours itinérant sera envisagé pour faire voyager cette exposition dans d'autres territoires. Vos dons permettront alors de pérenniser ces efforts et de communiquer partout où le logement vient à manquer.


Quelles contreparties ?

En fonction du montant de votre don, la Maison de l'Architecture envisage différentes contreparties.
  • montant libre = à discuter
  • 1000 € = soutien en bronze = un exemplaire du livre, votre logo sur les panneaux ainsi que sur les documents de communication de l’exposition et du séminaire 
  • 2000 € = soutien en argent = un exemplaire du livre, votre logo sur les panneaux ainsi que sur les documents de communication et une invitation officielle au vernissage et au séminaire
  • 5000 € = soutien en or = un exemplaire du livre, votre logo sur les panneaux ainsi que sur les documents de communication, une invitation au vernissage et au séminaire et votre nomination officielle lors du vernissage et du séminaire

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

A quoi servira votre don ?

En nous accordant votre confiance et un don du montant de votre choix, vous contribuerez activement à:
  • concevoir un outil de débat sur l'aménagement urbain et l'avenir de nos villes
  • dessiner et produire une scénographie adéquate (réemploi si possible)
  • rémunérer les photographes et ainsi pouvoir exposer leurs photos
  • imprimer les documents architecturaux en grand format
  • financer le sous-titrage de petits films (du suisse-allemand au français)
  • transporter les maquettes des architectes depuis la Suisse
  • inviter et accueillir les intervenants et spécialistes durant le séminaire
  • gérer la post-production de l'évènement (dont le montage de vidéos)
  • initier un parcours itinérant vers d'autres territoires.
Ainsi, nous vous remercions d'avance pour votre généreux soutien !


Qui sommes nous ?

Martin Lepoutre est un jeune architecte établi à Zurich depuis 5 ans. Il a planifié une opération de logements coopératifs puis s'est formé à la maîtrise d'ouvrage d'utilité publique. Vivant entre la Suisse et la France, il souhaite envisager le logement autrement. Acteur dans une transition sociétale, il s'intéresse aux processus participatifs et coopératifs appliqués à l'architecture et à l'urbanisme. Il est nommé commissaire invité à la Maison de l'Architecture pour organiser cette exposition.

Dominique Boudet est un journaliste et critique d’architecture reconnu par la presse spécialisée. Par ses nombreux voyages, il regarde, analyse et documente le logement et le renouvellement de nos villes contemporaines. Le cas de Zurich l'a intrigué depuis quelques années: une qualité des logements remarquable au sein de quartiers entièrement renouvelés. Ses explorations s’y sont multipliées afin d'éditer un ouvrage en trois langues sur les coopératives d'habitation de Zurich. Il est nommé commissaire scientifique invité à la Maison de l'Architecture pour organiser cette exposition et le séminaire.

Patrick Bertrand est un architecte reconnu en France suite à ses réalisations de logements sociaux lauréates d’appel à projet du PUCA. Il s’intéresse depuis longtemps à la question du logement coopératif et aux solutions que celui-ci pourrait apporter. Depuis son premier voyage à Zurich, il intervient auprès d’élus, de professionnels, d’universités et de groupes d’habitants afin de développer le logement coopératif en France. Il est nommé administrateur à la Maison de l'Architecture dans le cadre de ce projet.


Une question ?

Martin Lepoutre
Commissaire invité à la Maison de l'Architecture
m.lepoutre.ar@gmail.com
FR:   +33 6 95 64 31 88
CH:  +41 78 664 30 09

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?

Mode de paiement

Pour en savoir plus...

Le logement coopératif se situe à mi-chemin entre la location sociale et la propriété privée; c'est donc une voie complémentaire pour l'accès au logement abordable. En appliquant les principes de l'économie sociale et solidaire à l'immobilier, ce sont les habitants-eux mêmes, regroupés sous forme de coopératives, qui innovent désormais en matière d'architecture et d'urbanisme. En acquérant des parts sociales, les futurs habitants participent activement à l'investissement de tout projet immobilier et participent à l’élaboration d’un voisinage, aux décisions relatives à la gestion d’un patrimoine en commun et aux investissements à venir.

Hunziker Areal. Mehr als Wohnen. Architecture: divers. Photo: ©Johannes Marburg.

Ce modèle a fait ses preuves en Suisse, où le logement coopératif bénéficie d'une longue histoire. A titre d'exemple, Zurich est devenu depuis quelques années un véritable laboratoire du logement social. Grâce aux concours d'architecture organisés par les coopératives en lien avec la ville, les architectes, en concertation avec les habitants, ont pu entreprendre une réelle recherche spatiale et programmatique. Il en résulte une évolution et une grande variété d'appartements, proposant aussi bien des types classiques remis au goût du jour que des logements à la pointe de l'innovation. Ainsi, les coopératives, en offrant des espaces intimes ou bien partagés, sont devenues des acteurs incontournables du paysage urbain.

Hunziker Areal. Mehr als Wohnen. Architecture: divers. Photo: ©Johannes Marburg.

Cet évènement se basera sur les deux éléments suivants:


Signaler la page