FR EN

SOUTENEZ LA MAISON DES FEMMES DE SAINT-DENIS

#donnercestsoigner

Mon don

Je donne une fois

  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 200 €
  • 1 000 €

Je donne tous les mois

Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à La Maison des Femmes ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : Vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Présentation

La Maison des femmes de Saint-Denis accueille toutes les femmes vulnérables ou victimes de violences et leur propose un parcours complet de soins, ainsi qu’un accompagnement social et juridique. Grâce à l’engagement de nombreux intervenants, La Maison des femmes est devenue un lieu ressource où les patientes bénéficient également d’une prise en charge corporelle et de multiples ateliers d’amélioration de l’estime de soi. 

La Maison est organisée en 3 unités : un Centre de planification familiale, une unité de prise en charge des mutilations sexuelles et une unité de prise en charge des violences conjugales, intrafamiliales et sexuelles.

Au sein de cette structure médico-sociale, des soignants, acteurs du monde de la police, de la justice et du droit, mais aussi des artistes et des sportifs, collaborent pour accompagner concrètement les patientes vers la guérison et l’autonomie. 

Aujourd’hui, La Maison des femmes accueille 50 à 70 femmes par jour, et assure près de 13 000 consultations par an. 

Nous œuvrons par ailleurs dans le champ de la prévention, par des interventions dans les lycées et les collèges de Seine-Saint-Denis, où nous animons des séances d’éducation à la santé sexuelle et affective, et promouvons les notions d’égalité, de respect et de consentement.

Enfin, nous sommes impliqués dans la formation des professionnels, et proposons, 2 fois par an, une formation pratique de 2 jours.

#donnercestsoigner

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Moi aussi j'ai fait un rêve...

J’ai rêvé que les femmes, qui sont tout à la fois la moitié du ciel, l’avenir de l’homme et le sel de la terre si l’on en croit les poètes, étaient devenues des êtres humains, libres, égales et fraternelles. 

J’ai rêvé qu’elles quittaient leurs habits de sorcière. 

J’ai rêvé qu’elles n’étaient plus de simples matrices productrices de chair à canon, des variables d’ajustement, des faire-valoir ou des souffre-douleurs. 

J’ai rêvé que leurs cheveux, leurs bras, leurs jambes n’étaient plus des incitations aux violences. 

J’ai rêvé que leurs maris, leurs frères, leurs mères n’avaient plus droit de vie et de mort sur elles. 

J’ai rêvé que leur sexe à la naissance ne les condamnait plus à une mort immédiate.

J’ai rêvé que leur hymen n’était plus la partie la plus importante de leur anatomie. 

J’ai rêvé que leur clitoris n’était pas un pénis à extirper. 

J’ai rêvé qu’elles avaient droit au plaisir, à la séduction, à l’autonomie, au pouvoir. 

Les femmes ne doivent plus être la plus grande minorité opprimée vivant sur terre ! 

Parce que les femmes sont vos compagnes Messieurs et aussi des mères en devenir. 

Parce que leurs enfants sont les citoyens de demain et qu’elles sont leurs toutes premières éducatrices.

Parce que le monde sera ce qu’ils en feront et que nous sommes responsables des conditions dans lesquelles elles les mettent au monde et les aident à grandir.

Dr Ghada Hatem, fondatrice de La Maison des femmes


Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association La Maison des Femmes. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

Nos enjeux

Aujourd’hui la Maison des femmes fait face à trois défis. 

Pérenniser son fonctionnement

Le budget annuel de La Maison des femmes s’élève à 850 000 €, financés en partie par l’Hôpital Delafontaine, des subventions et des dons privés. Il faut aujourd’hui sécuriser les salaires des soignants pendant trois ans pour continuer cette mission.

Financer l’agrandissement des locaux de La Maison des femmes

Afin d’étendre son offre de soins et pour faire face au nombre croissant de victimes qui la sollicitent, La Maison des femmes a besoin d’accroître sa capacité d’accueil. Les travaux de ce projet d’extension débuteront au printemps 2020, et permettront de doubler la surface du lieu. 

Dupliquer le modèle

De nombreuses villes sollicitent La Maison des femmes pour les aider à implanter une structure similaire sur leur territoire. Ainsi, l’équipe du CHU Saint-Pierre à Bruxelles a pu être accompagnée pour la mise en œuvre de son projet et a ouvert sa propre structure en septembre 2017, et La Maison des femmes de Bordeaux a ouvert en mars 2019. La Maison des femmes a aussi reçu de nombreux représentants de villes et mairies intéressés par ce modèle y compris dans les DOM-TOM.



#donnercestsoigner

Signaler la page