FR EN
#DonnerCestSoigner

Mon don

Je donne une fois

  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 200 €
  • 1 000 €

Je donne tous les mois

Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à La Maison des femmes ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66 % du montant de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Qui sommes-nous ?

La Maison des femmes est une structure exemplaire en termes de prise en charge des femmes victimes de violences. Elle a été créée en 2016, bien avant #MeToo, par la Dr Ghada Hatem.

Depuis son ouverture, La Maison des femmes a accueilli près de 20 000 femmes, victimes de violences, excisées ou confrontées à des grossesses non désirées.

C’est la première structure en France à pro­poser une prise en charge globale, à travers trois unités : Planification familiale, Mutilations sexuelles féminines et Violences conjugales, intrafamiliales, sexuelles et sexistes.

Les patientes bénéficient aussi d'un accompagnement social, administratif et juridique, d’une prise en charge psycho-corporelle, de groupes de paroles et de multiples ateliers d’amélioration de l’estime de soi. Depuis mai 2019, une permanence policière permet aux patientes de déposer plainte directement sur place. La structure proposera également un accueil 24H/24 pour accueillir et prendre en charge les femmes victimes de viol.

Aujourd’hui, La Maison des femmes accueille entre 50 et 80 femmes par jour et assure plus de 15 000 consultations par an.

undefined

Enfin, La Maison des femmes est la seule structure à agir simultanément dans les domaines du soin, de la prévention et de la formation. 

Pour en savoir plus, écoutez notre podcast « Réparer les violences » en immersion à La Maison des femmes : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/r%C3%A9parer-les-violences/id1590738610. Une immersion pour comprendre et se mettre en action. 

#DonnerCestSoigner

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Moi aussi j'ai fait un rêve...

J’ai rêvé que les femmes, qui sont tout à la fois la moitié du ciel, l’avenir de l’homme et le sel de la terre si l’on en croit les poètes, étaient devenues des êtres humains, libres, égales et fraternelles. 

J’ai rêvé qu’elles quittaient leurs habits de sorcière. 

J’ai rêvé qu’elles n’étaient plus de simples matrices productrices de chair à canon, des variables d’ajustement, des faire-valoir ou des souffre-douleurs. 

J’ai rêvé que leurs cheveux, leurs bras, leurs jambes n’étaient plus des incitations aux violences. 

J’ai rêvé que leurs maris, leurs frères, leurs mères n’avaient plus droit de vie et de mort sur elles. 

J’ai rêvé que leur sexe à la naissance ne les condamnait plus à une mort immédiate.

J’ai rêvé que leur hymen n’était plus la partie la plus importante de leur anatomie. 

J’ai rêvé que leur clitoris n’était pas un pénis à extirper. 

J’ai rêvé qu’elles avaient droit au plaisir, à la séduction, à l’autonomie, au pouvoir. 

Les femmes ne doivent plus être la plus grande minorité opprimée vivant sur terre ! 

Parce que les femmes sont vos compagnes Messieurs et aussi des mères en devenir. 

Parce que leurs enfants sont les citoyens de demain et qu’elles sont leurs toutes premières éducatrices.

Parce que le monde sera ce qu’ils en feront et que nous sommes responsables des conditions dans lesquelles elles les mettent au monde et les aident à grandir.

Dr Ghada Hatem, fondatrice de La Maison des femmes, 2016.



Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association La Maison des femmes. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

Nos enjeux

Aujourd’hui La Maison des femmes fait face à deux défis. 

Pérenniser son fonctionnement

Alors que notre structure a largement fait la preuve de son modèle, reconnue dès 2017 par un rapport de l'IGAS comme un modèle à dupliquer, elle repose sur un financement hybride qui contraint son équipe à des efforts constants pour collecter des fonds privés, via l'association éponyme créée à cet effet. Ces fonds privés issus du mécénat et la générosité du public représentent aujourd'hui un tiers de notre budget annuel.

En 2022, La Maison des femmes doit ainsi collecter près de 800 000€.

La Maison des femmes fait appel à la générosité de tous et toutes pour pérenniser son fonctionnement et développer ses activités. 


Dupliquer le modèle

Le modèle de La Maison des femmes de Saint-Denis a inspiré de nombreuses équipes, et des Maisons des femmes ont été créées à Paris, Bruxelles, Marseille, Bordeaux, Brive-la-Gaillarde, Tours, Rennes et Reims. De nombreux projets sont en gestation notamment à Bourg-en-Bresse, Montpellier, Grenoble. 

Un collectif « Re#Start, Soigner / Partager » a été fondé en mars 2021, pour regrouper toutes les Maisons des femmes créées sur le modèle de celle de Saint-Denis. 

Son objectif : offrir à toutes les patientes une prise en charge pluridisciplinaire de proximité adaptée à leurs besoins.

Élisabeth  Moreno, ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, et François-Henri Pinault, président de la Fondation Kering et soutien de la première heure, en sont respectivement la marraine et le parrain.

undefined

#DonnerCestSoigner

Signaler la page