Français English

Pour sauver Sevailles2, faire un don à La Nature en Ville

in favour of La Nature en Ville

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme La Nature en Ville . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Une Terre à sauver, actuellement en parcelle agricole bocagère, de bois et d'allées d'arbres


Le site de Sevailles 2 situé à Liffré (35)  est menacé par un projet terrifiant d'artificialisation quasi-total des terres : Bridor3
Ce projet s'accompagne de surcroît  d'un pillage programmé des ressources (alimentation électrique de 10 000KW et captage à des fins commerciales de centaines de milliers de m3 d'eau potable). Tout cela pour faire des petits pains surgelés et les envoyer aux 5 coins de la planète! Sérieux?


Un problème démocratique


Malgré un début de concertation encadré par la CNDP, les habitants de Liffré n'ont jamais été réellement informé et consulté sur le projet dantesque d'usine de surgelés sur 25ha


Un projet imaginé pour renflouer la comcom Liffré C ormier Communauté (LCC)


Un rapport de la cour des comptes bretonne a étrillé dernièrement la communauté de communes de Liffré Cormier Communauté (LCC) et illustre parfaitement sa gestion calamiteuse.

Source: https://www.ccomptes.fr/fr/publications/liffre-cormier-communaute-lcc-ille-et-vilaine
A cet égard, certains déficits pointés révèlent la totale improvisation des édiles en matière d'urbanisation.
Une perte de 1.65 millions d'€uro sur la zone d'activité de la Mottais, située à Saint-Aubin du-Cormier (dans la com com)
Le 21 février 2018, LCC a acquis pour l’euro symbolique la ZA de la Mottais à la suite de l’intégration de la commune de Saint-Aubin-du-Cormier.
En contrepartie, LCC a repris 1,7 M€ de dettes et enregistré cette valeur de terrains.
Or, cette ZA n'a jamais pu être achevée, car lancée sur une zone humide par LCC!!!

Fait aggravant, c'est précisément dans le même contexte que s'annonce le projet Bridor3 à Liffré, car la zone de Sevailles 2 est située sur la tête de bassin versant du Chevré  (SAGE Vilaine). Donc toujours sur une zone humide!
Et ça continu... Quid de ces terres agricoles? 
Bientôt vendues à un milliardaire breton pour 10€/m2.... contre 30€/m2 pour les M2 vendus dans la zone Sevailles 1 de Liffré. Or, nous lisons au rapport de la Cours des Comptes qu' "il restait en juin 2020 117 431 m² à vendre sur Sevailles 1, valorisés à 7,4 M€ par les services de LCC ce qui permet d’espérer un excédent de cette ZAC évalué à environ 1,2 M€".
Ce qui fait quand même 63€/m2... à comparer avec le cadeau surprenant fait au milliardaire breton  (10€/m2) pour Bridor3

Il semblerai donc que LCC préfère faire exploser les taxes foncières (augmentation actuelle de 200 à 400 %) pour rééquilibrer ses comptes et faire ainsi payer leurs erreurs aux contribuables, plutôt que de vendre un peu au-dessus des prix du marché à ce milliardaire? C'est le monde à l'envers :
Heureusement, grâce a votre soutien, ce projet "du siècle dernier" pourra être attaqué par notre association et quelques riverains déterminés.
Entendez donc notre appel et donnez-nous les moyens de défendre ces terres agricoles boisées en zone humide!
Aidez-nous a y conserver la biodiversité actuelle et la ressource en eau en préservant ce patrimoine écologique commun.