La Vie pour Ecole

Action socioculturelle

L'association a pour objet la création et la gestion de lieux de vie et d'enseignement destinés à accueillir des jeunes âgés de 6 à 21 ans qui, pour des raisons diverses, doivent être éloignés de leur famille et/ou qui se trouvent en difficultés scolaires dans l'enseignement traditionnel.

qui sommes-nous ?

En images

+7 Photos

Notre mission

L'association « La Vie Pour École », reconnue d'intérêt général, est née en 2003. Cette association est créatrice d’une « Maison d’Enfants à Caractère Expérimental », ouverte en Janvier 2006 (devenue M.E.C.S. en 2012), à Brassy dans la Nièvre : « la Maison de Champrieux ». Ce lieu de vie s'est construit afin de répondre aux besoins fondamentaux d'enfants, au très lourd passif familial, placés par l'Aide Sociale à l’Enfance et de leur proposer un accueil global, chaque jour de l'année et à long terme, pour ne pas répéter les multiples ruptures déjà vécues. Cette maison peut accueillir 20 enfants et travaille donc depuis 13 ans à leur reconstruction avec l'attention et la contenance nécessaires aux troubles psychiques et comportementaux sévères que certains présentent.

L’originalité de cette institution se décline en actes ; elle se donne pour éthique de :

- Organiser les choix de vie, les activités et les soins des enfants à partir d'une analyse clinique singularisée.

- Développer la contenance institutionnelle et humaine : l'impossibilité d'une présence humaine n’étant pas palliée par une médication anxiolytique, le taux d'encadrement éducatif est donc adossé à la réalité psycho-affective des enfants ; tous les adultes, quelles que soient leurs fonctions, sont en relation avec les enfants.

- Proposer soins et réparations des carences primaires : les repas ne sont pas uniquement un temps d'alimentation, mais une offre de convivialité, de découvertes gustatives et d'apports nutritionnels, d'où le choix d'une cuisine maison aux produits locaux de qualité et issus de l'agriculture biologique.

- Organiser la réparation des capacités et l'envie d'apprendre : la plupart des enfants arrivant à Champrieux étant déscolarisés, nous ne répétons ni la situation d'échec scolaire ni le conflit avec l'école publique, puisqu’il y a une classe intégrée avec des pédagogies adaptées. Cet espace scolaire interne permet, pour ceux qui le souhaitent et le peuvent, de réintégrer le cursus éducation nationale.


- Offrir des vacances : outre qu'ils soient un droit pour tous les enfants, les départs en vacances sont indispensables, à la fois, pour rompre avec la vie en collectivité, ainsi que pour découvrir le monde. Il est proposé des séjours en petits groupes (4/5 enfants pour 2 ou 3 adultes ) et/ou des séjours individualisés.

- Prendre soin de la vêture : afin de respecter les enfants dans leur singularité, les vêtements sont considérés comme des propriétés personnelles (et à ce titre, ils ne font l'objet d'aucun traitement industriel externalisé, ni d'achats typés par catégorie d'âges ou de tailles, attribués arbitrairement) ; les enfants sont individuellement accompagnés dans l'achat de leurs vêtements, choisis par eux.

- Se doter d'une gestion responsable, tant sur le plan écologique qu'économique : les fournisseurs locaux sont privilégiés ; l'argent public est ainsi redistribué dans le tissu économique vivant du territoire. La préférence va également aux produits écologiques.

- Prendre en compte la pathologie de l'attachement : la direction assure les visites accompagnées avec les familles, afin que les éducateurs ne soient pas porteurs de la réactivation du traumatisme, d'une part, et du conflit de loyauté, d'autre part, lorsqu'ils accompagnent les enfants dans la vie quotidienne.

- De doter le collectif d'une direction qui joue son rôle symbolique : une direction présente, en lien direct et quotidien avec les enfants, active dans les régulations entre enfants et entre enfants et adultes. Elle représente la loi intérieure (chefs de services) et la loi extérieure (direction).

- Prendre en compte les effets psycho-affectifs des rencontres familiales sur les enfants, pour proposer des rythmes adaptés à chacun, dans l'intérêt supérieur de l'enfant. Pas de retour en famille pour compenser la fermeture de l'institution. Pas de fermeture annuelle de l'institution. Un travail d'accompagnement des parents est réalisé en lien avec l'ASE.

- Analyser pour mieux agir : l’engagement et l'investissement massif de la direction et de l'équipe entière sont soutenus chaque semaine par l'analyse clinique ou des pratiques avec un pédopsychiatre psychanalyste.

- Soigner : en parallèle de l'accueil, l’association a choisi d’engager des suivis psycho-thérapeutiques avec des psychologues en libéral compte tenu du peu de service public sur le territoire, ainsi qu’un abord centré sur le rapport au corps (réflexologie plantaire, massages).

- Libérer : les médiations artistiques (plasticienne, danseuse, arts du cirque, poterie, chant...) et animales (un cheptel de moutons et un âne vivent à demeure) mettent à disposition de chaque enfant des outils de créativité et d'expression de ses tensions internes.

- Socialiser : dès que les enfants en expriment le désir et en ont la capacité, ils peuvent pratiquer des activités à l'extérieur de la maison, comme les clubs de sport ou autres disciplines. Répondre à ce besoin permet de valoriser et donc de renforcer les capacités de relations sociales des enfants.


Les restrictions budgétaires départementales menacent le projet dans ce qu'il porte de singulier et d'efficace. La Vie Pour Ecole se trouve donc dans l’obligation de chercher des fonds privés pour maintenir son projet ; c’est la cause de son appel à votre générosité pour que l'accompagnement de l'association perdure et demeure à la hauteur des besoins des enfants.

Siège social

58140 BRASSY

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

thierrymichot sfr fr
Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Associu I Baroni
Associu I Baroni
Association La Voix des Adoptés
La Voix des Adoptés
Association TALK. France
TALK. France
Association SUR LES BANCS DE L'ECOLE
SUR LES BANCS DE L'ECOLE