Laboratoire de Recherche sur la Foudre

Recherche et sciences

Organisme scientifique indépendant à but non lucratif, le Laboratoire de Recherche sur la Foudre a pour buts la recherche, l'étude et la diffusion du savoir dans les domaines de la foudre et des phénomènes orageux.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

Les Recherches

Les recherches menées au laboratoire portent spécifiquement sur l'étude et l'analyse des effets de la foudre au point d'impact. C'est donc les derniers mètres du trajet de la décharge et toutes les conséquences et manifestations qui en résultent qui sont au cœur de nos travaux:  la foudre en boule, effets physiques, les dégâts et tous les phénomènes liés à la foudre, l'échantillonnage et la caractérisation des produits solides issus du foudroiement dans la zone d'impact et dans les retombées atmosphériques issues des orages, etc. ...

La spécificité du Laboratoire est qu'il est à ce jour l'une des rares organisations de recherche au niveau international à travailler sur le domaine très particulier qu'est l'impactologie kéraunique.
L'essentiel des travaux scientifiques s'effectuent donc in situ, sur la zone post-foudroiement, là où les effets de la foudre sont observables et mesurables. Par ailleurs, et afin d'étudier les phénomènes de la foudre en situation réelle, l'équipe du Laboratoire parcoure chaque année des milliers de kilomètres lors de traques aux orages en France mais aussi à l'étranger.
Ces travaux menés dans la zone active ou en périphérie des orages, avec des moyens terrestres et parfois aériens, permettent de collecter de nombreuses données d'une utilité capitale pour mieux cerner le comportement de la foudre et de ses effets dans le milieu naturel.

La science et les connaissances ne pouvant progresser que si les recherches sont partagées, les échanges interdisciplinaires sont fréquents et variés avec la mise en place de conventions de partenariat avec d'autres organisations scientifiques, associations et des organismes publiques.

Le recueil d'informations concernant les dégâts de la foudre étant essentiel et afin d'avoir connaissance rapidement des cas les plus intéressants scientifiquement, le Laboratoire s'appuie sur un large réseau de correspondants en France et à l'étranger.

Espace muséographique "Musée des orages et de la foudre"

Dans cet espace d'information particulièrement axé sur la prévention des risques orageux et les dangers de la foudre, le Laboratoire est en mesure d'accueillir, gratuitement, sur rendez-vous, public et scolaires.
Il comprend: une exposition permanente (objets foudroyés, panneaux informatifs, photographies, observation de l'activité foudre en temps réel, projections de vidéos, etc. ...). 

Symposium International sur la Foudre et les Phénomènes Orageux (ISL-SRP)

A son initiative, le Laboratoire a organisé en 2015, 2017 et 2021 le Symposium International sur la Foudre et les Phénomènes Orageux (ISL-SRP). Cette rencontre pluridisciplinaire entre scientifiques et acteurs de la recherche sur la foudre et les phénomènes liés aux orages a pour buts de présenter, de faire le point sur les travaux, et de créer une synergie entre chercheurs de disciplines différentes.

Culture scientifique et actions pour la promotion des sciences

Chaque année, le Laboratoire propose des actions destinées à promouvoir auprès du grand public les sciences et la culture scientifique. En 2017, nous avons mis en place le "chemin des planètes", parcours de petite randonnée de 5 km qui représente le Système Solaire et ses dimensions un milliard de fois plus petit qu'en réel. Ce parcours de "balade astronomique" qui a été réalisé en collaboration avec la commune de Champs-sur-Tarentaine (Cantal), est unique en Auvergne-Rhône-Alpes.

Le Chemin des Planètes à Champs-sur-Tarentaine (Cantal).

Le Laboratoire et la préservation de l'environnement

Le Laboratoire a mis en place dans son fonctionnement un protocole strict qui permet de réduire de manière significative l'impact de ses activités sur l'environnement.

Ce protocole répond à notre engagement qui s'est inscrit dès les origines du Laboratoire afin d’œuvrer dans une démarche respectueuse de la biodiversité et de l'environnement dans nos activités : utilisation de véhicules hybrides, usage de la visioconférence pour éviter les déplacements, réduction drastiques des voyages aériens, tri sélectif, réduction importante de l'utilisation du papier en privilégiant les supports électroniques, fournitures de bureau écologiques et recyclables, voyages en avion réduits à l'indispensable...