"Oumaï" Collectif TUTTI

par Larural

Le 14 février 2020 de 20:00 à 20:40

"Oumaï" Collectif TUTTI

par Larural

Le 14 février 2020 de 20:00 à 20:40

Choix des billets

Participants

Coordonnées

Récapitulatif

53 places restantes

Tarif unique

6,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à Larural en plus de votre inscription ?

Montant à payer :

Votre billet ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre billet ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Larural. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

"Oumaï" Collectif TUTTI - Larural

Danse / Musique

A partir de 6 ans

Placé dans un dispositif circulaire, le public est plongé dans un bain sonore et visuel. Il partage un véritable rituel sensoriel pour une traversée sensible des origines de la vie jusqu’au monde de demain, de la grotte préhistorique au cosmos. 

Deux personnages hybrides, aussi vieux que le monde, aussi modernes que l’instant, questionnent la place de l’humain au cœur de l’écosystème. Ils ouvrent la possibilité d’un futur rêvé. 
Leurs corps se métamorphosent, réveillent d’anciennes voix qui parlent aux animaux, aux éléments, aux étoiles. Ils sont tour à tour tonnerre, vent, eau, sécheresse... Les voix déversent une poésie sonore, lisse ou rugueuse, où les sons s’étirent, se bousculent. Les chants, tels un appel, invoquent, murmurent, scandent, se concentrent ou se déploient. 

Des images projetées sur les enveloppes vestimentaires imaginées par la plasticienne Aline Ribière participent à la magie, donnant à voir des présences furtives, des apparitions impromptues d’animaux totems. 
Se dessinent alors, par fusion, opposition ou dissociation, des espaces-temps multiples.

Espace culturel de Créon Les Arcades

3, rue Montesquieu
33670 Créon
France

Une question ?
Contactez l'association :

Email

Téléphone Afficher le numéro

Signaler la page