La collecte est terminée ! Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’association organisatrice Voir la page


LE PROJET

Film de long métrage indépendant actuellement en cours de tournage,

Depuis que le soleil a brûlé* est un récit initiatique sur la quête de l'artiste, écrit et réalisé par Michaël d'Auzon.

Œuvre poétique nourrie de nombreuses collaborations, ce film, tourné librement sur plusieurs années, est produit en dehors des circuits conventionnels, avec la participation volontaire de son équipe, des aides matérielles, des financements participatifs.

Un mode de création alternatif qui offre un espace de partage, de maturation, et défend l'idée de nécessité artistique dans le champ cinématographique.



Commencé en Espagne en 2017, notre tournage s'est poursuivi en 2018 en Anjou, puis en 2020 au château de Grillemont en Touraine, où nous avons réalisé la plus grande partie du film. Enfin, en 2021, les dernières prises de vue ont eu lieu à Paris.

Pour financer le film, nous avons besoin de votre aide :

en faisant un don, vous rejoignez le nombre de nos Contributeurs,

votre nom figurera au générique du Film,

vous recevrez à sa sortie une invitation à l’avant-première,

et un lien privé pour visionnage en streaming.

Bienvenue à vous dans la découverte de son univers !




* scénario déposé auprès de la SACD sous le numéro 000238128

site officiel du film : www.depuisquelesoleilabrule.com





Joséphine Serre dans Depuis que le soleil a brûlé


Vincent Grass dans Depuis que le soleil a brûlé





L'HISTOIRE


Suite à une chute, un funambule erre dans le désert à la recherche d’un nouvel équilibre.

Son voyage le conduit au sein d’une communauté d’artistes, où dans un temps suspendu, et à l'écart du monde, chacun fait face aux limites de son art.




Hervé Guinouard dans Depuis que le soleil a brûlé




Joséphine Serre dans Depuis que le soleil a brûlé




LE CASTING



undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

 





NOTE DE L'AUTEUR



undefined

Dans mon parcours de danseur et de chorégraphe j’ai longuement pratiqué l’improvisation, comme forme artistique, comme discipline de l’esprit, comme principe de vie. De cette pratique, j'ai appris chaque jour un peu plus la présence à soi-même, c'est-à-dire à peser la justesse de chaque geste déposé, de chaque mot prononcé, et tenter d'être au plus proche de notre essence à l'instant de chacun de nos choix. De l'improvisation, enfin, j'ai tiré le thème central de mon travail d'auteur, que j'appelle la recherche de la nécessité intérieure.

En écrivant le scénario de ce film, mon propos était de porter ce thème à l'écran, en plongeant le spectateur dans un univers de conte, un voyage intérieur à caractère initiatique. Parler de la nécessité de l'artiste, de ce qui fonde sa démarche d'expression ou de création, et dans le même temps ouvrir cette question à une question plus large, qui serait celle du sens profond de toute vocation.

J'ai alors imaginé des personnages en quête d’absolu, ayant en commun un besoin de s’éloigner du monde pour donner du sens à leurs gestes. Peut-être m'ont-ils été inspirés par notre époque. Du moins, je crois que leur histoire entre en résonance avec l'apparition actuelle d'un besoin de retrouver le temps, d’arrêter notre course en avant, de regarder en face nos aspirations intérieures, plutôt que d’être aspiré par le flux des sollicitations extérieures, ce qui est aussi un thème de ce film.

En le réalisant, je cherche à faire apparaître une certaine poésie, corporelle, visuelle, sonore, qui puisse transmettre au spectateur le sentiment d’une écoute du monde bienveillante et attentive. C’est une envie formelle forte et ambitieuse, qui demande du temps. Du temps de conception, du temps de recherche, du temps de maturation entre les différentes étapes de la fabrication du film.

C'est pourquoi, avec mes collaborateurs, nous avons choisi de faire ce film en marge des circuits classiques de financement. Par besoin d'indépendance, d'un rythme de travail organique, de cohérence avec le propos du film. Cette liberté présente des défis à relever. Elle nous donne cependant le sentiment d'une authenticité artistique dont j'espère que ce film sera le témoignage.

Michaël d'Auzon





À PROPOS



undefined

"Le danseur immobile", autoportrait photographique, 2015



Danseur, chorégraphe, auteur, réalisateur et artiste pluridisciplinaire français, Michaël d’Auzon œuvre dans le spectacle vivant et les arts visuels depuis le milieu des années 90.

Après des débuts au Ballet de Lorraine, il est directeur artistique de la Compagnie l’Instant à Nancy, chorégraphe invité dans différents théâtres européens, et artiste indépendant accueilli en résidence.

Son travail, marqué par un langage du corps très personnel, se décline sur scène, sous forme d’installation vidéo, de photographies, de sculptures, de films d’artiste et d’œuvres de fiction.


EN QUELQUES DATES :

1999 Lauréat des pépinières Européennes pour Jeunes Artistes, Helsinki / 2006 Chorégraphe invité au Ballet du Landestheater d’Innsbruck / 2008 Artiste en résidence au Centre Français de Berlin / 2009 Exposition collective, Biennale d’Art Contemporain, Metz / 2011 Exposition collective, La Mama Gallery, New York / 2011 Chorégraphe sélectionné à Reconnaissance, concours des Centres Chorégraphiques Nationaux / 2012 Artiste en résidence à la Corderie Royale de Rochefort / 2014 Exposition collective, Mac2000, Paris / 2015 Prix spécial du Jury, festival de court métrage Armoricourt


Plus d’infos sur le travail de Michaël d’Auzon : www.michaeldauzon.com





L'ÉQUIPE




undefined
undefined

undefined
undefined


undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined





undefined

PHOTOS DE TOURNAGE

TOURNAGE AU CHÂTEAU DE GRILLEMONT, AOÛT 2020

Photographies : Fabien Garou




















Toute l’équipe du film remercie chaleureusement :

 

POUR LEUR SOUTIEN DANS L'ORGANISATION ET LE DÉROULEMENT DU TOURNAGE À PARIS :

Hervé Vallée, Lisa Souillac, Jean-Baptiste Very, et toute l'équipe du Cirque Electrique

Frédéric Forgues, Gabriel Bertholon, Rachid, Julie, et toute l'équipe du Shakirail

Guillaume et Kevin de Panavision, Bastien de Cininter

 

POUR LEUR SOUTIEN DANS L'ORGANISATION ET LE DÉROULEMENT DU TOURNAGE EN TOURAINE :

Pascal et Thanh Le Luong, Françoise Coré,

Isabelle Heurtaux et l’Ecole Supérieure de Cinéma et d’Audiovisuel de Tours,

le Château de Grillemont, Eléonore de Saint Seine, Pauline de Saint Seine, et toute leur famille,

Hector Ulloque et Chakalaka Films,

Nikita Blauwart, Jean-Christophe Beauvallet, François-Olivier Lespagnol, Françoise Lax, Caroline Forestier, Isabelle Renard, Aurélien Geneix, Axelle Gonay,

Robert et Béatrice Lacheret, Shemy Reut, Thomas Walter, Pauline Moreau, Sami Goudji, Audes-Esther Metivier, Enguerrand Guignard, Robin Reguron, Namrata Majumdar, Dioclès Derieux, Patrick Brouillet,

Danielle et Henri Gabillon, Damien Diericks et Elodie Goncalves, Sylvette Le Breton, Pascal Lehoux, Stéphane Renauld, Sacha Puthiot, Pierre Sobesky, la famille Léger et Samuel, Margaux Escourolle, Meredith Hoarau, Alexander Stein,

Max pour son 4x4 et Jérôme pour son Quad,

le Théâtre du Châtelet, le Shakirail,

la Mairie de La-Chapelle-Blanche-Saint-Martin, Martine Tartarin, Jeremy Adam,  les services techniques et le comité de la salle des fêtes,

la Mairie de Ligueil, Michel Guignaudeau, toute l'équipe et les services techniques, la Mairie de Bossée et la Mairie de Sepmes, Olivier Fraunié et l'Office de Tourisme de Loches,

Sabrina et Coralie et toute l'équipe de Auchan Ligueil, le Foyer de Cluny de Ligueil, la boulangerie la Mie D'or de Ligueil, la boulangerie Hamelin de Ligueil, et l'Hôtel Bellevue à La-Chapelle-Blanche-Saint-Martin,

Marie Joe Collet et Guillaume Bertrand de Cininter, Puzzle Video, Buffaloc, le Recyclage Lodévois.

 

POUR LEUR SOUTIEN DANS L'ORGANISATION ET LE DÉROULEMENT DU TOURNAGE EN ANJOU :

Bernadette Alberti et l’Hélice Terrestre,

Aurore Besson et tous les membres de l’association Artrodytespace, Hugues Claude Ledaire de Nigremont, Sebastien Hussenot et La Luna Production, toute l’équipe de Commune Image, la Salle Dodue

 

POUR LEUR SOUTIEN DANS L'ORGANISATION ET LE DÉROULEMENT DU TOURNAGE EN ESPAGNE :

Ifan et Armelle Pierce,

Monica Campos Rodrigues, Franciso Gijon et le Centre Canin Riberbox, Idoya Delgado Berrueta, Reyes Barrero Herrero et la Casa Rural Piskerra, Daniel et Paulette Guinouard, Richard De Vos

le Parc Naturel des Bardenas Reales, la municipalité d’Arguedas, Navarre, le Musée du Chemin de Fer de Castejon, Navarre, le Recyclage Lodévois, Créative Régie

 

POUR LEUR PARTICIPATION FINANCIÈRE, TOUS NOS CONTRIBUTEURS HELLOASSO ET PAYPAL :

Andréa Amisador, Marie André, Michael Bahn, Bernard Bastia, Victor Baussonnie, Brigitte Bazin, Xavier Bazin, Isabelle Beauquel, Céline Beauquel, Jean-Claude Benazet, Jacqueline Beretti, Théodore Berg Boy, Gustavo Bertazzi Chavez, Michel Bertier, Louis Bidou, Bénédicte Biget, Pascal Blanchet, Louise Boher, Cécile Bonduelle, Isabelle Bordone, P-Marie Bouteleux, Marie Braem, Véronique Bret, Isabelle Buyse, Marie-France Caetano, Jean-Michel Carnoy, Béatrice Castoriano, Gilbert Chabassol, Sylvie Cocrelle, Françoise Coré, Xavier Czapla, Emmanuel d’Auzon, François et Angélique d’Auzon, Michel d’Auzon, Frédérique d’Auzon, Blandine Dandrel, Michel de Gaetano, Alexis Del Castillo, Rachel Ducros, Sophie Elder, Laura Farrenq, Marc Fornari, Monique Fornari, Kati French, Jérôme Fretay, Julie Galopin, Simone Gamelon, Marie Gautheron, Martine Grangeon, Marc Guinouard, Evelyne Guinouard, Marc Guinouard, Daniel et Paulette Guinouard, Jean-François Hage, Tchina Hou, Rita Jakucevicuite, Virginie Lacaille, Ludovic Lang, Thanh Le Luong, Margaux Leblanc, Elsa Léger, Josiane Leralu, Anouk Lewkowicz, Sandrine Lutfalla, Jean-Etienne Mach, Christophe Meoni, Eric Michon, Françoise Miteff, Nicole Miteff, Philippe Painthiaux, Eric Perier, Coralie Petitgenet, Clara Ponsot, Jacques Rebec, Robert Renard, Bénédicte Richoux, Anne Robbes, Amandine Robinet, Christine Roesch, Lea Roesch, Johannes Roessler, Christine Royer, Francette Rozewicz, Mathieu Ruet, Chloé Sanabria, Francine Sanabria, Martina Senn, Flo et Jean-Louis Serre, Marion Simon, Nathalie Simon, Raphael Söfi Guedj, Christian Taxy, Marie Trarieux, Yvonne Valckx, Christian Van Gehuchten, Sylvie Vanlerberghe

 

POUR LEUR PRÉSENCE, LEUR REGARD, ET LEUR ÉCOUTE :

Catherine Samie,

Françoise Coré,

Lucie d’Auzon, Michel d’Auzon, Robert Renard, Françoise et Nicole Miteff, Virginie Moitessier, Jean-René Lemoine, Audrey Bonnet, Vincent Dissez, Arnaud Simon, Jan Sitta, Vladimir Leon, Charles Jaeger, Philippe Dieuzaide, Hervé Derain, Alain Meublat, Chantal Hou, Morgane Moal, Behi Djanati Ataï, le café Les Foudres, Thierry Aveline, Alexis Del Castillo, Sameh Saad, Lorenzo Brusci, Marie Poitevin, Sanja Kosonen

 

ET TOUTES LES PERSONNES AYANT PARTICIPÉ AUX CASTINGS :

Leopoldine Enjolras, Morgane De Vargas, Aura Coben, Rozenn Djonkovitch, Jade Saget, Junko Murakami, Maud Sambuis, Teddy Bogaert, Carl Frayne, Davide Sportelli, Anatoli Vlassov, Pierre Kroepflen, Adrien Stoclet






© Le mouvement de l'ange 2021

3 823 € collectés
Objectif : 5 000 € Contribuer au projet
39 contributeurs

Partager la collecte

DEPUIS QUE LE SOLEIL A BRÛLÉ - DERNIÈRE SESSION DE TOURNAGE

par Le mouvement de l'ange

Financé à 76% - 3 823€ / 5 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS