Présentation du projet

Les associations "Le Regard au Bout des Doigts" et "L'Oeil Sonore et le Cinéma Parle" réalisent actuellement l'audiodescription de la cathédrale Notre-Dame de Reims. Un projet inclusif pour rendre accessible le patrimoine culturel aux personnes déficientes visuelles. Permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de se faire une image mentale précise de la cathédrale et ressentir l’âme de tout l’édifice. L’audiodescription doit être immersive, sensible et poétique. Une partition sonore accompagnera les textes pour une véritable expérience inédite. Sa diffusion sera possible grâce à une application mobile dédiée.

Origine du projet

Ce projet d’audiodescription est le fruit d’une amitié entre deux passionnées de culture accessible et deux âmes sensibles à l’inclusion des publics en situation de handicap visuel :

• Marie Diagne, audiodescriptrice et fondatrice de l’association « L’œil sonore et le cinéma parle » basée en Bretagne

• Aurore Sohier, Présidente de l’association « le Regard au Bout des Doigts » et médiatrice handicap au sein de la bibliothèque municipale de Reims.

Marie et Aurore sont toutes les deux déficientes visuelles, elles se sont rencontrées à la médiathèque Jean Falala à Reims en 2020 pour organiser un temps fort dans le cadre du festival du film documentaire. Marie a animé un atelier d’audiodescription et l’audiodescription d’un long métrage en direct lors d’une projection. Durant ces 2 jours, Aurore et Marie ont tissé une véritable alchimie culturelle. Elles ont vite commencé à penser à d’autres projets pour travailler à nouveau ensemble. Elles ont tout de suite pensé à la cathédrale Notre-Dame, monument emblématique de la ville. « Je passe devant tous les jours sans jamais vraiment la voir » déclare Aurore.

A quoi servira l'argent collecté ?

"Le Regard au Bout des Doigts" et "l'Oeil sonore et le cinéma parle" ont la volonté de pérenniser le projet par la mise en place d'une application dédiée pour diffuser l'audiodescription à tout moment et pour chaque visiteur. La collecte permettra l'autonomie pour tous par la conception d'une application accessible et facile d'utilisation.

Plusieurs parcours différents pourront être paramétrés afin que le visiteur puisse choisir de suivre l'intégralité de la visite proposée ou sélectionner des parcours thématiques - "Les vitraux", "La façade occidentale" ou encore préférer certains points d'intérêt plutôt que d'autres - "L'Ange au sourire". Cette application permettra également dans l'avenir d'intervenir sur cette proposition pour effectuer des mises à jour en fonction d'éventuels travaux de restauration et être complétée par sa traduction en anglais, en allemand ou en langues des signes.

Notre équipe

L'Association L'Œil Sonore et Le Cinéma Parle

L'Œil Sonore & Le Cinéma Parle réalisera l’audiodescription de la cathédrale de Reims. L'Œil Sonore & Le Cinéma Parle rend accessible aux citoyens déficients visuels les biens matériels et immatériels des patrimoines, et réalise des versions audiodécrites de biens du patrimoine, des œuvres des arts visuels et cinématographiques.

L’association rassemble des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, des arts visuels et des patrimoines, de la transmission et de la médiation culturelles. Portés par une urgence et un désir communs, ils s’associent à Paris, en 2014. En 2017, ils fondent l’association L'Œil Sonore & Le Cinéma Parle en Bretagne, autour d’un credo : une audiodescription de qualité doit être disponible pour tous sur l'ensemble du territoire. Tous leurs projets sont réalisés à parité par un collaborateur déficient visuel et un auteur audiodescripteur.

L'Œil Sonore & Le Cinéma Parle s’inscrit aussi dans un projet de plus grande envergure qui pense l’accessibilité de manière inclusive :

• accompagner la diffusion de ces versions lors de rencontres avec le public (cinéma, église, etc.)

• travailler main dans la main avec les collectivités territoriales, les structures culturelles, leurs publics et les artistes

• tisser les réseaux sensibles de partenaires exigeants pour promouvoir une accessibilité de qualité, à l’identité de chaque territoire

• sensibiliser le public par le biais d'ateliers

L’association confiera le projet l’audiodescription de la cathédrale de Reims aux quatre professionnels suivants :

·        Lucie Hardouin

Ingénieur du son, spécialiste du son binaural.

·        Delphine Harmel

Originaire de Reims, où elle a passé son enfance, Delphine a développé depuis une quinzaine d’années son expertise en accessibilité auprès de grandes institutions culturelles.. Elle participe à de nombreux projets d’édition adaptée sur des supports variés (livres tactiles, contenus web et multimédia, parcours inclusif dans l’espace muséal...). Cinéphile aujourd’hui non-voyante, soucieuse des questions de qualité, elle s’est formée à l’INA en 2014. Depuis lors, elle collabore régulièrement avec de nombreux auteurs. Elle s’est aussi engagée au sein de l’association Retour d’image, centre de ressources cinéma et handicap. Mobilisée par les enjeux de la transmission, elle propose des activités de découverte sensorielle pour les tout-petits, anime des ateliers pédagogiques en milieu scolaire, conçoit des séances de sensibilisation en direction de publics variés, intervient lors de formations pour des professionnels de l’éducation à l’image et des futurs professionnels de l’audiodescription (notamment à l’INA).

·        Marie Diagne

Décrit des films depuis 2009 et annote son travail avec un collaborateur non voyant professionnel. Elle interprète ses textes, lorsque les qualités de sa voix épousent les couleurs du film, et accompagne l’ingénieur du son aux montage et mixage. Elle développe depuis peu des ateliers de réflexions avec les usagers déficients visuels de différentes associations. Ses connaissances et sa pratique de la photographie l'ont également tournée vers la description d’œuvres visuelles du centre photographique Rouen Normandie et des Fonds Régionaux d’Arts Contemporains. Elle décrit également du patrimoine architectural depuis 2018.

Sa pratique nourrie, sa réflexion et son exigence pour une profession naissante en France, « auteur audiodescripteur », l'ont amenée à concevoir et à mener les formations de l'INA tournées vers la réalisation audiodescriptive. A assurer la modération de tables rondes : première rencontre professionnelle dédiée à l'audiodescription en France en 2007 (Cité des sciences et de l’industrie de Paris),. Seconde, sous l'égide du ministère de la Culture et du Centre national de la cinématographie, en 2012. Elle est sollicitée par le CSA pour son expertise en réalisation audiodescriptive, et par le CNC, le ministère de la Culture et les réseaux associatifs, pour son expertise en transmission inclusive des arts.

Marie Diagne fonde L'Œil Sonore et Le Cinéma Parle avec une double exigence de qualité et d’indépendance, et une conviction profonde : l’œuvre restituée par une description de qualité n'est pas réductible aux seuls besoins de l'accessibilité mais elle intéresse un public élargi.

·        Sophie Valles

Auteur pour le documentaire et la presse (elle signe des adaptations, des commentaires ou des reportages), Sophie Valles est également directeur artistique voix des versions françaises de documentaires, principalement pour Canal+ et Arte. Elle découvre l’audiodescription en 2014. Depuis, elle décrit des films du patrimoine (Bresson, Resnais…), des films expérimentaux (Germaine Dulac), des dessins animés (Le Roi et l’Oiseau, La planète sauvage) ou des films animaliers (La fête sauvage de Rossif). Elle s’est également tournée vers la description d’œuvres plastiques et de biens patrimoniaux. Elle prête sa voix ou sa direction artistique à l’enregistrement de versions décrite

 Yann Harlaut, historien

Yann Harlaut est docteur en histoire, et spécialiste de la cathédrale de Reims. Né à Reims en 1976, il est consultant culturel et chargé de cours universitaires. Il est titulaire d’un doctorat en histoire sur la cathédrale Notre-Dame de Reims de 1914 à 1938. Auteur de plusieurs articles et ouvrages sur le patrimoine champenois, il a publié en 2008 : Naissance d’un mythe. L’Ange au sourire de Reims. Il interviendra pour apporter aux auteurs de l’audiodescription son expertise scientifique et sera sollicité pour la relecture de leurs textes. L'Association L'Œil Sonore et Le Cinéma Parle L

 L'association "Le Regard au Bout des Doigts"

Le Regard au bout des doigts est le porteur du projet « L'Œil Sonore de la cathédrale de Reims ». Il y prendra une part active par le biais de ses usagers déficients visuels. Ceux-ci seront sollicités pour un travail de relecture du texte définitif de la description, ainsi qu’une visite test in sitù. Il s’agira de confronter la réalisation audiodescriptive avec les premiers publics concernés et, le cas échéant, d’ajuster la proposition.

20 €
50 €
100 €
200 €
Montant à payer :
0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Le Regard au Bout des Doigts . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

570 € collectés
Objectif : 3 000 € Contribuer au projet
Fin dans 17 jours
18 contributeurs

Partager la collecte

L'OEIL SONORE DE LA CATHEDRALE NOTRE-DAME DE REIMS

par Le Regard au Bout des Doigts

Financé à 19% - 570€ / 3 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS