Chôm'action

par Le Bonheur en Action

Cette collecte est terminée.

Chôm'action

par Le Bonheur en Action

Cette collecte est terminée.

Chôm'action - Le Bonheur en Action

Chôm’action » est une action destinée aux personnes désirant retrouver un emploi pour « Agir plutôt que subir »

Le désir d’amour, est un besoin impérieux que tout le monde comprend. Le désir de travail est lui aussi une réalité interne pour l’être humain : perdre son travail est un drame.


On perd d’abord son identité professionnelle, puis son identité personnelle : « je ne suis plus rien », « je suis juste un numéro de dossier » nous disent-ils parfois. Et on perd son identité sociale, on s’isole, souvent par peur du regard de l’autre, parfois accusateur et parce qu’on a, soi-même, une mauvaise image de soi.


Nous aider, c’est aider la société, les institutions publiques, à remplir son rôle d’aide au retour à l'emploi


Chiffres étonnants : « Il y a 1,7 million de postes à pourvoir en France


« Inexorable paradoxe : en France, le nombre de demandeurs d'emplois augmente... en même temps que les emplois à pourvoir. C'est une nouvelle fois le constat de Pôle emploi, qui publie ce jeudi midi sa vaste étude annuelle sur les «Besoins en main d’œuvre» en France.


20% des entreprises françaises envisagent de recruter cette année. Un record.


En même temps la courbe du chômage reste orientée à la hausse : petite activité comprise, en décembre, plus de 2,4 millions de personnes étaient inscrites à Pôle emploi depuis plus d'un an (+9,3% en un an). 57% des inscrits le sont depuis au moins 12 mois. (le figaro 16/04/2015)


Le chômage est aujourd'hui une problématique sociale majeure et les pouvoirs publics ont besoin d'associations comme la nôtre. Nous aider, c'est faciliter le retour à l’emploi des chômeurs de longue durée, un élément déterminant de la cohésion sociale.


  • Chôm’action propose à ceux qui veulent réellement "agir plutôt que subir" un accompagnement pratique, avec un suivi sur le long terme et un accompagnement de développement personnel leur permettant de se remettre dans l'action, de réfléchir à de nouvelles idées, de se former, de recréer du lien et d'être soutenu.


Il s’agit d’un accompagnement de la personne, pour qu'elle soit acteur de sa réinsertion dans le monde de l’emploi : rencontres collectives, suivis individuels, sur 8 semaines minimum, avec l'appui d'un coach professionnel certifié. Un contrat moral sera établi dès le départ entre l’association et les bénéficiaires pour s’assurer d’un véritable engagement.


- suivi par le même référent de leurs démarches : CV, lettres de motivation


- formation de base en bureautique et utilisation des réseaux sociaux professionnels


- préparation à l'entretien d'embauche


- travail sur l'image de soi et la confiance en soi : retrouver son identité personnelle, sociale pour


recréer une identité professionnelle


- aide à la recherche de l'adéquation idée/personne pour la création de microentreprises.


- Mise en place des groupes de co-développement : pour rompre l'isolement, se savoir utile par l'entraide, travailler sur la confiance en soi, améliorer sa communication etc.


- prêt d’une voiture pour favoriser les déplacements pour des entretiens d’embauche (si


L'accompagnement humain personnalisé sur du moyen ou long terme, nous semble une nécessité absolue, pour sortir ces personnes de l'isolement et récréer une dynamique de recherche, pour les remettre dans l'action et non plus dans l'attentisme.


  • Notre équipe se compose de personnes ayant à des degrés divers connu ce drame de la perte d'emploi


Marie-Laure B. est aujourd’hui coach professionnelle certifiée. Docteur en médecine vétérinaire, elle a dû revendre son cabinet suite à une maladie professionnelle. Salariée sur un contrat aidé « emploi senior » créé pour ce projet, elle accompagne des ateliers de groupe de parole


Julie G. a une maîtrise de commerce et affaires internationales, DES en gestion du développement en poche, bénéficiaire du RSA depuis 2 ans ! Elle sera rémunérée comme auto-entrepreneur.


Noël Ruaux, président de l’association, préretraité de France Télécom, a de fortes connaissances en


Nadine K., professeur des écoles à la retraite apportera son aide pour corriger les documents


Et tous les bénévoles qui voudront venir nous apporter leur compétence.


Nous pensons fortement que progressivement une dynamique d’entraide se crée parmi les bénéficiaires.


Les ressources


Il nous sera également nécessaire de prospecter auprès des différentes instances politiques qui ont en charge les chômeurs et/ou les personnes aux RSA : conseillers départementaux, conseil régional, communautés de communes, conseil de l'Europe, etc. C'est vers eux qu'il faudra se tourner pour obtenir les subventions qui rendront le projet pérenne.


Le 9 février dernier, le ministre du travail a annoncé un train de mesures "exceptionnelles" pour réduire le chômage de longue durée : "On va aller plus loin que l'accompagnement global, on va créer de nouveaux dispositifs et mettre plus de moyens", assure le ministère. " Les projets qui vont dans ce sens devraient donc être écoutés avec une oreille plus attentive.


Les besoins


Pour accompagner un groupe de 10 à 12 personnes, maximum pour être efficace, 2 jours par semaine dans un premier temps, sur 2*5 mois (soit environ 60 personnes), le besoin en financement pour la première année est :


- charge salariale : 8000€


- Location de salle : 1000€ (0€ si prêtée par les collectivités)


- rétribution Julie G : 3000€


- comptable : 1200€


Soit 13200€ pour la première année.


Les Impacts et indicateurs :


- Mission sociale : accompagnement personnalisé et sur la durée de chômeurs longue durée pour le retour à la recherche d'emploi et/ou la création de microentreprises.


- Impacts nationaux et locaux : diminution du nombre de chômeurs, moins d'allocations chômage


- Impacts pour les personnes : retour à l'emploi et amélioration de leur condition de vie (santé personnelle et économique), fin de l'isolement, amélioration de leur estime de soi, des connaissances, des compétences, savoir-être.


- Indicateurs quantitatifs : nombre de chômeurs accompagnés/mois


nombre de retours à l'emploi


nombre de jours avant le retour à l'emploi


nombre de création de microentreprises


- Indicateurs qualitatifs : amélioration de l'estime de soi


Nous avons besoin de votre soutien, pour aller plus vite car ensemble nous ferons encore plus !

 

Les étoiles de mer,

Il était encore tôt, la brume ne s’était pas encore dissipée au-dessus de la mer. Au loin, un personnage solitaire lançait des objets dans l’eau.

En marchant, tout le long de la plage, je vis des multitudes d’étoiles de mer qui étaient dispersées. La marée les avait entraînées et déposées là. Bientôt, le soleil se lèverait et, comme il monterait dans le ciel, il les ferait périr.

M’approchant de l’étranger, je m’aperçus qu’il ramassait les étoiles de mer et que c’était elles qu’il jetait dans l’eau. Nos regards se sont croisés.

« Pensez-vous réellement pouvoir les aider ? » lui ai-je demandé. « Il y a des millions d’étoiles sur cette plage. Vous pouvez en sauver si peu. Cela va-t-il faire une différence, est-ce vraiment important ? »

Il étendit son bras et en prit une autre. La regardant intensément, il répondit « Oui, c’est vraiment important,... pour celle-ci, cela fera toute la différence ».

Qu’en pensez-vous ?

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association Le Bonheur en Action

Le Bonheur en Action