Stages 2019

par Le Cadran Solaire de Coaraze

Du 01 août 2019 au 22 septembre 2019 à 23:59

Stages 2019

par Le Cadran Solaire de Coaraze

Du 01 août 2019 à 00:00 au 22 septembre 2019 à 23:59

Choix des billets

Participants

Récapitulatif

Finalisation

A la carte 2019

Accès au Festival - Choisissez à la carte parmi les options les stages (payants) auxquels vous souhaitez vous inscrire.

gratuit

Pass festival complet 2019

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Ce pass vous donne accès à tous les stages de danse et de chant des Rencontres Chorales de l'Olivier et de Danses Traditionnelles au Pays du Paillon, ainsi naturellement qu'aux concerts ; vous économisez 43€.

450,00 €

Pass Chant 2019

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Ce pass vous donne accès à tous les stages de chant des Rencontres Chorales de l'Olivier 2019, ainsi qu'aux concerts : vous économisez 33€

380,00 €

Pass Danse 2019

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Ce pass vous donne accès à tous les stages de danse de Danses Traditionnelles au Pays de Paillon, ainsi qu'aux balèti.

80,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à Le Cadran Solaire de Coaraze en plus de votre inscription ?

Montant à payer :

Votre billet ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre billet ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

Stages : Rencontres Chorales de l'Olivier & Danse Traditionnelle au Pays du Paillon

Rencontres Chorales de l'Olivier

Nous avons le plaisir de vous adresser ci-après la présentation des stages des vingtièmes Rencontres chorales de l’Olivier de Coaraze, qui se dérouleront du 1er au 12 août 2019, et de Danse traditionnelle au Pays du Paillon, qui aura lieu les 17 et 18 août et les 21 et 22 septembre 2019.
Les Rencontres chorales de l’Olivier de Coaraze et Danse traditionnelle au Pays du Paillon comporteront six stages et, comme chaque année, à l’occasion de chacun des stages une présentation publique réunira les stagiaires et leurs formateurs.

1er au 3 août - Chants des terres latines - Hervé Loche

Adepte d’une ouverture grand angle, Hervé Loche nous invite à un vaste périple coloré des rivages de la Méditerranée aux lointaines terres d’Amérique du sud. Le répertoire visitera pour l’essentiel les musiques traditionnelles et fera aussi quelques incursions dans la musique de la Renaissance et dans les compositions de Piazzolla ou de Villa Lobos. Par-delà la large variété de ce voyage haut en couleur, Hervé Loche nous propose d’explorer les convergences propres à ce bassin culturel dans la simplicité et la joie de l’humanité polyphonique.
Hervé Loche, chef de chœur depuis une trentaine d’années, guitariste et compositeur, dirige des ensembles et anime des stages « la voix dans la polyphonie ». Passionné de musiques plurielles, il visite autant les traditions du monde (Brésil, Afrique, Méditerranée et ailleurs) que les univers classique et contemporain.

4 au 7 août - Voix et randonnée : Polyphonies corses, profanes et sacrées - par Muriel Chiaramonti - à Moulinet, dans le Parc national du Mercantour

La polyphonie corse repose à la fois sur une expérience humaine essentielle, qui mêle les voix et les souffles, et sur la maîtrise d’une technique précise. Le stage permettra de travailler les trois voix qui forment l’art vocal insulaire : « a secunda » (voix principale) qui commence seule chaque phrase, avant d’être rejointe presque aussitôt par « u bassu » (basse) puis par « a terza » (voix haute).
L’étude du tuilage, fondé sur l’écoute entre les voix, et des « ricuccate » (mélismes) donnera toute sa profondeur aux techniques présentées à l’occasion du stage.
En complément aux polyphonies corses, à l’occasion des 40 ans du Parc national du Mercantour, deux randonnées guidées seront proposées, les matinées des 5 et 6 août, aux stagiaires qui souhaiteront y prendre part. En clôture, une veillée musicale publique réunira les stagiaires autour de Muriel Chiaramonti.
Muriel Chiaramonti, élevée au son des paghjelle, a été formée à la pratique du chant polyphonique corse par Jean-Etienne Langianni et Jacky Micaelli, dont elle a suivi les stages avant de rejoindre en 2008, le groupe vocal féminin de Jacky Micaelli, U ponticellu. Au sein de cet ensemble, elle a assuré la tournée de sortie du disque Stella mattutina, en Corse et sur le continent. Depuis une décennie, elle anime des stages de polyphonies corses, en France, en Italie et en Suisse.

8 et 9 août - Chants des frontières des Alpes méridionales - par Manu Théron

Manu Théron explore le thème de la frontière sous divers angles. Celui de la mosaïque culturelle qui caractérise les Alpes méridionales et dont la variété des traditions de chant est le reflet. Celui d’un rapport au territoire plus passionné qu’ailleurs où le chant offre à l’humanité un exutoire dans la déploration, la lutte ou l’allégresse.
Manu Théron, a impulsé depuis le début des années 2000, à Marseille, une interprétation à la fois enracinée dans la tradition du chant populaire méditerranéen et nourrie par la pratique contemporaine de la chanson à texte, où la langue et les rythmes s’entremêlent avec force. Musicien passionné, il met l’originalité de son interprétation au service d’une culture occitane renouvelée qu’il s’attache à faire vivre aussi bien sur la scène que dans ses enseignements.

10 au 12 août - Chant napolitain - par Lucilla Galeazzi

Naples occupe une place à part dans la tradition du chant depuis la fin du Moyen Âge. Ainsi des formes à la fois typiques et très contrastées ont-elles pu s’épanouir – ce stage abordera cette riche variété. Là où la tarentelle au rythme très vif à 6/8 tient de la danse d’exorcisme, la nenia se caractérise par un rythme lent sur une tonalité mineure, porteurs de mélancolie. La villanella, quant à elle, est une chanson de paysans, interprétée à deux ou à trois voix, qui a été reprise par de nombreux compositeurs classiques.
Lucilla Galeazzi, artiste à la renommée internationale, se consacre à la fois aux répertoires traditionnel, baroque et contemporain recherchant les interactions entre différentes formes d’art vocal aussi bien en tant qu’ethnomusicologue qu’en tant qu’interprète. Membre du Quartetto vocale de Giovanna Marini, soliste du groupe de musique baroque L’Arpeggiata, elle s’est produite dans le monde entier. A la tête d’ensembles qu’elle a fondés, Lucilla Galeazzi interprète des œuvres de sa composition et fait dialoguer les cultures.

Danses Traditionnelles au Pays du Paillon

17 et 18 août - Bourrées : de la tradition à la création collective d’un rêve de danse - par Bernard Coclet et Sabine Carsana - à Contes

Fondateurs et animateurs du Grand bal, Bernard Coclet et Sabine Carsana, sont nourris par la tradition de l’Auvergne qu’ils ont puissamment contribué à revivifier. Leur approche de l’emblématique bourrée est la meilleure des illustrations de cette capacité de renouveau.

21 et 22 septembre - Danses du Poitou - par Maria et Benoît Guerbigny & Chaï à la musique - à Bendejun

Le stage offrira un parcours à la rencontre du répertoire chorégraphique du Poitou. Caractérisée par une diversité exceptionnelle, la danse traditionnelle du Poitou est riche de surprises à découvrir sous la férule de deux maîtres qui la pratiquent depuis une trentaine d’années.

à Coaraze, Contes, Bendejun et Moulinet, dans les Alpes Maritimes

Salle des Cadrans Solaires
06390 Coaraze
France

Une question ?
Contactez l'association :

Votre contact Georges Gaède

Email

Téléphone Afficher le numéro

Informations fiscalité

Le don à Le Cadran Solaire de Coaraze ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à Le Cadran Solaire de Coaraze permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page