Album Virginia Constantine

by Le chant des poètes

Crowdfunding pour l'album de Virginia Constantine réalisé par Frank Eulry, arrangeur de L. Voulzy, A. Souchon, Michel Jonasz, J.Birkin, etc.

The fundraising is over! For more information, please contact the organizing association View the page

"LULLABY" (Les 400 coups) : Extrait du clip en exclusivité !



Extraits musicaux



L'ARTISTE

Fille du célèbre auteur-compositeur-interprète Jean Constantin, qui composa entre autres « Mon manège à moi » pour Édith Piaf, « Ma gigolette » pour Yves Montand et la musique du film  « Les 400 coups » de François Truffaut, Virginia étudie le piano classique pendant 15 ans avant d’opter pour le chant et la composition.

Son père lui transmet la passion du Jazz et dès l’âge de 16 ans, elle se produit dans les clubs parisiens, inspirée notamment par la légendaire Sarah Vaughan à qui elle voue une admiration sans bornes.
A 18 ans, elle est en première partie de Dave à l’Olympia.
Elle sera ensuite choriste pour Laurent Voulzy, Michel Sardou, Richard Gotainer, enregistrera des spots publicitaires et prêtera sa voix à Marilyn Monroe dans la revue Bonheur du Lido de Paris.

Fin des années 90, elle part vivre à Londres où elle développe son talent d’auteur–compositeur-interprète en collaborant avec différents producteurs et compositeurs anglo-saxons, dont Dennis Lambert, moitié du célèbre duo américain « Potter and Lambert » qui composa de nombreux hits durant  l’âge d’or de la Motown.
Keith Wozencroft, célèbre pour avoir entre autre découvert le groupe Radiohead, lui propose alors un contrat d’artiste avec EMI/Parlophone mais elle signera finalement avec le label indépendant « The Echo Label Ltd ». Hélas, à la suite de litiges contractuels, l’album ne verra jamais le jour.

Côté français, en 2009, elle a assuré la partie vocale de l’album « Complicity » du JMH Jazz Trio avec qui elle se produit l’année suivante au Sunside et au festival de Jazz de Saint Maur, en première partie de Manu Katché. Suivront d’autres concerts, notamment au Baiser Salé, au Petit Journal Montparnasse, à l’Espace Carpeaux, au New Morning (décembre 2016) et divers centres culturels et festivals (City-Jazzy en mai 2019). Dans son répertoire Jazz, Virginia aime rendre hommage aux grands thèmes du cinema Hollywoodien de George Gershwin à Cole Porter en passant par l’inoubliable “Moon River” de Henri Mancini et en effet, sa couleur vocale sensuelle et intimiste nous transporte au cœur de ces mélodies incontournables, avec une émotion et une sincérité absolue…

Été 2018, elle fait une rencontre décisive, celle de Pierre Maraval, qui devient son agent et lui donne enfin la possibilité d’enregistrer un album de titres originaux et de renouer avec Frank Eulry, directeur musical sur plusieurs albums de Laurent Voulzy et lauréat d’une victoire de la musique (meilleur arrangement musical) pour l’album Souchon/Voulzy. Frank croyait déjà au talent de Virginia lorsqu’elle était choriste pour Laurent Voulzy et il l’a prouvé en acceptant de réaliser son premier album. Le rêve est devenu réalité… La sortie de l’album quant à elle est prévue pour le printemps 2020…




LE PROJET

Dans ce nouvel album, Virginia Constantine cherche à retrouver ce qui est véritablement son ADN : du jazz qui ne soit pas élitiste et de la pop qui ne soit pas simpliste. Une passerelle entre deux mondes qui corresponde à sa culture et à ses envies. Elle tend à se rapprocher de ces artistes qui ont su, par le passé, emprunter cette voie que l’on pourrait qualifier aujourd’hui de crossover.

Rickie Lee Jones ou Norah Jones font partie de ces artistes à part qui font passer l’émotion brute avant la technique, qui, avec un chant pourtant marqué par le jazz, arrivent à chanter des chansons pop, folk ou rock avec un naturel déconcertant. C’est de cette évidence là dont se nourrit Virginia Constantine.
La fusion des styles ne l’effraie pas dans la mesure où elle conserve le sien. Ce swing inimitable et cette voix grave et feutrée comme du velours, tout paraît facile pour cette enfant de la balle, baignant depuis la naissance dans la musique.

A part deux reprises, les titres sont des originaux. Virginia Constantine a cent fois remis sur le métier son ouvrage en ciselant textes et musiques, pour aboutir à cette épure.
Pour l’aider à entériner l’aboutissement de tant d’années de travail, elle a fait appel au réalisateur et arrangeur Frank Eulry dont les expériences passées mettent en évidence sa capacité à assimiler les différents styles musicaux. Sur cet album, Pop et Jazz cohabitent parfaitement car le traitement de la musique et du son est harmonieux et apaisant. Sublimer la voix et retransmettre toute son émotion était la priorité absolue et le challenge permanent de ces enregistrements.
Les arrangements font la part belle aux sons acoustiques, aux cordes, aux cuivres, laissant les musiciens exprimer leur excellence.
Enfin, le choix d’Hubert Salou, amoureux du « beau son », pour enregistrer et mixer cet album semblait être une évidence. Comme Frank Eulry, son parcours et ses goûts ne pouvaient que servir un tel projet.

Dans une époque où bien souvent les machines remplacent les hommes, ce nouvel opus de Virginia Constantine sonne le retour à l’humain, à l’émotion, au vrai.




ALBUM 12 TITRES

Interview de Frank Eulry, réalisateur
Victoire de la musique en 2014 dans la catégorie « Meilleur album de chansons »
Album Laurent Voulzy et Alain Souchon




Hubert SALOU, Ingénieur du son et mixeur

Ingénieur aux Studios Davout puis Free lance, il a croisé la route des plus grands (Lenny Kravitz, U2, Rihanna, Inna Modja, Zaz, Thiefaine, Jacques et Thomas Dutronc, Nolwenn Leroy, Laurent Voulzy, Alain Souchon, Christophe Willem, Alpha Blondy, Hélène Segara etc.). Actuellement, Il travaille principalement au studio « Kashmir » où il enregistre, mixe et masterise.

LES MUSICIENS

Sébastien Chouard (guitare)
Guitariste rock et funk, il a joué sur scène et en studio avec de très nombreux artistes (De Palmas, Johnny Hallyday, Mylène Farmer, Jean Louis Aubert, Sinclair, Céline Dion, Florent Pagny etc.). Il est depuis plusieurs années le guitariste attitré de l’émission de TV « The Voice ».

Díego Imbert (contrebasse)
Accompagnateur incontournable de la crème des musiciens de jazz André Ceccarelli, Didier Lockwood, Richard Galliano, Sylvain Luc, Eric Legnini...

Francis Arnaud (batterie)
Batteur de renommée internationale, notre Steve Gadd français officie dans tous les styles de musique aussi bien avec Christopher Cross, Robben Ford ou Richard Bona que San Severino, Aznavour ou Eddy Louiss.

Frank Montbaylet (piano)
Pianiste de formation classique, avec des doigts de fer et un touché de velours. Remarquable technicien il maitrise aussi bien la musique classique que le jazz ou la variété. Il arrange et compose aussi souvent pour le cinéma.

Alexandre Thollon (harmonica)
« Alexandre Thollon possède une grande maîtrise de son instrument et y rallie des qualités d’improvisateur fin et nuancé… sans fioritures, efficace et direct, Thollon donne tout ! Ses chorus en témoignent. » (J. Gransac « Citizen Jazz »).

François Constantin (percussions)
Grand spécialiste des percussions latines, il a joué et chanté aux côtés des plus grands noms de la variété française (Véronique Sanson, Patrick Bruel, Florent Pagny, Johnny Hallyday, France Gall). Chantre du « Baiser salé » (Paris), il ne rate jamais une occasion d’accompagner sur scène sa sœur Virginie.

Olivier Constantin (chœurs)
Très grand professionnel de la voix, olivier chante aux côtés des « Michel » (Polnareff, Sardou, Jonasz) et des autres. Il  prête également sa voix pour des doublages de cinéma (L’âge de glace, Rio, L’étrange noël de Mr Jack…). ADN oblige, sa voix s’accorde naturellement à celle de Virginie.

Elisabeth Baile (choeurs)

Léonard Raponi (contrebasse et basse électrique)
Arrangeur et directeur musical de Gilbert Becaud pendant 20 ans, cet excellent bassiste a accompagné le gotha de la chanson française et du jazz. Touche à tout inspiré, il est aussi un brillant arrangeur et ingénieur du son.

Thierry Fanfan (basse électrique)
Le son et le groove incroyables de ce généreux bassiste d’origine  guadeloupéenne   ont déjà fait merveilles sur scène comme en studio auprès de Angélique Kidjo, Ayo, Bernard Lavilliers, Miche Jonasz, Michel Fugain, Laurent Voulzy, Christophe Maé… Il a participé à des dizaines de tournées et à plus de 1000 albums.

Quatuor à cordes :

Michel Michalakakos

Jean-Claude Auclin

André Joseph

Cécile Agator

Frank Eulry (claviers)
Claviers, arrangements et orchestrations : Alain Souchon, Jane Birkin, Gérard Manset, Keren-ann, Benjamin Biolay, Michel Jonasz, Françoise Hardy, Laurent Voulzy, Zazie, Eddy Mitchell, Patrick Bruel, Jerho, Luz Casal, Renaud, Alain Chamfort, Etienne Daho, Idir, Marc Lavoine, MC Solaar, Miossec, Patrice Guirao, Art Mengo, Kent, Dorian, Peter Thornalley, Elisabeth Anaïs, Frank Langolff, Alan Stivell, Jil Caplan, Jay Alanski, Salvatore Adamo, Nolwenn Leroy... la liste est très longue !


About the organization

Défense de la chanson

contributors

3 860 € collected
Goal : 30 000 € Contribute to the project
27 contributors

Share the collection

Album Virginia Constantine

by Le chant des poètes

Funded at 13% - 3 860€ / 30 000€
Contribute to the project

100% secure payment platform

All banking information to process this payment is completely secure. Thanks to SSL encryption of your banking data, you are assured of the reliability of your transactions on HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS