Faciliter la mise en place d'un établissement d'enseignement secondaire unique

par Le Cours d'Armor

Cette collecte est terminée.

Faciliter la mise en place d'un établissement d'enseignement secondaire unique

par Le Cours d'Armor

Cette collecte est terminée.

Contribuer à ce que des élèves de foyers modestes puissent profiter d'une offre d'enseignement secondaire claire, motivante et efficace

Présentation du projet

Notre association gère un établissement scolaire d'enseignement secondaire différent (de la sixième à la seconde) qui ouvrira ses portes en septembre 2016 à Saint-Brieuc au  2, rue Emile Souvestre.


Origine du projet

Le projet est né dans l'esprit de François Chabanel, ingénieur, professeur agrégé de mathématiques, passionné d'enseignement, ayant exercé dix-neuf ans à différents niveaux du secondaire et du supérieur.
Devant le manque de motivation de trop nombreux élèves et la confusion des programmes et pédagogies en vigueur, il a réfléchi à d'autres modalités d'enseignement possibles et a démissionné de l'institution, persuadé que "pour faire du vin nouveau il faut des outres neuves".

Soutenu par notre association, il compte mettre en place une formation cohérente allant de la sixième à la seconde, sans dogmatisme, ne se réclamant pas d'une école particulière, qu'elle soit Montessori, Steiner ou bien l'école d'antan.

Il désire en particulier mieux utiliser les talents de chacun en présentant à chaque élève des objectifs clairs qu'il atteindra à son rythme ainsi qu'en sollicitant curiosité et créativité.

Cette structure unique d'enseignement secondaire multi-niveaux où le professeur devient un peu un instituteur (avec un nombre d'élèves limité à seize la première année) promet d'apporter un accompagnement très riche. Toutes les personnes, enseignantes ou élèves, ayant expérimenté des classes multi-niveaux s'accordent à dire qu'elles offrent un cadre très stimulant.

  1. Les mathématiques, le français et l'anglais seront enseignés sous forme de modules permettant à l'élève, d'une part d'aller à son rythme et d'autre part de savoir sur quel point concentrer son effort à un moment donné.
  2. L'histoire sera enseignée chronologiquement.
  3. Dans l'ensemble des matières, on insistera sur l'importance de la mémorisation de données factuelles (définitions, structure du cours, vocabulaire, poésies, auteurs etc.).
  4. Les élèves seront fréquemment amenés à préparer des exposés en groupe.
  5. On invitera régulièrement des intervenants extérieurs de tous horizons à partager leur passion et leur expérience
  6. On proposera comme LV2 : l'Espagnol, L'Allemand, le Russe
  7. Nous proposerons une initiation au latin pour les élèves volontaires

A quoi servira l'argent collecté ?

Notre projet suscite de l'intérêt dans la région de Saint-Brieuc. De nombreuses personnes se rendent compte qu'il répond à un réel besoin. Parmi les foyers dors et déjà disposés à inscrire leur enfant à la rentrée, certains ont des revenus trop modestes pour assumer les frais annuels de scolarité (3500 € par an).
Nous souhaitons pouvoir proposer au minimum quatre bourses de 2500 € chacune, afin de recruter des élèves dont les familles adhèrent au projet sans avoir les moyens suffisants pour payer la totalité de la scolarité.

Notre équipe



Agnès Rouxel , Présidente de l'association,  a longtemps exercé comme professeur en école de musique, puis a eu à cœur de se former pour se réorienter professionnellement et devenir consultante pédagogique.

Elisabeth Dufilhol, Trésorière,  est biochimiste de formation. Mère de trois enfants scolarisés, elle aspire à un enseignement dispensant un contenu clair et structuré , prenant appui sur la curiosité de l'élève et lui permettant d'approfondir selon ses possibilités.



Marina Cicéron est diplômée de l'EHESS ( Ecole des hautes études en sciences sociales ). Marina a fait de l'accompagnement scolaire sous diverses formes dans des établissements secondaires publics. Elle a eu l'occasion de mettre en place des ateliers pédagogiques pertinents. Actuellement, elle travaille à son compte dans l'accompagnement pédagogique. A terme, elle prendra en charge l'enseignement du français, de l'histoire-géographie, animera un atelier théâtre ainsi qu'un atelier arts plastiques. Nous souhaiterions que Marina puisse prendre sa place dès la rentrée prochaine mais le budget dont nous disposons pour l'instant ne nous le permet pas.
Avis aux mécènes !



logo    15 Avril 2016

Le Cours d’Armor s’ouvre aux collégiens en 2016


Une dizaine de parents est déjà prête à participer à une expérience originale en mettant leurs enfants dans cette petite structure scolaire, qui sera dirigée par François Chabanel.
Il y a désormais des familles déterminées à inscrire leurs enfants à la rentrée 2016-2017 au futur Cours d’Armor. Réunis sous forme d’association, ils ont eu le temps de discuter et préparer le projet avec François Chabanel qui en sera le professeur principal. Les motivations des parents qui n’hésiteront pas à proposer ainsi autre chose à leurs enfants ?« Donner les bases solides sur lesquelles mon fils pourra s’appuyer ensuite » ,explique Élisabeth Dufilhol, mère d’Adrien qui entrera en classe de seconde à la rentrée prochaine. Forte d’une expérience malheureuse avec ses deux aînés, cette maman ne souhaite pas retomber dans un parcours qui serait une fatalité.« Ayant beaucoup voyagé, beaucoup déménagé, nos deux premiers enfants ont connu une dizaine d’établissements scolaires, avec chaque fois le même constat, le même ressenti, face à une dispersion des matières, des enseignements. »

Si elle ne souhaite pas revenir à un enseignement du début du XXe siècle, Élisabeth Dufilhol préfère tout de même moins de matières, moins d’options…« Et moins de fautes d’orthographe dans les rédactions. » Elle préfère un emploi du temps compact, mais efficace.« Je ne peux pas comprendre qu’on accepte deux séances d’anglais de 50 minutes chacune, réparties entre le lundi matin et le vendredi après-midi …» , s’étonne encore la maman. François Chabanel se considère plus comme un instituteur qu’un professeur hyperspécialisé, dont les compétences s’arrêtent à la matière enseignée.« Afin de mieux encadrer les élèves, de les aider à donner du sens à ce qu’ils font, de vraiment les motiver et de les faire progresser à grands pas, nous limiterons le groupe à seize élèves. L’établissement sera constitué d’une seule classe multiniveaux. Cela ne veut pas dire que nous nous refermerons sur nous-mêmes, au contraire : des passionnés d’histoire, de géo et de différentes matières ainsi que des artisans ou des passionnés viendront donner des conférences et échanger.» Les locaux de la rue Souvestre, où des cours de soutien scolaire sont actuellement dispensés, se prêtent bien à l’accueil d’un petit groupe. Le travail par modules permettra à chacun de prendre son temps.« L’élève sera en mesure de travailler posément, et d’aller plus loin si je constate que ses capacités le lui permettent. » François Chabanel entend ainsi donner le goût d’apprendre à chacun. L’association de soutien au Cours d’Armor, composée des parents d’élèves et de personnes extérieures, compte faire appel au mécénat pour compléter le budget, afin de ne pas alourdir la participation fixée l’année prochaine à 350 € par mois.

Alain BIHEL.



Donner 20 euros

Un grand Merci - Version numérique du numéro un du journal de l'Etablissement

Donner 50 euros

Contrepartie précédente - Stylo au nom de l'établissement

Donner 100 euros

Contreparties précédentes - Exemplaire dédicacé du livre "Quitter l'Education Nationale pour faire Prof" (Janvier 2017)

Donner 150 euros

Contreparties précédentes

Association Le Cours d'Armor

Le Cours d'Armor

L'association gère un établisssement d'enseignement secondaire différent et motivant qui ouvrira ses portes à la rentrée 2016 à Saint-Brieuc

Laurence Rio
19/06/2016
danielle Le Coq Barboux
07/06/2016
En cours de réflexion pour l'intégrer j'aide à ma manière bon courage à ce projet qui se veut innovant
Pierre BRON
04/06/2016
Bonne chance à cette initiative courageuse.