MIDI ÉTAIT EN FLAMMES - #Art #Théâtre #Contemporain

par Le Difforme

Faire un don

MIDI ÉTAIT EN FLAMMES - #Art #Théâtre #Contemporain

par Le Difforme

Faire un don

"La vérité n'est pas dans un seul rêve , mais dans beaucoup de rêves" - Pier Paolo Pasolini


POURQUOI AVONS-NOUS BESOIN DE VOUS ?  

La compagnie le Difforme démarre sa prochaine création à partir de l’oeuvre de Pier Paolo Pasolini, Midi était en flammes. Ce spectacle est une recherche sur notre rapport au sacré et l’uniformisation de nos désirs. Il se construit avec cinq acteurs, un circassien, un musicien. Cela fait plus d’un an que nous avons commencé à travailler sur ce spectacle qui verra le jour en 2019-2020 au Théâtre de la Cité Internationale. Nous avons commencé une première session de répétition en octobre aux Laboratoires d’Aubervilliers et nous continuons à travailler pendant un mois à la Maison Maria Casarès en mai prochain. C’est pour ce moment de travail que nous vous demandons votre soutien. Partir un mois en recherche représente pour une compagnie un investissement financier important, nous avons besoin de vous.


LE SPECTACLE

Midi était en flammes est une recherche sur l’oeuvre romanesque, poétique, dramatique, journalistique et cinématographique de Pasolini. De ce travail s’est dégagée la matière textuelle principale à partir de laquelle nous allons créer ce spectacle : le roman Théorème. Ce roman, pensé et créé par Pasolini en 1968 en même temps que le film du même nom, donnera à la pièce sa structure et la majorité de son texte ainsi qu’un point de départ sensitif et thématique. 

 

Le récit prend place dans notre monde post-industriel, où l’on observe, un à un, les habitants de la maison d'une famille aisée. La cellule familiale comme miroir de la société, avec ses hiérarchies, ses règles et ses territoires quasi-étatiques, nous permettra d'examiner de près les liens qui constituent toute société ainsi que le souffle de l’Histoire dans ses manifestations les plus intimes. L’irruption d’un étranger bouleverse l’énoncé mathématique et révèle une dimension magique et divine à notre histoire. Cet être met en péril le cadre posé, et pourtant il est attendu par la famille tel un Messie. Il séduit ses habitants un par un et fait de chacun d’eux des errants en quête de sens. Cette figure fascinante vers laquelle convergent uniformément la totalité des désirs symbolise notre conception contemporaine du désirable et de l’érotisme, de plus en plus normés par les médias omniprésents. Pasolini, visionnaire sur ce point, a bien senti comment nos sociétés occidentales, devenues des marchés de consommation, voient l'avènement d'un nouvel impact des mondes virtuels sur le réel. Notre existence est déterminée par la surpuissance des images.

 


 


À QUOI SERVIRA L'ARGENT COLLECTÉ ?

La résidence de notre prochain spectacle, Midi était en flammes,du 1 au 31 mai à la maison Maria Casarès est un moment crucial pour la compagnie le Difforme qui vendra son nouveau spectacle aux diffuseurs et programmateurs. Mais pour pouvoir présenter une maquette et exister dans le monde du spectacle vivant, la compagnie se lance dans une quête aux financement privés et publics. C’est l’ensemble des spectacles de création qui peinent à trouver les fonds nécessaires à la production, les prêts bancaires et les fonds propres étant totalement insuffisants.

Pour financer la production du spectacle : son écriture et sa dramaturgie (5 000 euros), sa scénographie (15 000 euros), ses costumes (3 000 euros) auxquels il faut ajouter les cachets des comédiens, techniciens et musiciens durant les répétitions (50 000 euros) et bien sûr durant les représentations, le coût de la communication (6 000 euros) autour du nouveau spectacle. Ces chiffres représentent ce qu’il faudrait idéalement mais la réalité est tout autre et nous ferons en fonction du budget que nous aurons, optimiserons chaque frais et économiserons partout où cela est possible.                                                                                                                                                                                                                                       L'avenir de la compagnie le Difforme est précaire, comme beaucoup d’autres. Le secteur foisonnant du spectacle vivant donne le tournis : seulement 2% des compagnies sont soutenues par l’Etat, 17% par les collectivités territoriales ou par les organismes de gestion collective des droits. Et la baisse récurrente des financements publics et de la diffusion des spectacles en région rendent inévitablement les structures déficitaires.

Alors que faire ? Pour favoriser sa création, Jessica Dalle a décidé de se faire aider, en plus de toutes les aides publiques auxquelles elle fait des demandes, de donateurs d’un nouveau genre, les donateurs privés, par un système de financement participatif.

 

Malgré cela, l’avenir de la compagnie le Difforme est précaire, comme beaucoup d’autres. Le secteur foisonnant du spectacle vivant donne le tournis : seulement 2% des compagnies sont soutenues par l’Etat, 17% par les collectivités territoriales ou par les organismes de gestion collective des droits. Et la baisse récurrente des financements publics et de la diffusion des spectacles en région rendent inévitablement les structures déficitaires. Alors que faire ? Pour favoriser sa création, Jessica Dalle a décidé se faire aider, en plus de toutes les aides publiques à qui elle fait des demandes, de donateurs d’un nouveau genre, les donateurs privés, par un système de financement participatif.


LA COMPAGNIE

Le Difforme est une plateforme de production et de diffusion de spectacles, elle a pour singularité de développer des écritures dramatiques contemporaines avec une approche sonore et musicale de la scène. Depuis sa création en 2009, le structure s'investit dans la valorisation d'espaces de travail, elle a notamment créé un lieu conventionné par la SNCF ‘Le Grenier de la Gare’, qui a permis à des artistes plasticiens, musiciens et comédiens de se rencontrer, d'échanger sur leurs travaux.

 

Jessica Dalle, directrice artistique de la compagnie, est actuellement artiste associée au Théâtre de la Cité Internationale. Elle y a mis en scène son dernier spectacle Walpurg-Tragédie en décembre dernier qui a reçu de la critique et du public un très bon accueil. Le spectacle a également été présenté à La Gaité Lyrique dans le cadre du Festival Impatience 2017. Celui-ci part en tournée en Pologne en automne 2018.


Merci, merci infiniment de votre curiosité  !

POUR NOUS SUIVRE :

Facebook : https://www.facebook.com/ledifforme/

Site : https://www.ledifforme.com/

Instagram : https://www.instagram.com/ledifforme/







 

Donner 10 euros

Nos sincères remerciements

Donner 50 euros

Une photo développée des répétitions

Donner 120 euros

Une photo développée des répétitions et le texte de la pièce dédicacé par la metteure en scène

Donner 500 euros

Une photo développée des répétitions, le texte de la pièce dédicacé par la metteure en scène et une balade en forêt avec la metteure en scène

Donner 1000 euros

Toutes les contreparties précédentes et la mention de vos noms sur les outils de communication des théâtres

Donner 30 euros

Nos sincères remerciements

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page