FR EN
Rêver.

Inventer.

Débattre.

Créer.

Mon don

Je donne une fois

  • 10 €
  • 20 €
  • 25 €
  • 50 €

Pigment.s, un spectacle pluridisciplinaire

"Pigment.s,c'est un spectacle où se mêlent danse, théâtre et musiques originales. La pluridisciplinarité est un élément central du spectacle : avant le process d’écriture, les sujets de la pièce avaient déjà été réfléchis et arrêtés entre Adeline Bernardo, la chorégraphe, Niccolò Romero-Passerin, le compositeur, et moi-même. Nous voulions parler de l’égalité entre les hommes et les femmes, mais aussi et surtout entre les êtres humains. La question du genre nous taraude depuis longtemps et nous avions le désir d’ouvrir le champ des possibles et de proposer l’idée d’une société où chacun serait considéré indépendamment de son sexe.

Nous voulions parler du malaise qui habite une majeure partie de notre génération face aux modèles qui nous sont proposés, qu’il s’agisse des modèles de corps filiformes ou parfaitement musclés, et qui sont ancrés dans l’imaginaire collectif. Nous voulions aborder la question des droits homosexuels, qui aujourd’hui encore peinent à être reconnus et acceptés partout dans le monde. Nous voulions dénoncer la domination patriarcale dans laquelle nous évoluons, car malgré les mouvements humanistes qui se battent pour l’égalité des droits entre hommes et femmes, le pouvoir est essentiellement attribué au masculin.

Nous voulions déconstruire.


Les artistes passent du mot au geste et du geste au mot pour exprimer une idée ou une opinion sur les sujets qui sont abordés tout au long du spectacle. Un peu comme un édifice qui se bâtit brique à brique, Pigment.s se construit à travers l’expression de chacun : tous se confrontent au même problème, ils ne trouvent pas leur place au sein de la société d’aujourd’hui. Chaque parole est une expérience individuelle qui s’inscrit dans le collectif d’idées, et les costumes y font écho : chaque touche de
couleur qui s’ajoute au costume de base, noir, vient marquer le témoignage d’un vécu semblable au propos porté au plateau.

Pigment.s, c’est aussi une histoire de relations : les témoignages de ce groupe de jeunes, leurs rêves, leurs combats, leurs espoirs et leurs désillusions mais aussi l’amour qui les lie les uns aux autres. Nous avons entamé le travail de répétition dans le même sens : à travers le texte, la musique et le mouvement. Nous cherchions avec les corps comme j’ai cherché avec les mots, en menant la quête autour de la collectivité en opposition à l’individu (au sens individuel, singulier) : comment chacun tente de trouver et de faire sa place dans ce monde au milieu des autres. Si le texte offre une vision plutôt claire d’un propos ou d’une idée, la danse et la musique viennent prendre le relais quand les mots ne suffisent plus, ou ont trop dit, et racontent avec le corps, le mouvement, à la place du texte."

Mathilde Flament-Mouflard, note d'intention août 2020.

© Victor Sainte-Luce - photos non libres de droits.

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Une saison qui débutait en mars...

Au Fil de la Plume, nous avions organisé la saison 2019-2020 sur la deuxième partie de l'année...

  • Du 16 au 27 mars, l'équipe de V.R.A.C devait entamer une résidence de création à la Ménagerie de Verre et présenter sa sortie de résidence à l'Espace Beaujon les 2 & 3 avril. Ce spectacle n'a jamais vu le jour, pour des raisons que nous connaissons tous.
  • 10805 MAUX, la pièce d'Alexandre Cordier jouait à la Comédie Nation depuis deux samedis quand le confinement est arrivé, annulant les trois dernières représentations qui étaient prévues, et par conséquent, toute possibilité de diffusion supplémentaire.
  • Les répétitions de Pigment.s se sont complètement arrêtées : en plus des créneaux prévus en mars, une résidence en avril et une autre fin mai étaient prévues avec toute l'équipe, mais comédiens, danseurs et musiciens n'ont pas pu se retrouver comme prévu.
  • Une étape de travail était prévue au Studio le Regard du Cygne, salle de spectacle associée au réseau Paris-Danse, les 5, 13 & 14 juin pour présenter Pigment.s, mais les conditions sanitaires à ce moment ne permettaient pas la reprise des représentations. L'annulation de ces dates représentait aussi l'impossibilité de montrer notre avancée sur ce projet pluridisciplinaire et d'entamer la diffusion, telle que nous l'avions prévu.

S'ajoutent à ces annulations les répétitions ponctuelles, les ateliers bien-être et expression corporelle, mais aussi la mise en veille de tout le travail de diffusion des activités de la compagnie. Et bien sûr, la déception des différentes équipes de voir ces projets avortés, coupés dans leur élan, nos plans tomber à l'eau et les perspectives se flouter.

---

Si l'annulation de V.R.A.C a marqué un arrêt définitif du projet, pour des raisons d'emplois du temps et d'organisation entre la France et la Belgique (lieu où vit une des comédiennes du projet), la création de Pigment.s a néanmoins pu redémarrer.

L'équipe a eu la chance de pouvoir se retrouver en juillet pendant deux semaines à la Ménagerie de Verre. Les musiciens ont accordés leurs instruments, les danseurs se sont étirés et les comédiens échauffés afin de reprendre tous ensemble le travail là où nous avions du l'arrêter.

Deux semaines pour explorer, se redécouvrir, traverser des univers très différents, partager, échanger, créer. Se rencontrer humainement, rire, transpirer, mettre une musique, improviser et tirer un fil d'idée ou alors tous ensemble, danser.

En plus de la joie de reprendre le travail, il y avait la joie de se retrouver, de se découvrir en prenant le temps, de retrouver ce contact humain qui nous avait a tous cruellement manqué pendant le confinement.

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Le fil de la Plume. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

Malgré tout, nous avons besoin de votre soutien...

La saison 2020-2021 est néanmoins enfin lancée. Incertain, un peu hésitant, le monde de la culture semble se réveiller d'un trop long sommeil et se relève, un peu engourdi, sans trop savoir à quoi s'attendre. Grandes structures ou petites compagnies, personne ne sait vraiment où nous pourrons aller, mais avec le désir cuisant et la détermination d'avancer.

Ces deux mois à l'arrêt, et les reprises partielles en mai-juin, n'ont fait qu'augmenter notre envie, notre besoin de nous retrouver pour créer, construire, échanger nos idées et relancer la machine.

Mais pour ce faire, nous manquons cruellement de moyens. Le confinement et les nombreuses annulations ont creusé un manque à gagner de plus de 3000€ dans les comptes, mettant en danger l'équilibre financier de la compagnie. Si pour l'instant nous arrivons à maintenir une ligne directive, le risque d'un imprévu viendrait tout bouleverser.

C'est pourquoi nous avons créer cet appel à dons. Après avoir longuement hésité et cherché des solutions ailleurs, dans les subventions publiques ou les fonds de solidarité mis en place par le gouvernement. Mais si les premières prennent beaucoup de temps avec des dossiers souvent lourds et conséquent à monter, le deuxième ressemble à ces publicités de réductions attrayantes qui clignotent, mais dès que l'on s'approche on découvre une liste de conditions et l'on se demande qui peut bien en bénéficier.

Alors nous voilà. motivés, déterminés, volontaires et désireux de continuer à avancer, à faire ce métier, à développer nos activités. Même si les derniers mois ont été extrêmement durs. Même si les mois à venir sont incertains. Le Fil de la Plume ne s'arrêtera pas là, Pigment.s verra le jour (nous vous en dirons bientôt plus), l'équipe s'est retrouvée et Mathilde travaille encore plus afin de promouvoir notre travail, mais nous avons besoin de soutien grâce à des dons que vous pourriez faire à la compagnie. 

Si vous avez pris le temps de lire jusqu'au bout, déjà merci. Merci d'avoir porté de l’intérêt à cette compagnie, de deux ans seulement (!!), qui se veut de "réveiller les consciences à travers des créations qui poussent à sortir des sentiers battus". Parce que pour nous, le théâtre, la danse, la musique, le spectacle vivant sont des moyens de s'interroger, de questionner, de remettre en question les acquis et de bouleverser l'ordre établi. Nous avons des choses à dire, à défendre, à porter sur un plateau de théâtre que ce soit dans une salle, un hôpital, une esplanade ou un atelier. Des activités à développer, des rencontres à faire, des dossiers à monter, des spectacles à écrire. Si pour vous aussi, ces choses sont importantes et que vous souhaitez nous soutenir en faisant un don, merci infiniment. Votre soutien est indéfinissable, c'est grâce à vous que nous continuons d'exister. Alors merci.


© Victor Sainte-Luce - photos non libres de droits.

Signaler la page