Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Le Kapokier pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Eau + graines + huile de coude = indépendance !

par Le Kapokier

Eau + graines + huile de coude = indépendance ! - Le Kapokier

Autonomisation d'un groupe de cultivatrices au Burkina Faso par la mise en place d'une parcelle de maraîchage agro-écologique.


Présentation du projet

L'association Le Kapokier souhaite créer une activité maraîchère à Bérégadougou, au Burkina Faso pour apporter une source de revenu à un groupement de cultivatrices (l'AADB) vivant dans la précarité, les former à la culture agro-écologique et leur donner accès à une alimentation diversifiée de qualité sur le plan nutritif et environnemental.

Les femmes engagées dans ce projet sont courageuses, mais n'ont pas la chance de posséder un terrain et n'ont pas reçu d'éducation. Nous souhaitons, en mettant à leur disposition les moyens nécessaires, leur permettre de vivre dignement du fruit de leur travail tout en soignant leur environnement !

Pour y arriver, voici les différentes étapes :

  • Aménagement d’une parcelle maraîchère sur une surface d’un hectare.
  • Réalisation d’un forage et mise en place d’un système de pompage.
  • Construction d’un château d’eau.
  • Achat de semences biologiques locales.
  • Mise en culture d’un hectare.
  • Formation à la culture biologique de légumes et aux techniques d’irrigation des cultivatrices.
  • Commercialisation d’une partie des récoltes. 

Et les résultats que nous attendons du projet :

  • Mise en place de cultures maraîchères sur une parcelle d’un hectare.
  • Amélioration du niveau de vie des membres de l’AADB et autofinancement de la ferme grâce à la commercialisation des légumes produits.
  • Acquisition par les cultivatrices de l’AADB des savoirs spécifiques concernant la culture biologique de légumes et les techniques d’irrigation.

Origine du projet

L’aventure commence en 2012 à Paris : Édouard et Julien, cofondateurs de l’association, accompagnent leur père Fako Sombié, atteint d’un cancer, dans son village natal au Burkina Faso. Au cours de ce voyage, Fako leur montre le terrain dont il a hérité et leur présente les personnes susceptibles de les aider à le mettre en valeur. Un mois après leur arrivée, Fako décède, laissant une vaste étendue de terre à cultiver et la volonté d’en faire profiter le plus grand nombre.

De retour en France et devant l’ampleur de la tâche à accomplir, les deux frères, avec famille et amis, fondent l’association Le Kapokier et un projet familial se transforme en un élan associatif, profitant d’un ancrage fort à la fois en France et au Burkina Faso

Un partenariat se met en place avec un groupement de cultivatrices sans terre, motivées, de la commune de Bérégadougou. Elles s'organisent en association : l'Association pour une Agriculture Durable au Burkina (l'AADB). Débute alors une riche collaboration pour mener à bien un ambitieux projet : développer une ferme agro-écologique innovante qui montre comment l'agriculture peut être source de régénération environnementale, tout en ayant un modèle économique viable.

C'est ainsi que depuis 2012, un terrain de 11ha de brousse s'est transformé : l'aménagement de 2 retenues d'eau pluviale (8500 m3 au total) et la plantation d'arbres ont permis de freiner l'érosion des sols et de régénérer un couvert végétal propice à la biodiversité. (Ci-dessous : des crocodiles ont investi les retenues)

Les retenues d'eau ont fait revenir des crocodiles sur le champ.

Un puits, 2 bâtiments, une pépinière et un four ont été construits, du matériel acheté, qui ont permis de cultiver 10 ha de céréales biologiques, 1 ha de plantes médicinales et de valoriser, par la transformation, la production issue des arbres du champ. 

Toutes les plantes sont d'origine locales, principalement destinées à un marché local, et cultivées à la main selon les principes de l'agro-écologie. L'activité s'inscrit dans le respect des coutumes locales, avec le soutien du chef du village et du maire de Bérégadougou. Nous avons à coeur de préserver le patrimoine naturel local, qu'il soit humain, végétal ou animal !

Le projet de parcelle maraîchère vient s'inscrire dans la nécessité de viabiliser le modèle économique de la ferme et de diversifier les plantes cultivées sur le champ. (Ci-dessous, vue du champ, qui compte beaucoup de grands arbres tels que les caïlcédrats, karités, niérés, tamariniers).

A quoi servira l'argent collecté ?

A rémunérer 6 femmes pendant 1 an pour démarrer l'activité ! 

Nous avons déjà réuni l'argent pour financer le forage et l'achat de matériel d'irrigation. Avec peu de moyens ici, on peut faire beaucoup là-bas : le salaire moyen local est de 36 000FCFA, soit 55€. Nous espérons donc collecter 55 x 6 x 12 = 3960€. 

Mais si nous collectons plus, nous pourrons augmenter la surface de culture et le nombre de cultivatrices !

Notre équipe

Le Kapokier compte une centaine d'adhérents dont 12 membres actifs qui participent directement au projet. Un échange hebdomadaire avec les responsables sur le terrain et 1 à 2 missions annuelles de membres du Kapokier sur place permettent que les projets soient menés à bien malgré la distance. 

A paris, les membres du Kapokier aiment joindre l'utile à l'agréable et organisent (en temps normal) de nombreux moments conviviaux (repas, évènements) ainsi qu'un après-midi ludique mensuel (le 1er diamnche du mois) au Café Social, Paris XXème. (Ci-dessous, soirée loup garou organisée au foyer Bisson dans le 20ème, ambiance garantie !)

Membres du Kapokier, lors de l'organisation d'une partie de loup garou au foyer Bisson, Paris 20ème.

Le Kapokier

Le Kapokier c’est l’arbre sacré du village d’origine des fondateurs de l’association sous lequel on se réunit pour parler des problèmes et leur trouver des solutions... N'hésitez pas à nous rejoindre ! / Facebook le kapokier


Nos soutiens !

Nos projets sont réalisés grâce à l’implication et à la générosité des membres de l’association ainsi qu’au soutien de nos partenaires et mécènes :



Donner 14 euros

1 semaine de travail pour une cultivatrice !

invitation à une réunion d'information et aux évènements du Kapokier + 1 semaine de profonde satisfaction en pensant à la personne que vous aidez.

Donner 55 euros

1 mois de travail pour une cultivatrice !

invitation à une réunion d'information et aux évènements du Kapokier + 1 mois de profonde satisfaction en pensant à la personne que vous aidez + 1 carte imprimée avec une belle photo du projet.

Donner 110 euros

2 mois de travail pour une cultivatrice !

invitation à une réunion d'information et aux évènements du Kapokier + 2 mois de profonde satisfaction en pensant à la personne que vous aidez + 1 lot de cartes imprimées avec de belles photos du projet..

Donner 660 euros

1 an de travail pour une cultivatrice !

invitation à une réunion d'information et aux évènements du Kapokier + 1 an de profonde satisfaction en pensant à la personne que vous aidez, une année très faste en somme + 1 magnifique calendrier du Kapokier..

Donner 3960 euros

1 an de travail pour six cultivatrices !

"C'est bon deh !", soit vous êtes très généreux, soit vous avez quelque chose à vous reprocher : dans le 1er cas, c'est vraiment la classe ! Et dans le second, ça jouera forcément en votre faveur ! ;-)

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Le Kapokier. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
S
Sophie
27/05/2021
a
annick
24/05/2021
J
JOELLE
24/05/2021
Signaler la page