Aidez-nous à neutraliser les pièges mortels involontaires pour la faune !

par Le Pic Vert

Faire un don

Aidez-nous à neutraliser les pièges mortels involontaires pour la faune !

par Le Pic Vert

Faire un don
Aidez-nous à neutraliser les pièges mortels involontaires pour la faune ! - Le Pic Vert

Avec votre soutien, nous pouvons sauver très facilement et très rapidement quantité d’insectes, petits mammifères, oiseaux, chauves-souris…

Présentation du projet

● adopter des lois en faveur de la biodiversité, c’est bien.

●  Protéger les milieux naturels pour protéger la biodiversité, c’est essentiel.

●  Réduire les pollutions pour préserver la faune, c’est encore une bonne idée.

Mais il existe  un moyen bien plus simple, efficace et réalisable par tous pour sauver chaque année des millions d’animaux de toutes sortes : insectes, petits mammifères, oiseaux, chauves-souris, amphibiens, lézards… Mettre en œuvre ce moyen devrait être une priorité. Mais paradoxalement, faute d’informations, personne ou presque ne pense à identifier et neutraliser les milliers de pièges potentiellement mortels pour la faune qui parsèment nos campagnes et nos villes mais aussi souvent nos maisons et jardins.

Il existe en effet de nombreux pièges pour la faune un peu partout dans l’environnement, créés involontairement, liés à l’activité humaine, en ville comme à la campagne :

  • les clôtures en barbelés sur lesquelles les rapaces et chauves-souris s'accrochent
  • les baies vitrées sur lesquelles les oiseaux se tuent en les percutant
  • les trous au ras du sol, passages canadiens, puits perdus… qui piègent insectes, petits mammifères et amphibiens
  • les abreuvoirs et les bassins de décantation en plastique dans lesquels se noient des amphibiens et des mammifères
  • les bouteilles et autres déchets jetés dans la nature qui emprisonnent insectes et petits mammifères
  • les poteaux creux qui emprisonnent oiseaux et chauves-souris
  • les fils aériens qui tuent des oiseaux

copyright : Jean-François Noblet

Aujourd’hui il n’existe que de rares documents écrits (plaquettes d’information) sur le sujet mais leur diffusion reste, sinon confidentielle, limitée et se révèle assez peu adaptée aux nouveaux moyens de communication permettant de toucher un maximum de citoyens et notamment les plus jeunes. Nous voulons augmenter la prise de conscience et la mobilisation d’un plus grand nombre de personnes en utilisant une diffusion par les réseaux sociaux.

L’objectif de ce projet est de sensibiliser les citoyens en concevant et en diffusant largement 10 spots vidéo de 5 minutes chacun sous forme de tutos explicatifs et démonstratifs qui montreront comment repérer et neutraliser facilement ces pièges.

 Il s’agit d’alerter le maximum de personnes sur ces pièges involontaires et de les inciter à devenir des acteurs de leur neutralisation d’urgence. Nous pourrons ainsi, tous ensemble, sauver des millions d’animaux et contribuer activement et très concrètement à la protection de la biodiversité.

Origine du projet

Tout débute en 1978, lorsqu’un responsable de la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (Frapna) est interpellé par un employé SNCF qui lui signale que des cadavres d’animaux se trouvent à l’intérieur de poteaux téléphoniques en métal creux qui ont été déposés et stockés dans une gare. Au final des dizaines de cadavres seront retrouvés dans ces poteaux : chouettes, petits passereaux, écureuils…. Cette macabre découverte, qui en annonçait malheureusement beaucoup d’autres, sera le début d’un long et pugnace combat pour les associations environnementales et pour Jean-François Noblet, naturaliste isérois. Ce combat, il le mène depuis des années au sein de l’équipe du Pic Vert, association qu’il co-préside et qui compte plus de 850 adhérents.

Plus de 40 ans ont passé mais ce combat demeure plus que jamais d’actualité car chaque année un nombre considérable d’animaux (plusieurs millions probablement) se trouvent ainsi piégés et finissent par mourir souvent après une longue agonie.





Qu’il s’agisse de poteaux creux ou de cavités au ras du sol, de vieilles clôtures en barbelés, de bouteilles abandonnées, ou bien encore de bassins sans échappatoires, les pièges involontaires pour la faune font encore beaucoup trop de victimes.

 Depuis toutes ces années, nous pouvons confirmer :

  • L’incroyable impact (tant qualitatif que quantitatif) de différents pièges mortels installés involontairement  par les hommes et touchant  la faune sauvage, ce qui peut réduire à néant la restauration de corridors biologiques.
  • L’ignorance de nombreuses personnes qui installent ces pièges sans le savoir.
  • La nécessité de convaincre très vite le plus de monde possible de l’existence de ces pièges et des moyens souvent simples de les neutraliser
  • L’importance de mobiliser personnellement tous les citoyens quels que soient leur âge, leur métier et leur lieu de résidence

A quoi servira l'argent collecté ?

L’appel à financement participatif vise à contribuer au financement de la réalisation de 10 vidéos tutos et à leur large diffusion sur les réseaux sociaux mais aussi en les mettant gratuitement à disposition des communes, des écoles, des entreprises…

 Voici les 10 sujets des films :

  • - les clôtures en barbelés sur lesquelles les rapaces et chauves-souris s’accrochent
  • - les baies vitrées sur lesquelles les oiseaux se tuent
  • -les trous au ras du sol qui piègent insectes, micro mammifères et amphibiens
  • -les bassins de décantation en plastique qui noient des amphibiens et des mammifères
  • -les abreuvoirs qui noient des micromammifères et des chouettes
  • -les bouteilles jetées dans la nature qui emprisonnent insectes et micromammifères
  • -les poteaux creux qui emprisonnent oiseaux, lézards et chauves-souris
  • -les fils aériens qui tuent des oiseaux
  • -les nichoirs en bois qui pourrissent ou tombent avec les oisillons à l'intérieur
  • -les fils de pêche et filets abandonnés qui emprisonnent mammifères marins et oiseaux.

Le Pic Vert mettra également en place un forum de discussion sur son site internet, dédié à ce sujet, afin que de partout en France chacun puisse faire part de ses actions, ses résultats, ses retours d’expérience, ses questionnements…

Pour la réalisation de ces vidéos, l’association va s’entourer de 4 spécialistes, réalisateurs de films animaliers ou de documentaires sur l’environnement :

  • Marc Peyronnard, réalisateur de nombreux films sur l’agriculture et l’environnement ;
  • Stéphane Granzotto,  réalisateur de films sur la faune aquatique ;
  • Aurélien Trudor, réalisateur de films naturalistes et  sur l’impact de l’agriculture ;
  • Daniel Auclair, réalisateur de films naturalistes.

Planning prévisionnel :

Conception scénario : Été 2021. Nous organiserons une première rencontre entre les bénévoles et salariés du Pic Vert avec les réalisateurs  pour réfléchir à l’habillage commun des 10 films (générique en particulier), concevoir les grandes lignes des 10 scénarios, répartir les sujets entre les 4 réalisateurs, établir le planning de réalisation... L’association se chargera de choisir les lieux de tournage, les intervenants éventuels, la récolte du matériel nécessaire, les autorisations nécessaires. Les réalisateurs se chargeront du tournage, du montage et de la post production de leurs films.

  •    Premier tournage d’un film témoin : Été 2021
  •    Tournage des autres films : Automne/hiver 2021

Notre équipe

L’association Le Pic Vert a été a été créée en 1995 à Réaumont, en Isère. Elle  s'occupe de la protection de la faune, la flore, les paysages et lutte contre toutes les formes de pollution et compte aujourd'hui 850 adhérents. Elle est adhérent de FNE Isère.

 Elle emploie trois permanents - Cécile, Pierre et Sébastien -  et accueille des jeunes en stage ou en service civique.

Elle gère 40 hectares d'espaces naturels dans 8 réserves de biodiversité sur les communes de Rives, Colombe, le Grand Lemps, La Buisse, St Christophe sur Guiers, Voiron, St André le Gaz. Elle  organise régulièrement des conférences (en visio par temps de Covid !), des sorties, des stands et des chantiers avec ses bénévoles (nettoyage de dépôts d'ordures sauvages, pose de nichoirs, plantation d'arbres ou de haies, création de mares, sauvetage d'amphibiens menacés d'écrasement sur une route durant leur migration, etc.). Elle réalise également des animations en milieu scolaire et durant les temps périscolaires.

Son credo :

« pas de grands discours, mais des actions simples, concrètes et efficaces, accessibles à tous ! »



Une partie de l'équipe du Pic Vert en pleine action de suppression d'une ancienne clôture. Copyright  : J-F Noblet


Donner 10 euros

Pour 10 euros ou plus

Un grand merci et notre reconnaissance éternelle ainsi que celle de toute la petite faune sauvage que vous aurez contribué à préserver

Donner 25 euros

Pour 25 euros ou plus

Notre reconnaissance éternelle ainsi que celle de toute la petite faune sauvage que vous aurez contribué à préserver - Votre nom sur une page spéciale de notre site internet

Donner 50 euros

Pour 50 euros ou plus

Notre reconnaissance éternelle ainsi que celle de toute la petite faune sauvage que vous aurez contribué à préserver - Votre nom sur une page spéciale de notre site internet - Votre nom dans le générique de fin de chaque vidéo - Une invitation pour assister, en avant-première, à la projection des 10 films en présence des réalisateurs (en présentiel ou en visioconférence selon les conditions sanitaires qui prévaudront)

Donner 100 euros

Pour 100 euros ou plus

Notre reconnaissance éternelle ainsi que celle de toute la petite faune sauvage que vous aurez contribué à préserver - Votre nom sur une page spéciale de notre site internet - Votre nom au générique de fin des films en remerciements - Une invitation pour assister, en avant-première, à la projection des 10 films en présence des réalisateurs (en présentiel ou en visioconférence selon les conditions sanitaires qui prévaudront) - Une invitation pour participer, avec l’équipe du Pic Vert, à une journée de terrain pour neutraliser un maximum de pièges à faune - Une adhésion en tant que membre bienfaiteur de notre association

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Le Pic Vert. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page