Le Plateau des Sources Rouges

Arts et culture

Le Plateau des Sources Rouges, c’est avant tout un collectif d’artistes, aux écritures contemporaines singulières, menant des projets nécessaires.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

Le Plateau des Sources Rouges est créé en 2009, sur l’initiative de Chantal Pétillot.

Les artistes du Plateau ne se ressemblent pas. Ils n’ont aucune idée préconçue du théâtre. Chacune de leurs créations naît de la même nécessité impérieuse de questionner les limites de l’être. Au-delà du dicible. Dans ces zones d’ombre de la société. C’est un théâtre dépouillé, où priment le texte et le corps de l’acteur, à la rencontre de ces individualités.

  • Le festival Partir, un cycle de rencontres littéraires, musicales et artistiques, proposé par France Jolly, en mai 2017 au Local ;
  • Nous Autres, le monologue d’une personne qui ne peut pas dire « je » face à tous les fragments d’elle qui jaillissent d’un meuble à tiroirs, de Roxane Rizvi avec Chantal Pétillot, créé en 2015 au théâtre de La Fabrick à Millau, accueilli en résidence et pour trois représentations à Lilas en Scène en janvier 2017, repris en octobre 2017 au Local à Paris, puis en tournée ;
  • Dialogues dans ma salle de bain, enregistré dans la salle de bain de France Jolly, créé au Festival Brouillage à la Loge (organisé par radio campus) en 2016, repris pour la Carte blanche de la MGI en septembre 2020, et en septembre 2021 au Local ;
  • L’adaptation Toxique de Françoise Sagan avec Christine Culerier, créée en novembre 2017 au Théâtre du Temps, repris en septembre 2018 au Studio Hébertot à Paris, puis en tournée ;
  • En quête, l’histoire d’une jeune fratrie bouleversée par l’annonce de la maladie d’Alzheimer de leur père, écrite et mise en scène par Sarah Battistella avec Quentin Kelberine, Elsa Goulley, Simon Quintana et Sarah Battistella, présentée pour la première fois au Théâtre de la Jonquière du 25 au 28 mai 2022 ;
  • Apparition, disparition, résidence de création en juin 2021. Un parcours libre dans la mémoire précise, ou incertaine, réelle ou imaginaire, des patients et des soignants de Saint-Alban, à partir de ce qu’on peut choisir de mettre dans un tiroir personnel. La résidence commence par la représentation de la pièce Nous Autres.

Les artistes du Plateau travaillent avec des personnes pour qui le théâtre n’est pas une évidence. Que ce soit en milieu scolaire, en clinique psychiatrique, ou bien auprès de populations venues d’ailleurs, être ensemble au présent, sur ce plateau, et créer ensemble.