Le retour de Zalumée

Education et formation
Correspondances numériques entre des jeunes et des journalistes en reportage au coeur de la Francophonie
qui sommes-nous ?
En images
+7 Photos
Notre mission

Pourquoi Globe Reporters ?

Les jeunes, dans le cadre scolaire et périscolaire, ont besoin d’acquérir une culture humaniste et des clés de compréhension du monde qui les entoure. Dans un contexte de repli sur soi et de radicalisation, l’Éducation aux médias, à l’information et à la liberté d’expression (EMI) les incite à se forger une opinion de manière ouverte, critique et tolérante.

Notre univers médiatique est bouleversé avec la numérisation et le développement d’Internet. Le journalisme participatif se développe et de nouvelles règles s’imposent entre ceux qui fabriquent l’information et ses « consommateurs », notamment les plus jeunes.

La révolution numérique est entrée à l’école. La multiplication d’outils numériques dans les établissements impose de nouvelles pratiques pédagogiques. Encore faut-il que des contenus multimédias existent.

L’année 2015, avec l’attentat du 7 janvier à la rédaction de Charlie Hebdo, a permis de prendre conscience de la défiance de nombreux jeunes vis-à-vis des médias. Il est nécessaire de recréer un lien de confiance entre ces deux mondes. 

Les directives ministérielles donnent priorité à l’éducation artistique et culturelle, à la lutte contre la fracture numérique, à l’ouverture à l’international et souhaitent favoriser la démarche de projet en partenariat entre enseignants et l’accès aux ressources numériques.

Dans ce contexte, Globe Reporters est un outil en faveur de la citoyenneté et du respect de l’autre, du dialogue interculturel, de la cohésion et du vivre ensemble.

Nos objectifs

Le projet Globe Reporters, porté par l'association Le retour de Zalumée, construit un pont numérique entre le monde du journalisme et l'univers scolaire. 

Éduquer à la citoyenneté dans la classe, à la solidarité dans le monde, découvrir la francophonie tout en favorisant les apprentissages fondamentaux via des méthodes actives sont les piliers de ce "pont".

Il s'agit de créer une information PAR et POUR les jeunes, d'intégrer l’univers numérique et les nouveaux médias dans l’Éducation aux médias, à l’information et à la liberté d’expression et de promouvoir la diversité des cultures de la francophonie, de lutter contre la xénophobie et de former des citoyens du monde.

Les bénéficiaires

Le projet s’adapte aux classes de l’enseignement élémentaire et secondaire de France métropolitaine et d’outre-mer. Globe Reporters diversifie les approches pédagogiques, favorise la démarche de projet, suscite le désir d’apprendre et contribue à la réussite et l’épanouissement de chaque jeune.

Pour mobiliser les élèves en difficulté et lutter contre le décrochage scolaire, les classes de CLIS et de SEGPA sont prioritaires. Pour que la relation avec les élèves soit personnalisée et que le matériel éditorial soit adapté au projet de chaque classe, nous retenons un maximum de quinze classes (environ 400 élèves) par professionnel des médias.

Depuis 2015, Globe Reporters s’ouvre à des classes de la Francophonie.

« Je tenais à vous envoyer un mail pour vous dire le plaisir que j'ai à voir la curiosité des élèves s'affiner, l'attention qu'ils portent à l'écoute des interviews, le plaisir qu'ils ont à retrouver leurs questions et à découvrir les questions des autres élèves », enseignante de CM1.

« Merci pour tout ce que vous nous envoyez. C’est précieux de rapprocher les mondes et de faire toucher d’un peu plus près les réalités », enseignante de collège.

« Je salue votre travail vraiment passionnant, complet, instructif et pratique : les élèves et nous vivons à votre rythme et c’est une belle aventure », enseignante d’un collège de banlieue parisienne.

Nos campagnes

Les campagnes Globe Reporters suivent une même feuille de route qui s’inspire des réalités du monde de la presse. Les classes deviennent des « rédactions » et les élèves des « rédacteurs en chef » qui travaillent en « desk » (petits groupes). Les « journalistes en herbe », accompagnés des enseignants, choisissent les sujets, se documentent, élaborent les interviews et « commandent » des reportages aux journalistes professionnels.

Sur le terrain, les journalistes se chargent de trouver des interlocuteurs en mesure de leur répondre. Les documents multimédias collectés sont immédiatement mis en ligne pour que les "rédactions" puissent les découvrir au plus tôt. Les élèves s’emparent de cette « matière brute » pour produire leurs propres réalisations journalistiques.

Avec Globe Reporters, chacun travaille selon les compétences ; les journalistes enquêtent et les pédagogues enseignent. Globe Reporters propose une synergie entre ces deux univers professionnels au bénéfice de la jeunesse.

Siège social

Maison des Associations, BAL 138, 20 rue Edouard Pailleron 75019 Paris

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?
Soyez le premier à lancer la conversation !
Votre message
Notre communauté

Nos supporters

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso
e-graine
Terre Essence de Soi
CRI International
Korhom
;