AIDEZ LA FAUNE SAUVAGE EN DÉTRESSE

par Le Tichodrome

Faire un don

AIDEZ LA FAUNE SAUVAGE EN DÉTRESSE

par Le Tichodrome

Faire un don

Face à l’augmentation du nombre d’animaux pris en charge et du nombre de sollicitations, le Tichodrome a besoin de votre soutien financier.  


Les besoins du Tichodrome : des transformations nécessaires


Le centre est dimensionné pour accueillir 1900 animaux par an et, il atteint désormais 2050 prises en charge, avec des pics très importants au printemps et durant l’été. En juillet, ce sont 500 animaux qui étaient accueillis ! Malgré la construction en 2019 et 2020 de nouvelles volières, ce qui a permis d’améliorer la prise en charge des animaux, le Tichodrome est néanmoins sollicité à son maximum durant l’été, y compris au niveau capacités humaines. En effet, depuis 2014, le nombre de salariés annuels n’a pas augmenté, alors que le nombre d’animaux a augmenté de 72 % !! (entre 2014 et 2019).

De plus en plus de pensionnaires arrivent déshydratés ou blessés du fait des canicules récurrentes qui assèchent les points d’eau et fragilisent les nids. En outre, les citoyens sont de plus en plus sensibles aux menaces qui pèsent sur la biodiversité et se déplacent davantage pour apporter les animaux mal en point qu’ils trouvent sur leur route.

En 2021, le Tichodrome aura 10 ans et pour lui permettre de continuer à réaliser sa mission et préserver son équipe, le Tichodrome a besoin de votre soutien pour, entre autre, assurer le financement du poste d’une troisième soigneuse annuelle. Le "Ticho" doit prendre de l’envergure !

L'association reçoit l'aide de subventions qui restent aléatoires et de quelques mécènes, mais vit essentiellement de dons et adhésions.

Le financement de ces postes, ainsi que les aménagements à réaliser (achat d’un logiciel adapté aux centres de soins, mise en place d’un lieu de stockage de matériel et nourriture pour libérer de l’espace de bureau, postes informatiques supplémentaires…) pour continuer à accueillir les animaux ont un coût, c’est pourquoi l’objectif de cette cagnotte a été fixé à la somme de 50 000 euros. Pour l’association il est essentiel de maintenir une diversité de financements pour garantir son indépendance, et ainsi voler le plus possible de ses propres ailes !





* Les éleveuses font l'objet d'une levée de fond particulière, dans le cadre de l'opération "Ensemble pour la biodiversité" de la plateforme Helloasso.
Si vous souhaitez soutenir l'achat d'éleveuses, la cagnotte se trouve juste ici.

Si vous voulez que le "Ticho" ne batte pas de l’aile, ne faites pas l’autruche : prenez votre plus belle plume et aidez l’association en faisant un don !

Tous les dons comptent et sont importants pour le centre.


L’histoire du Tichodrome

Il s’agit du seul centre de sauvegarde de la faune sauvage en Isère qui tient son nom de ce magnifique petit oiseau coloré et insectivore qui fréquente les parois rocheuses de montagne.

Un oiseau tichodrome et le logo de l'association


Il accueille les animaux sauvages blessés ou déroutés par les activités humaines. Les oiseaux et mammifères sont pris en charge pour être soignés puis relâchés dans la nature. Le coût moyen de cette prise en charge est de 50 à 80 euros par animal. Belle âme, le "Ticho" les prend sous son aile, en attendant qu’ils puissent reprendre leur envol !



Renard et oiseua en soin

Depuis son ouverture en 2011, le nombre d’animaux accueillis au centre n’a cessé d’augmenter. En 2019, le cap des 2 000 animaux pris en charge a été atteint, 2045 pour être exact.

Durant l’année [compliquée] 2020, l’activité a été réduite de seulement 10 % malgré les deux confinements qui auraient dû réduire considérablement le nombre de découverte d’animaux sauvages nécessitant l’intervention du "Ticho". Nous avons tout de même accueilli 1 839 animaux alors que, faute de place et de moyens logistiques, nous ne recevions plus les colombidés et les corvidés.

Ces chiffres sont révélateurs de l’intérêt que porte le public à notre structure et à la demande de prise en charge des espèces sauvages découvertes en détresse. Le public tient de plus en plus à cœur la préservation de la biodiversité, soucieux de trouver une structure habilitée pour la convalescence de l’animal qu’ils ont trouvé (espèce commune ou patrimoniale).

Bref, le "Ticho" ne bâille pas aux corneilles !




En 2020, la situation sanitaire n’a pas entraîné de baisse de son activité et le nombre de sollicitations a continué d’augmenter. Le centre a reçu près de 7 000 appels téléphoniques (+ 1 000 par rapport à 2019) et a été régulièrement saturé par le trop grand nombre d'animaux.

A noter que même si le nombre d’animaux a diminué durant le confinement du printemps, les appels étaient en revanche importants car nous étions au début de la période de reproduction des espèces, période durant laquelle les centres de soins sont très sollicités. Nous étions l’un des rares centres de la région Auvergne Rhône-Alpes à répondre aux découvreurs, les autres structures ayant fermé leur porte et leur ligne téléphonique.

Afin de pouvoir toujours mieux assurer sa mission, en 2020 l’association a reçu l’agrément de protection de l’environnement, ce qui lui permet d’élargir son action : en participant aux instances consultatives ayant vocation à examiner les politiques d'environnement et de développement durable et en ayant la possibilité de mener des actions en justice. Une vraie reconnaissance de son expertise par l’État. C’est chouette !




Et qui s'occupe de tous ces animaux ?


Notre équipe est construite autour du noyau dur que forment les salariées aux soins et à la médiation, ainsi que les services civiques. Mais la majorité des personnes intervenant au Tichodrome sont bénévoles, stagiaires et écovolontaires, elles ne sont donc pas rémunérées pour leur activité. Sans eux, le "Ticho" n'existerait pas.

Tous ces bénévoles sont formés par les salariées qui réalisent un travail formidable. Sans elles, le Ticho n'existerait pas non plus !

De plus en plus d'animaux arrivent au Centre, c'est pour cela que nous devons recruter et réaménager une partie de notre organisation. Si vous en avez les moyens et que vous avez envie de nous soutenir toute l'année, vous pouvez donner sur cette page de façon ponctuelle, ou de manière régulière.

Merci, et à bientôt.

RÉDUCTION D'IMPÔTS

Le Tichodrome est une association loi 1901, reconnue d’intérêt général. Conformément aux articles 200 et 238 bis du Code Général des Impôts, les dons et cotisations consentis à l’association Le Tichodrome ouvrent droit au profit de leurs auteurs à une réduction d’impôt à hauteur de 66 % dans la limite de 20 % du revenu imposable.

À partir d'un don de 15 €, nous pouvons établir un reçu fiscal déductible à 66 % de vos impôts sur le revenu.

UN DON DE 100 € NE VOUS REVIENDRA QU'À 34 € APRÈS RÉDUCTION D'IMPÔTS

Vous recevrez automatiquement un reçu fiscal sur votre adresse mail, vous n'avez pas besoin d'en faire la demande.





Donner 5 euros

Option moineau

Donner 10 euros

Option merle

Donner 20 euros

Option écureuil

Donner 30 euros

Option hérisson

Donner 50 euros

Option buse

Donner 100 euros

Option renard

Donner 200 euros

Option milan royal

Donner 500 euros

Option gypaète barbu

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Le Tichodrome. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
C
CATHERINE
27/07/2021
e
elia
19/07/2021
s
Sophie
09/07/2021

A propos de l'organisme

Centre de sauvegarde de la faune sauvage

RNA : W381000842

Signaler la page