Le Tomato

Club de loisirs et amicales

Le TOMATO est une association loi 1901 reconnue d'intérêt général et qui a pour objet, entre autres, de promouvoir ou soutenir, matériellement ou moralement, toute activité à caractère aéronautique ou spatial.

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 1

Nous faire un don 1

Qui sommes-nous ?

Temps fort de l’activité du TOMATO, les déjeuners du TOMATO ont lieu, traditionnellement, le troisième vendredi de chaque mois excepté au mois d'août. Ils se tiennent, sauf exception, dans le grand salon de l’Aéro-club de France ; Leur déroulement est toujours identique :

  • Un apéritif libre à partir de 12h00, moment d'échange entre les membres.
  • Puis, à 12h30 la cloche retentit et les convives passent à table. Les tables sont de 10 convives qui se regroupent par affinité. Il y a une table présidentielle ou les places sont nominatives selon décision du président.
  • Le président prend la parole pour donner les dernières nouvelles.
  • Il présente les invités du jour.
  • Il présente également le conférencier qui va faire son exposé jusqu'à 13h15.
  • Si de nouveaux membres ont été admis, ils sont présentés par leurs parrains, en 2 minutes, puis confirmés par la phrase traditionnelle du président : "Bienvenue au TOMATO. Vous n'y trouverez que des amis !".
  • Le déjeuner débute alors…
  • … et se poursuit jusqu'à la sonnerie de la cloche à 14h30 très précise.

L’évolution de ces agapes primitives constitue une bien curieuse histoire. Sa genèse est liée aux événements historiques de la 1ere Guerre mondiale 14 - 18. De toutes les forces qui participèrent à la lutte, l’aviation militaire était la moins importante, étant née peu de temps avant le début des hostilités, et le Haut Commandement ne la considérait que comme une arme secondaire.

Se souvenant du génial Clément ADER, père de l’Avion, lançant cette phrase lapidaire : « Qui sera le maître du ciel, sera maître du monde » et, la conjoncture étant favorable, les ingénieurs de l’air de toutes disciplines : avions, moteurs, équipements, éprouvèrent le besoin impératif de se rencontrer, pour échanger leurs idées, faire progresser leurs techniques respectives et créer des appareils adaptés au combat. 

C’est ainsi qu’en 1916, le dynamique Charles WASEIGE, directeur technique des moteurs FARMAN, prit la décision de réunir quelques amis à un « déjeuner du Vendredi ».