Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Les Anciens du Genepi pour découvrir les projets en cours.

Voir la page
REBOND - Les Anciens du Genepi

Lancement d'une nouvelle association étudiante d'interventions en détention

Présentation du projet

Pendant 2 ans, l’association « Les anciens du GENEPI » va devenir l'incubateur d'une nouvelle association estudiantine d'interventions en détention.

Cette période d’incubation doit permettre :

  • d'identifier les sites prioritaires où une intervention de bénévoles serait attendue par les étudiants et les établissements pénitentiaires, en lien avec le Ministère de la Justice;
  • de définir les modalités d’accès avec la Direction de l’Administration Pénitentiaire  ;
  • de rencontrer les partenaires locaux, ainsi que les référents et les associations ;
  • de mettre en place un processus de recrutement annuel et de formation initial des étudiant-e-s bénévoles ;
  • de soutenir la redéfinition du projet et rédiger les statuts de la nouvelle association.

Origine du projet

En juin 2019, par une modification statutaire, le Génépi a brutalement décidé d’empêcher toute intervention en détention à ses membres.

Aux yeux des membres de l’Association des Anciens, les actions en détention et la réflexion qui les entoure font partie de l’ADN historique du Génépi et constituaient sa spécificité et sa raison d’exister.

Devant le sentiment de vide laissé par l'arrêt des interventions et confortés par de nombreux sondages auprès d’étudiant-e-s, ex-engagés au Génépi, nous, « les Anciens du GENEPI », sommes restés persuadés que le contact entre étudiant-e-s et détenu-e-s est positif pour les uns comme pour les autres, et que ces rendez-vous hebdomadaires étaient attendus des deux côtés.

La dissolution du Génépi le 02 août 2021 n'a fait que confirmer l'importance de mettre en place un nouveau dispositif.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'incubation de la nouvelle association sera en partie financée par le ministère de la Justice mais nécessite, en particulier dans cette phase de lancement, des soutiens financiers complémentaires pour assurer l'embauche d'un chargé de mission en CDD.

Notre équipe

Notre association « Les Anciens du GENEPI » a été créée en 2009.

Cette association est née de l’attachement profond d’anciens bénévoles du Génépi à cette association qui les a marqués à l’âge de leur construction en tant que citoyens. Ils y avaient trouvé un terrain d’expérimentation et d’apprentissage incroyablement stimulant, où se mêlaient débat, engagement, apprentissage de la démocratie, devoir de témoignage, mais aussi et peut-être surtout : citoyenneté. Une ou plusieurs années si denses, si intenses, qu’ils n’ont pas pu les oublier.

Cette association compte plus de 500 membres, implantés sur toute la France ainsi que dans plusieurs pays étrangers.

L’association des Anciens du GENEPI existe donc depuis 10 ans et se voulait à l'origine être un soutien, une ressource pour le Génépi et les génépistes, autant qu'une prolongation de ses objectifs (maintien d'une réflexion sur le milieu carcéral chez les anciens génépistes, mise à disposition d'un réseau pour les sortants de prison...).

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Les Anciens du Genepi. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
G
Gilles
28/11/2021
K
Karim
23/11/2021
M
FABRICE
14/11/2021

A propos de l'organisme

L’association des Anciens du GENEPI vise à la fois à agir aux côtés des nouveaux·nouvelles étudiant·e·s qui chaque année prennent la relève et à favoriser une réinsertion socio-professionnelle des personnes détenues après leur sortie de prison.

Signaler la page