Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Les BURN'ettes pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

COVID-19 vs BURN OUT des femmes

par Les BURN'ettes

L'association L'BURN accompagne les femmes victimes de BURN OUT et se mobilise pour elles pendant l'épidémie du COVID-19


L'association L'BURN

L’BURN accompagne les femmes victimes de burn out professionnel et/ou personnel de l’épuisement à leur reconstruction.  L'BURN a également pour vocation de sensibiliser sur la question du burn out et de la spécificité du burn out des femmes.

L'association propose :

- une communauté d'entraide et d'information sur les réseaux sociaux

- une programmation mensuelle d'ateliers et groupes de parole

- un accompagnement individuel pour aider dans la prise en charge médicale, sociale et juridique

- des actions de sensibilisation à destination des entreprises sous forme d'escape game ("BURN'escape"), d'ateliers ou du grand public (conférences, expositions)

Qui sont les BURN'ettes?

Les BURN'ettes sont des femmes victimes de burn out professionnel et/ou personnel qui ont décidé de lever les tabous de façon décomplexée! 

Cette communauté d'entraide sur les réseaux sociaux est née de plusieurs constats fin 2018 suite au burn out de sa fondatrice Anne-Sophie Vives :

- l'absence de reconnaissance médicale et sociale du burn out

- une prise en charge lacunaire et complexe

- les effets dévastateurs du burn out en termes de santé mentale et physique ainsi qu'en termes de réinsertion socio-professionnelle

- la spécificité du burn out des femmes :  la difficulté de concilier les rôles de femme, mère, working girl, aidante parfois dans une société aux rythmes effrénés / les inégalités sociales et professionnelles comme vecteurs de souffrance au travail

Les femmes sont 2 fois plus concernées par le burn out

Dès février 2019, plusieurs BURN’ettes ont créé l'association L'BURN à Bordeaux pour structurer des rencontres physiques et développer des offres d'accompagnement. 


Qu'est ce que le burn out ?

Le burn out se traduit par un épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations stressantes. 

Il peut nécessiter de longs mois de reconstruction, voire des années, avec des personnes qui ont perdu confiance, qui ont parfois des séquelles cognitives et des syndromes post-traumatiques qui complexifient leur réinsertion socio-professionnelle. 

 

Pourquoi parler du burn out dans cette période de crise sanitaire ?

1- Pour celles qui continuent de travailler 

Les professions en premières lignes sont fortement féminisées. Les soignantes notamment souffraient déjà particulièrement de leurs conditions de travail et doivent aujourd'hui faire face à l'anxiété et la surcharge de travail générées par cette crise.

Mais aussi les enseignantes, les hôtesses de caisse, les femmes de ménage...prennent des risques pour nous.

2- Pour celles qui ont déjà vécu un BURN OUT

Dans le contexte actuel les troubles anxieux, l’isolement, la désocialisation resurgissent. 

Les tensions intrafamiliales sont exacerbées, potentiellement sources de violences psychologiques et/ou physiques ou de séparations.

3- Pour celles qui reprendront le travail après le confinement

Après le confinement, le télétravail va souvent être maintenu alors que tous les enfants n'iront pas à l'école. Nous avons pu le constater pendant la période de confinement, ce sont les femmes qui assurent encore 75% des tâches ménagères et s'occupent majoritairement des enfants qui seront le plus impactées par la mauvaise conciliation vie privée/ vie professionnelle.

De plus, pour faire face à la crise et compenser cette période d'inactivité économique, la période post-confinement risque de générer des rythmes de travail accrus, des angoisses exacerbées et donc provoquer une augmentation de la souffrance au travail.


A quoi servira l'argent collecté ?

- financer nos mesures d'urgence pendant le confinement et la période de déconfinement progressif : permanences téléphoniques de bénévoles et de psychologues, programmation hebdomadaire d'ateliers virtuels, animation de la communauté d'entraide "Les BURN'ettes" sur facebook.

- faire face aux risques accrus de souffrance au travail dans la période post-confinement et sensibiliser sur les risques des nouvelles conditions de travail

- continuer à exister dans cette période de crise économique pour pouvoir continuer à accompagner les BURN'ettes et sensibiliser sur les risques de burn out

Notre équipe

Aujourd'hui nous sommes 13 bénévoles, toutes BURN'ettes, nous nous réinventons et réinventons notre façon de travailler ensemble dans le souci du bien-être de chacune pour une cause qui nous tient à coeur.

Epaulées par un Comité Scientifique composé de médecins, psychologues du travail, chercheuse en inégalités professionnelles, avocate

En un an, nous avons accompagné 200 BURN'ettes et sommes suivies par 1700 personnes sur les réseaux sociaux! 

Nos actions ont été récompensées à plusieurs reprises : prix de l'initiative, prix de la semaine du droit des femmes

Donner 10 euros

Donner 20 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Les BURN'ettes. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
C
Caroline BENARD-DENDE
29/05/2020
J
Julie Enselme
28/05/2020
N
Nathalie Lamoulie
28/05/2020
Signaler la page