Sous-Commission Droits de l'Homme

par Les Ambassadeurs de la Jeunesse

Adhésion valable du 20/12/2018 au 31/12/2019

Sous-Commission Droits de l'Homme

par Les Ambassadeurs de la Jeunesse

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Tarif étudiant

15,00 €

Tarif professionnel

25,00 €
Montant à payer pour la durée de l'adhésion :
0 €

Sous-Commission Droits de l'Homme


undefined

Rattachée à la Commission Droit & Justice des « Ambassadeurs de la Jeunesse », la Sous-Commission Droits de l’Homme exerce des activités en lien avec la défense des droits de l’homme en général et la promotion des libertés fondamentales dans le monde. Des équipes nationales partout dans le monde sont en charge du suivi de la situation des droits de l’homme pour faire remonter les évolutions ou régressions en la matière, retranscrites dans des rapports qui sont analysés par des associations, organisations non gouvernementales, organisations internationales et acteurs juridiques nationaux et internationaux.


Le fonctionnement et le rôle d’un comité


Les quatre comités (libertés fondamentales ; droit des étrangers ; droits économiques, sociaux et culturels ; discriminations, racisme et antisémitisme) sont constitués d’adhérents de l’association et se réunissent une fois par mois pour les travaux de groupe, sous la direction d’un délégué. Les travaux des comités sont orientés par les délégués et répondent à des impératifs soulevés par le responsable de la Sous-Commission Droits de l’Homme, voire individuellement par un membre du comité ou collectivement par plusieurs membres. En fin d’année, tous les comités sont réunis lors d’une journée de restitution des travaux et de débats. C’est l’occasion pour chaque comité de présenter son rapport d’activité.


Le rôle de chaque comité est de contribuer à la production de rapports et propositions en matière de droits de l’homme et libertés fondamentales, et d’exercer du lobbying en la matière. Chaque comité a une compétence matériellement définie mais universelle. La méthode de travail consiste à identifier des problèmes ou des cas, puis de les comprendre à l’aide de consultations auprès de personnes physiques ou morales compétentes. Les comités procèdent ensuite à des analyses et réflexions en lien avec leur domaine d’action pour produire des propositions à destination d’entreprises, d’institutions, de chercheurs, organisations internationales et autres acteurs de la société civile. Chacune de ces étapes doit faire l’objet de une ou plusieurs réunions du comité, à charge pour chaque comité de transmettre un compte-rendu au responsable de la Sous-Commission Droits de l’Homme.


La fonction d’assistant juridique et administratif


La Sous-Commission Droits de l’Homme exerce une activité d’assistance juridique et administrative et est compétente pour ester en justice puis pour exercer des recours juridiques soit devant les tribunaux compétents (nationaux et internationaux), soit en identifiant et signalant des délits sur internet portant atteinte aux droits de l’homme et libertés fondamentaux. En plus des recours juridiques, les assistants doivent également participer à des audiences juridiques et des procès en lien avec les droits de l’homme, puis rédiger des rapports d’audience.


Une équipe d’assistants travaille sur des dossiers d’assistance et de recours et se réunit de manière hebdomadaire au siège de l’association ou à tout autre endroit que l’équipe juge opportun. L’équipe peut recevoir des individus demandant une assistance et accompagne chacun d’entre eux dans les démarches adéquates pour la protection de leurs droits. Une ligne téléphonique avec un numéro vert est mise en place et gérée par les assistants pour répondre aux questions et besoins des individus. 

Les assistants sont des juristes en cours de formation et des professionnels.


La fonction de conférencier


Un programme annuel de conférences et d’interventions dans des établissements publics et privés (collèges, lycées, universités, entreprises, cabinets, organisations internationales) est élaboré en concertation par la Direction Générale, la Commission Droit & Justice, la Sous-Commission Droits de l’Homme et les conférenciers.


Les interventions ont pour objet de communiquer sur la Sous-Commission Droits de l’Homme, ses activités, la nécessaire protection des droits de l’homme, leur régulation et protection par le droit international. Les outils juridiques internationaux de protection des droits de l’homme sont notamment mis en avant pour les porter à connaissance du public.


Les interventions sont ciblées selon le public visé avec une méthodologie et une pédagogie définie de manière à transmettre des informations claires et utiles. Chaque conférence vise à sensibiliser et responsabiliser le public.


La fonction de consultant


Le consultant est un appui intellectuel auprès de l’équipe d’assistants administratifs et juridiques. Il intervient à la demande des assistants sur des dossiers d’une complexes non résolus afin de les aider à conseiller et orienter le mieux possible les individus.

Le consultant peut également participer, à la demande de la Direction Générale, dans l’élaboration de notes de consultance en lien avec les Droits de l’Homme pour le compte du cabinet “AJ Consulting”.


La fonction d’observateur - membre de liaison


Des observateurs - membres de liaison sont nommés par la Direction Générale, en concertation avec les responsables de la Commission Droit & Justice et de la Sous-Commission Droits de l’Homme.


Les observateurs - membres de liaison sont des acteurs de terrain qui remontent des informations et établissent des rapports contextuels sur la situation des droits de l’homme dans les Etats où ils sont en fonction. Leurs rapports sont destinés à établir une analyse de la situation politique et sociétale du pays donné, et ce, dans l’objectif de fournir les informations les plus précises possible.


Signaler la page